02 janvier

Abel le juste

 il est invoqué dans les prières pour les agonisants. Fils d’Eve, pasteur de brebis, tué par son  frère (qu’il sauve par son sang) type du juste d’après l’Ecriture et offrant un sacrifice agréable à Dieu. Autant de titres à sa glorification par Dieu, reconnu juste par Jésus qui se reconnut en lui.

Saint Adalhar
 (Adelard)

Martyrologe Romain : Au monastère de Corbie, dans la région d’Amiens, en 826, saint Adalhar, abbé, qui disposa toutes choses pour que chacun ait suffisamment, c’est-à-dire que personne n’ait de superflu, et que rien ne soit gaspillé, mais que tout soit bien réparti pour la gloire de Dieu.

Saint Adélard de Corbie  Abbé (✝ 826)
Adalhard ou Adalard. Neveu de Pépin le Bref et petit-fils de Charles Martel, il fut abbé de l'abbaye de Corbie au diocèse d'Amiens. Il fonda l'abbaye de Corwey (la nouvelle Corby) au diocèse de Paderborn en Allemagne. Sa vie a été écrite par Saint Paschase Radbert. 

Saint Airald
(Ayrald)

Martyrologe Romain : À Saint-Jean de Maurienne, en 1146, saint Airald, évêque, qui tant à la solitude des Portes que sur le siège de Maurienne, unit à la prudence et au discernement du pasteur, l’austérité et les mœurs des chartreux.

évêque de Saint-Jean de Maurienne (✝ 1160) ou Airald. Prieur de la Chartreuse de Portes, puis évêque de Saint-Jean de Maurienne. 

Saint Aspais (✝ 573)
Il dut quitter sa Gascogne natale à cause de l'invasion des Goths ariens. A la demande de l'évêque de Sens, il vint apporter l'Evangile en Ile-de-France dans la région de Melun, alors encore païenne

 

San basilio magno lSaint Basile Le Grand

Docteur de l'Église
(329-379)
 ou Basile de césarée 

Basile, évêque de Césarée en Cappadoce, appelé Grand pour sa doctrine et sa sagesse, enseigna aux moines la méditation des Écritures, le labeur de l’obéissance et la charité fraternelle. Il organisa leur vie par des règles qu’il avait lui-même rédigées. Par ses écrits excellents, il instruisit les fidèles et se distingua par son souci pastoral des pauvres et des malades. Il mourut le premier janvier 379. Grégoire, son ami, évêque successivement de Sasimes, de Constantinople et de Naziance, défendit avec beaucoup d’ardeur la divinité du Verbe, ce qui lui valut d’être appelé le Théologien. Il mourut le 25 janvier 370. L’Église se réjouit de célébrer la mémoire conjointe de si grands docteurs.

Quelques écrits 

 Saint Bladulphe 

prêtre et moine († v. 630) Disciple de St Colomban, au monastère de Bobbio, en Émilie-Romagne

San gregorio nazianzeno

Saint Grégoire de Naziance

, comme son ami  saint Basile , évêque et docteur. Appelé au siège patriarcal de Constantinople, il y affermit les fidèles menacés de l’arianisme. Peu fait pour faire face aux querelles de personnes, et pour le bien de la paix, il renonce à ce siège pour celui de Naziance en Cappadoce, et finit ses jours dans la solitude, vers 391. Orateur et poète, il est le théologien de la Trinité. “Soyons comme le Christ, puisque le Christ a été comme nous”.

Quelques écrits 

Bx Isidore 4ème s.)
Evêque en Egypte à Hermopolis, saint Jérôme parle de lui, dans une de ses lettres à Eustochie en l'appelant :"le saint et vénérable Isidore"

San giovanni il buono a

Saint Jean le Bon

Martyrologe Romain : À Milan, vers 660, saint Jean le Bon, évêque, qui rétablit dans la ville son siège épiscopal en exil à Gênes à cause des Lombards et fut agréable à Dieu et aux hommes par sa foi et ses bonnes moeurs.

Koupaialangoat

Sainte Koupaia

Reine de Bretagne (5ème s.)
Coupaïa, Pompée ou Pompaïa. 
Reine de Bretagne, Sainte Koupaia est la mère de saint Tugdual et de sainte Seve ou Seva. Elle est la patronne de Langoat.

