05 janvier

 

San carlo di sSaint Charles de Saint André HOUBEN

 Jean André HOUBEN
Nom de religion: Charles de Saint André
Pays: Hollande
Naissance: 11.04.1821  à Munstergeleen
Mort: 05.01.1893
 Prêtre - Passioniste en 1850.  Ministère en Angleterre et en Irlande au service des humbles et des pauvres.
Béatification: 16.10.1988  à Rome  par Jean Paul IIcanonisé le 3 juin 2007 par Benoit XVI

 Saint Convoyon (ou Conwoion)

Abbé de Redon († 868) En Bretagne, l'an 868, saint Conwoion, abbé, fonda à Redon le monastère du Saint-Sauveur, où, sous sa direction et sous la Règle de saint Benoît, des moines brillèrent d'une remarquable piété. Le monastère ayant été détruit par les Normands, il en construisit un nouveau à Plélan, où il mourut octogénaire.

Saint Deogratias

Martyrologe Romain : À Carthage, en 458, saint Deogratias, évêque, qui racheta de nombreux captifs, amenés de Rome par les Vandales, et les rassembla dans deux grandes basiliques qu’il garnit de lits et de paille.

Sant edoardo iii il confessore j

Saint Edouard III

Roi d'Angleterre
(1002-1066)

Sainte Émilienne

Martyrologe Romain : À Rome, commémoraison de sainte Émilienne, vierge, tante du pape saint Grégoire le Grand, qui passa de cette terre vers le Seigneur peu de temps après sa sœur Tharsilla, au VIe siècle.

Santa genoveva torres morales e

Sainte Genevieve TORRES MORALES

Espagne .  Naissance: 03.01.1870  à  Almenara (Castille)
Mort: 05.01.1956  à Saragosse
Religieuse - Fondatrice  .   Fonde en 1911 les ‘Sœurs du Sacré-Cœur et des saints Anges’ pour aider les femmes pauvres.
Béatificationt: 29.01.1995  à Rome  par Jean Paul II
Canonisation: 04.05.2003  à Madrid  par Jean Paul II

San gerlaco di valkenburg

Saint Gerlac

En Belgique, au 12e siècle,  capitaine durant la guerre et chef de brigands en temps de paix. A la mort de sa femme qu’il chérissait, il se convertit, pour la rejoindre en Paradis. 

Martyrologe Romain : Près de Walkenberg dans le Limbourg, en 1165, saint Gerlac, ermite, remarquable par sa vie de pénitence et son zèle à nourrir les pauvres.

Saint Grégoire d'Akritas

(✝ 820)

Berger dans l'île de Crète, il s'en fut en pèlerinage vers les Lieux Saints à l'âge de vingt-six ans et il y resta douze ans supportant patiemment les brimades des musulmans. Puis, il se rendit à Rome, aux tombeaux des Apôtres, et là entra dans la vie monastique. Saint Michel de Synades, ambassadeur de Constantinople auprès du Pape, le fit revenir en Orient et l'installa parmi les moines d'un monastère du cap d'Akritas, près de Chalcédoine. C'est là qu'il vécut en reclus, dans une étroite cellule, couvert d'un seul vêtement de peau, se plongeant nu dans un grand tonneau d'eau glacée chaque nuit, le temps de réciter les 150 psaumes, pour expier les fautes des iconoclastes qui recommençaient leur persécution

San giovanni nepomuceno neumann

Saint Jean Népomucène Neumann,

Etats-Unis .  Naissance: 28.03.1811  à Prachatitz (Bohême)
Mort: 05.01.1860  à Philadelphie
 Evêque - Rédemptoriste - FondateurJean Népomucène Neumann naît à Prachatitz en Bohème le 28 mars 1811.Séminariste émigré aux E.-U. Il s'engage pour les missions d'Amérique- Prêtre à New York en 1836, il passe d'abord 4 ans dans la région des chutes du Niagara au service des bûcherons, puis il entre chez les Rédemptoristes en 1840  et continue son ministère comme curé. . Ministère paroissial près des émigrés allemands - Evêque de Philadelphie en  1852 -  IL Fonde les Sœurs du Tiers-Ordre franciscain. visite ses diocésains, les confesse volontiers et il manifeste un grand amour pastoral, spécialement pour les pauvres. Il rédige plusieurs ouvrages parmi lesquels un célèbre catéchisme réédité plusieurs fois.  Il bâtit une cathédrale, 80 églises, une centaine d’écoles... Il avait, comme St Alphonse, fait voeu de ne jamais perdre son temps.Pris d'un malaise soudain, il meurt dans la rue le 5 janvier 1860. Il n'avait pas 49 ans. 
Béatification: 13.10.1963  à Rome  par Paul VI
Canonisation: 19.06.1977  à Rome  par Paul VI  

