Saint Rafael Guízar Valencia

san-raffaele-guizar-valencia.jpg
Évêque de Veracruz (Mexique)


Rafael Guízar Valencia naquit à Cotija (diocèse de Zamora, Mexique) le 26 avril 1878. Orphelin de mère à l'âge de neuf ans, il suivit ses études dans un collège des pères jésuites, où il mûrit sa vocation au sacerdoce.

En 1891, il entra au petit séminaire de Cotija et, en 1896, au grand séminaire de Zamora. Il fut ordonné prêtre le 01 juin 1901. Au cours des premières années de son ministère, il se consacra avec un grand zèle aux « missions » populaires dans la ville de Zamora et dans diverses régions du Mexique.

Nommé en 1905 missionnaire apostolique et Directeur spirituel du séminaire de Zamora, il enseigna aux séminaristes l'amour de l'Eucharistie et la dévotion à la Vierge.

En 1911, voulant s'opposer aux hostilités contre l'Église, il ouvrit une typographie à Mexico pour imprimer un journal catholique, qui fut rapidement fermé par les révolutionnaires. Persécuté et menacé de mort, il vécut plusieurs années sans domicile fixe, supportant toutes sortes de privations. Afin d'exercer son ministère, il se déguisait en vendeur ambulant, en musicien ou en médecin pour pouvoir s'approcher des malades et leur donner les sacrements.

A la fin de 1915, il dut se réfugier aux États-Unis, puis l'année suivante au Guatemala, où il prêcha un grand nombre de missions. Sa réputation de missionnaire atteignit l'île de Cuba, où il fut invité à tenir des missions. Son apostolat y fut exemplaire et fécond.

Le 01 août 1919, alors qu'il exerçait son apostolat à Cuba, il fut nommé premier Évêque de Veracruz et ordonné dans la cathédrale de La Havane le 30 novembre 1919. Il consacra les deux premières années de son épiscopat à visiter le territoire étendu du diocèse, transformant ses visites en véritables missions et portant une assistance spirituelle et matérielle aux victimes d'un violent tremblement de terre qui avait semé la destruction à Veracruz. L'une de ses principales préoccupations était la formation des prêtres.

En 1921, il réussit à restaurer le vieux séminaire de Xalapa, qui avait été confisqué par le gouvernement en 1914; mais il fut à nouveau confisqué. Il transféra alors le séminaire à Mexico, où il fonctionna clandestinement pendant quinze ans. Ce fut le seul séminaire à poursuivre son activité, comptant jusqu'à 300 séminaristes. Il passa neuf années de son épiscopat en exil, car les révolutionnaires le menaçaient de mort.

En décembre 1937, alors qu'il prêchait une mission, il eut une crise cardiaque, mais il poursuivit malgré tout sa mission jusqu'à sa mort, le 6 juin 1938 à Mexico.

Rafael Guízar Valencia a été béatifié le 29 janvier, par le Bx Jean-Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005), et canonisé, le 14 octobre 2006, par le pape Benoît XVI.



Source principale : vatican.va (« Rév. x gpm »).  


Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2013-06-02