Saint Maurille de ROUEN

saint-maurille.jpgÉvêque, † 1067

 

Maurille, archevêque de Rouen, était né à Reims, et avait fait ses études à Liège. Sa vertu et ses talents lui méritèrent la place d'écolâtre dans l'église d'Halbersladt, en Allemagne, d'où il était originaire. L'amour de la solitude le porta à se retirer dans le monastère de Fécamp, en Normandie. Il en sortit depuis avec la permission de son abbé, pour aller en Italie. Le marquis Boniface l'obligea de prendre le gouvernement d'un monastère à Florence. Maurille, voyant que ses religieux ne voulaient point se corriger de leurs désordres, et qu'ils avaient même résolu de lui ôter la vie, il les abandonna, et revint à Fécamp.

Manger, archevêque de Rouen, ayant été déposé pour ses crimes, Maurille fut choisi pour le remplacer. Le premier soin du nouveau pasteur fut de remédier aux abus qui s'étaient introduits sous ses prédécesseurs.

Il tint un concile à Rouen, où l'on fit des règlements pour obliger les ecclésiastiques à vivre dans la pureté qui convient à leur état. Il en assembla un autre à Caen en 1061, pour rétablir la discipline à laquelle on avait porté de rudes atteintes. Il tint encore deux autres conciles à l'occasion de la dédicace de la cathédrale de Rouen qu'il fit achever, et de l'église du monastère de Jumiége. Ces deux églises furent dédiées sous l'invocation de la Mère de Dieu, l'une en 1063, et l'autre en 1067. Il mourut le 9 août de la même année 1067, après avoir pratiqué toutes les vertus qui font les saints évêques. Il fut enterré dans sa cathédrale. Les calvinistes ont détruit son tombeau en 1572.

 

http://nouvl.evangelisation.free.fr/maurielle_de_rouen.htm

 

Ajouter un commentaire