Langoat: Pardon de sainte Coupaïa. Dernier dimanche de juille

Saint Lohemel

moine en Bretagne (9ème s.)

Lohemel ou Louhemel, compagnon de saint Conwoion, fondateur de l'Abbaye Saint-Sauveur de Redon.
Avocat de formation, disciple de Conwoïon, il alla plaider auprès de Nominoë, duc de Bretagne pour la reconnaissance des titres de propriété des terrains occupés par les moines

MacaireegyptienSaint Macaire le Grand

 Au 4ème siècle, , ermite de la Thébaïde, où il passa les 50 dernières années de sa vie. On raconte qu’une grappe de raisin qu’il avait reçue et donnée à un malade, lui revint intacte, après avoir fait le tour des cellules. 

Ermite en Egypte (✝ 395)
Marchand de fruits à Alexandrie, il se retira au désert à l'âge de 40 ans, en Basse-Égypte. Ordonné prêtre, il exerça un grand rayonnement sur les anachorètes qui se réunissaient chaque dimanche pour la liturgie et qui, à cette occasion, entendaient ses paroles pleines de sagesse et de spiritualité.

Quelques écrits 

Saint Mainchin évêque (7ème s.)
ou Munchin.
Patron de Limerick en Irlande, surnommé le 'sage', il a peut-être été évêque mais il est habituellement connu sous le nom de Maincin ou 'petit moine'. Il est probable qu'il soit né dans le comté de Clare.

Bx Marcolin Amanni

Martyrologe Romain : À Forlì en Émilie, l’an 1397, le bienheureux Marcolin Amanni, prêtre de l’Ordre des Prêcheurs, qui passa toute sa vie, avec la plus humble simplicité, dans le silence et la solitude, ainsi que dans le service des pauvres et le soin des enfants.

Beata maria anna sureau blondin a

Bse Marie Anne SOUREAU  BLONDIN

Nom de religion: Marie Anne
Pays: Canada
Naissance: 18.04.1809  à Terrebonne (Québec)
Mort: 02.01.1890  à Lachine (Québec)
 Religieuse -  Fonde en 1848 la Congrégation des Sœurs de Sainte-Anne pour l'éducation des enfants pauvres des campagnes dans des écoles mixtes. Déposée en 1854 elle assume humblement sa mise à l'écart jusqu'à sa mort.
Béatification: 29.04.2001  à Rome  par Jean Paul II

Martyrologe Romain : À Lachine, au Québec, en 1890, la bienheureuse Marie-Esther Soureau-Blandin (Marie-Anne), vierge. Toute ignorante de l’alphabet dans sa jeunesse, elle fonda la congrégation des Soeurs de sainte Anne pour la formation des enfants d’agriculteurs, donnant toujours dans sa charge un bel exemple de maîtresse de la jeunesse.

Saint Maxime Abbé d'un monastère de Vienne en Dauphiné. (✝ 625)
Saint Paracode Evêque de Vienne (✝ 235)
Evêque de Vienne en Dauphiné durant 36 ans. Il était grec d'origine. Le Pape Victor lui écrivit au sujet de la fixation de la date de Pâques
Seraphindesarov

Saint Séraphin de Sarov

Hiéromoine en Russie (✝ 1833)

Prokhore Mochnine, fils d'un entrepreneur en bâtiments, est né à Koursk, en Russie. 
A dix-huit ans, avec la bénédiction de sa mère qui est veuve, il devient moine à l'ermitage de Sarov. Quelques années plus tard il est ordonné prêtre. A 35 ans, avec l'accord de ses supérieurs, il choisit la vie solitaire en forêt et s'efforce de revivre la vie de Jésus dans la forêt russe transformée par lui en Terre Sainte. 
Après dix-sept ans de solitude, son supérieur le fait revenir au monastère où il réintègre son ermitage, vivant en reclus, mais recevant la visite de la Mère de Dieu "la joie de toutes les joies". Ses dons surnaturels sont merveilleux. Son jugement spirituel lui attire des foules de pèlerins et il fonde un monastère de femmes à Diveyevo. Il nous a livré son message spirituel dans ses entretiens avec le laïc Motovilov: "Si tu gardes la paix du cœur, beaucoup autour de toi trouveront la paix." 
L'Eglise russe le canonisa en 1903

Saint Silvestre

Martyrologe Romain : À Troiana en Sicile, au XIIe siècle, saint Silvestre, abbé, qui vécut sous la Règle de saint Basile.

abbé en Sicile (✝ 1164)
Né vers la fin du XIe siècle ou au début du XIIe, on sait peu de choses sur lui, mais sont parvenus jusqu'à nous des événements miraculeux où il a joué un rôle. Abbé du monastère de 'basiliens' Saint-Michel de Troina (Enna) en Sicile, il est réputé pour sa charité.