Beata marcellina darowska maria marcellina dell immacolata concezione

Bse Marcelline DAROWSKA

Nom de religion: Marcelline (Marcelina)
Pays: Ukraine
Naissance: 06.01.1827  à Szulaki (Ukraine)
Mort: 05.01.1911  à Jazlowiec
 Veuve - Religieuse - Fondatrice
1849  épouse Karol Darowski qui meurt 3 ans plus tard, ainsi que sa fille.1854 fonde à Rome avec Jozefa Karska la Congrégation des Sœurs de l'Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie. Jozefa meurt en 1860 et Marcelina transfère l'œuvre à Jazlowiec. Education des jeunes filles.
Béatification: 06.10.1996  à Rome  par Jean Paul II

Martyrologe Romain : À Jazlowice en Ukraine, en 1911, la bienheureuse Marcelline Darowska. Après la mort de son époux et de son fils aîné, elle se consacra à Dieu et, toujours soucieuse de la dignité de la famille, fonda la Congrégation des Sœurs de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie pour l’éducation des jeunes filles

Beata maria repetto

Bse Marie REPETTO

Nom de religion: Marie (Maria)
Pays: Italie
Naissance: 01.11.1807  à Voltaggio
Mort: 05.01.1890  à Gênes
Religieuse .  Entre à 22 ans dans la congrégation des sœurs de Notre-Dame du Refuge au Mont-Calvaire (Gênes). Portière à l'inlassable charité. Avec Saint Francois de Caprosso  , le "Saint Patron", la "sainte moniale" a marqué la vie de Gênes au 19e s.
Béatification: 04.10.1981  à Rome  par Jean Paul II

Martyrologe Romain : À Gênes en Ligurie, en 1890, la bienheureuse Marie Repetto, vierge, des Sœurs de Notre-Dame du Refuge du Mont Calvaire. Vivant cachée aux yeux du monde, elle fut remarquable pour soulager les affligés et rendre l’espoir à ceux qui doutaient.

Beato pietro bonilli i

Bx Pierre BONILLI

 Italie  .  Naissance: 15.03.1841  à San Lorenzo di Trevi (Spolète)
Mort: 05.01.1935  à Spolète
Etat: Prêtre - Fondateur . Prêtre en 1863. Fonde en 1888 la Congrégation des Sœurs de la Ste Famille pour les pauvres et les orphelins.
Béatification: 24.04.1988  à Rome  par Jean Paul II

Martyrologe Romain : À Spolète en Ombrie, en 1935, le bienheureux Pierre Bonilli, prêtre, fondateur de l’Institut des Sœurs de la Sainte Famille pour l’assistance et l’éducation des jeunes filles indigentes et orphelines.

 Bx Roger

Martyrologe Romain : À Todi en Ombrie, en 1237, le bienheureux Roger, prêtre de l’Ordre des Mineurs, qui fut un fervent disciple et imitateur de saint François.

Saint Romanos le Néomartyr

(✝ 1694)

Chrétien pieux mais illettré, originaire de la Grèce centrale, il partit en pèlerinage aux Lieux Saints et resta au monastère de Saint-Sabas. Voulant se livrer comme témoin de la foi devant les musulmans, l'higoumène ne lui accorda pas sa bénédiction. Romanos retourna en Grèce et, à Thessalonique, confessa publiquement sa foi en Jésus-Christ. Arrêté, condamné aux galères, puis racheté, il se retira au skite de Kavsokalyvia sur le Mont-Athos. Mais le désir du martyre le tenaillait toujours. Il partit à Constantinople où il provoqua les Turcs. Jeté dans un puits à sec pendant quarante jours, sans nourriture, il en fut tiré pour être décapité

Santa sincletica

Sainte Synclétique

Vers l’an 400,  riche et très belle, cette jeune fille d’Alexandrie, se retira, pour y servir Dieu, dans un tombeau en compagnie de sa soeur aveugle. Elle insistait sur la stabilité : “une poule qui abandonne les oeufs qu’elle couve n’aura jamais de poussins; si l’ânesse est à l’attache, l’ânon a beau courir, il reviendra vers sa mère; ainsi en est-il de qui est fidèle à la cellule”.

Martyrologe Romain : À Alexandrie, en Égypte, au IVe siècle, sainte Synclétique, vierge, qui, après la mort de ses parents, distribua aux pauvres tous ses biens et vécut jusqu’à plus de quatre-vingts ans dans la retraite, la prière et la plus grande austérité.

Saint Théodore

Martyr à Cagliari en Sardaigne (✝ 313)

Martyr à Cagliari en Sardaigne où de nombreuses églises lui sont dédiées. Il n'est connu que par une inscription de la basilique souterraine de Sainte-Restitute

Saint Théoeidos

(✝ 303)

qui fut mis à mort, piétiné par ses bourreaux et, même selon d'autres témoignages, piétiné par des enfants

 Bx François PeltierJacques Ledoyen et Pierre Tessier,

Martyrologe Romain : À Angers, en 1794, les bienheureux François Peltier,Jacques Ledoyen et Pierre Tessier, prêtres et martyrs, qui, pendant la Révolution française, furent guillotinés pour être demeurés fidèles à leur sacerdoce.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-01-03