Bx Vasiľ HOPKO

beato-vasil-hopko.jpgÉvêque et martyr  (1904-1976)


        Vasil' Hopko naquit le 21 avril 1904 dans le village de Hrabské, fils de Vasil' Hopko et Anna Petrenková. Il fut baptisé dans l'Église grecque-catholique le 24 avril 1904.

        En 1908, sa mère partit pour les États-Unis afin de trouver du travail et apporter ainsi un soutien à sa famille. Il suivit tout d'abord ses études primaires dans son village, puis, grâce au soutien financier, il poursuivit ses études au lycée à Presov, où il obtint le baccalauréat en 1923. Se sentant appelé au sacerdoce, il entra au séminaire de Presov ; puis après un an de service militaire il termina ses études en 1928. À la suite d'une grave maladie dont il se rétablit, il fit le vœu d'embrasser le sacerdoce. Le 3 février 1929 il fut ordonné prêtre à Presov par l'Évêque de Presov, S.Exc. Mgr Pavol Gojdic. Il assura la fonction de curé, d'abord pendant une brève période à Pakostov, puis à Prague (1929-36).

         De retour à Presov en 1936, il fut nommé directeur spirituel du séminaire éparchial. Entre temps, il reprit ses études et obtint une maîtrise en théologie, en avril 1940, à l'Université de Bratislava. Au cours de la guerre (1941-45), il fut le secrétaire personnel de l'Evêque et professeur de théologie morale et pastorale à la faculté de théologie de Presov. Au cours des années 1946-49, il fut rédacteur du mensuel "Blahovistnik" et écrivit de nombreux articles et livres de spiritualité. À la demande de S.Exc. Mgr Gojdic, il fut nommé Auxiliaire de Presov avec le titre d'Évêque titulaire de Midilia le 11 mai 1947.

        Au cours des années 1949 et 1950, le parti communiste intensifia sa persécution envers les évêques du diocèse de Presov dans le cadre d'un projet visant à la disparition de l'Église grecque-catholique. Le 27 mars 1950, S.Exc. Mgr P. Gojdic et Mgr Hopko furent placés en isolement. À partir de ce moment, commença une période de persécution pour le clergé et les fidèles de l'Église grecque-catholique. Parmi les victimes figure le Père Vasil' Hopko qui pendant 26 ans, allait subir de dures persécutions : résidence surveillée (1950) ; internement dans un monastère (1950) ; condamnation à une peine de détention de quinze ans pour haute trahison (1951-64) ; libération pour motifs de santé. Pendant cette période, malade et épuisé physiquement et psychologiquement, il habita chez un prêtre grec-catholique (1964) ; séjour dans une maison de repos pour prêtres âgés (1964-68) ; annulation de la condamnation sans réhabilitation (1968-70).

        Le 23 juillet 1976 il mourut à Presov. Son autopsie révéla une forte présence d'arsenic dans ses os, le poison ayant été administré, selon les analyses, à faibles doses pendant une longue durée.

        Il fut béatifié le 14 septembre 2003 par le pape Jean-Paul II à Bratislava.

 

Site officiel du Vatican - Copyright © Libreria Editrice Vaticana

 

http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20120723&id=14010&fd=0

 

Ajouter un commentaire