Beata stefana quinzani

Bse Stéphanie Quinzani 

Vierge du tiers-ordre de saint Dominique

San telesforo

Saint Télesphore, pape

Martyrologe Romain : À Rome, vers 136, la mise au tombeau de saint Télesphore, pape. Au témoignage de saint Irénée, il fut institué septième évêque de cette ville depuis les Apôtres, et rendit un glorieux témoignage

Pape (8 ème) de 125 à 136 et martyr (✝ 136)
Originaire de la Grande Grèce, il nous est peu connu. Il aurait décrété que le "Gloria" soit chanté à la messe de la nuit de Noël. Selon la Tradition rapportée par saint Irénée et Eusèbe, il fut le premier pape, après saint Pierre, à avoir été martyrisé. Les Églises d'Orient le fêtent le 22 février. Sa mémoire est célébrée le 5 janvier dans l'Église catholique romaine.

Saint Théodore de Marseille

Martyrologe Romain : À Marseille, en 594, saint Théodore, évêque. Alors qu’il s’efforçait de restaurer la discipline ecclésiastique, il fut condamné par les rois Childebert et Gontran et trois fois envoyé en exil.

Evêque de Marseille (✝ 595)
"Saint Théodore a été évêque de Marseille pendant au moins vingt ans, de l’an 575 à l’an 595. Les événements qu’il a vécus indiquent le genre de la vie que menèrent les autres évêques de Marseille, avant et après lui."

Saint Viance

Martyrologe Romain : En 672, dans la région de Tulle, saint Viance, ermite.

ermite (✝ 674)
ou Vincentien. Originaire de l'Anjou, ses parents étaient serfs. Orphelin à dix ans de père et de mère, il suivit le fils du duc d'Aquitaine qui l'avait recueilli et lui permit d'étudier à l'école épiscopale de Cahors. Mais le duc d'Aquitaine le réclama comme serf et il fut chargé de surveiller les esclaves employés au service des écuries. Ce qu'il fit avec patience et douceur, malgré les coups et les injures qu'il recevait de son maître irascible, en raison de tout ce qu'il donnait aux pauvres. Celui-ci le jeta même longtemps au cachot parce que saint Viance avait refusé d'être marié, en raison de son vœu de célibat. Avec le temps, le maître reconnut les mérites de son serf et oublia tous ses projets de vengeance. Une localité perpétue sa mémoire: Saint-Viance-19230; l'église contient la châsse de ses reliques.

Beato guglielmo repin

Bx Guillaume REPIN et ses compagnons 

Guillaume REPIN  (France)
Naissance: 26.08.1709
Mort: 02.01.1794  à Angers
Prêtre - Martyr du Groupe des 99 martyrs de france ( 1793.94 )
Béatification: 19.02.1984  à Rome  par Jean Paul II

Martyrs de la Révolution française à Angers et Avrillé (49), Guillaume et ses 99 compagnons (11 prêtres, 3 religieuses et 85 laïcs) furent guillotinés du 30 octobre 1793 au 28 mars 1794, ou fusillés du 12 janvier 1794 au 16 avril 1794.

Ils furent béatifiés par Jean-Paul II le 17 février 1984.

Saints Argée,
Narcisse et Marcellin,

Martyrologe Romain : Au territoire de Cori, au trentième mille de la ville de Rome, au IVe siècle, les saints Argée,Narcisse et Marcellin, martyrs.

Saint Marcellin et ses frères saint Argée et saint Narcisse, martyrs (✝ 320)

Ils vivaient en Asie Mineure dans l'ancienne ville de Tomes. Saint Marcellin, encore jeune, avait été enrôlé comme militaire. Ne voulant pas servir en offrant l'encens à l'empereur Licinius, il fut cruellement torturé puis jeté à la mer. Ses frères furent décapités.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-01-01