30 janvier

Sant adelelmo elesmo di burgos aSaint Adelelm

Martyrologe Romain : À Burgos en Vieille Castille, l’an 1097, saint Adelelm, abbé, qui transforma en monastère un oratoire de Saint Jean uni à un hospice.

 Santa alda aldegondaSainte Aldegonde

 Aldegonde, née vers 630 à Cousolre, fille de Walbert et de Bertilie, consacra sa virginité à Dieu, sous l'influence de sa sœur, Waudru qui était abbesse de Mons en Belgique.  Ses parents voulaient la marier à un riche Seigneur. Mais elle voulait se consacrer à Dieu. Elle s'enfuit et fonda un ermitage au bord de la Sambre. D'autres jeunes filles vinrent partager sa vie de prière. L'ermitage devint rapidement un important chapitre de chanoinesses, à l'origine du monastère de Maubeuge. Elle reçut maintes visions célestes. Aldegonde mourut le 30 janvier 684.

Martyrologe Romain : À Maubeuge dans le Hainaut, vers 684, sainte Aldegonde, abbesse du monastère qu’elle avait fondé, au temps du roi Dagobert II.

Saint Aleaume

Fondateur d'un monastère à Burgos (✝ 1097)
Il est né à Loudun, dans la Vienne. D'abord soldat, il embrassa la vie monastique à l'abbaye de la Chaise-Dieu en Auvergne puis, à la demande du roi de Castille, il en fonda un nouveau à Burgos en Espagne. 

Martyrologe romain
À Burgos en Vieille Castille, l’an 1097, saint Adelelm, abbé, qui transforma en monastère un oratoire de Saint Jean uni à un hospice.

Saint Armentaire

Evêque de Pavie en Italie (✝ 730)
Évêque de Pavie en Italie pendant dix années, il aimait répéter: "La prière est plus efficace et plus puissante qu'un ordre pour obtenir ce que nous demandons." Pour le reste, les "actes" de sa vie sont très silencieux.

Martyrologe Romain : À Pavie en Lombardie, après l’année 734, saint Armentaire, évêque, qui déposa solennellement, dans la basilique de Saint Pierre au Ciel d’or, le corps de saint Augustin que le roi Luitprand avait fait transférer de Sardaigne.

Saint Barsimée

Martyrologe Romain : À Édesse en Osrhoène, au IIIe siècle, saint Barsimée, évêque. On rapporte que sous l’empereur Dèce il fut, pour la foi au Christ, frappé de verges mais qu’après la persécution, relâché de prison, il déploya une intense activité le reste de sa vie à diriger son Église.

Il avait aidé les saints Sarbel et Barbée. Arrêté à son tour, battu de verges, jeté en prison, il fut libéré grâce à l'édit de tolérance qu'avait publié l'empereur Trajan. Il put ainsi devenir évêque d'Edesse et vivre en paix jusqu'à sa mort. 

Martyrologe romain
À Édesse en Osrhoène, au IIIe siècle, saint Barsimée, évêque. On rapporte que sous l’empereur Dèce il fut, pour la foi au Christ, frappé de verges mais qu’après la persécution, relâché de prison, il déploya une intense activité le reste de sa vie à diriger son Église.

Sainte bathilde

Sainte Bathilde

 En 680, elle était née en Angleterre ; prise par des corsaires et vendue comme esclave, elle épousa le roi Clovis II, fils et successeur de Dagobert ; elle fut mère de trois rois ; régente, elle nomme “maire du palais” le trop fameux Ebroïn, qui la fit reléguer à Chelles, près de Meaux, où elle vécut ses quatorze dernières années. 

Beata carmela garcia moyonBse Carmen Garcia Moyon

Martyrologe Romain : À Torrent en Espagne, l’an 1936, la bienheureuse Carmen Garcia Moyon, martyre. Fervente enseignante de la doctrine chrétienne, à cause de la foi au Christ, pendant la persécution religieuse, elle fut violée, puis brûlée vive.

Beato columba giuseppe marmion dBx Dom Columba Marmion

Joseph MARMION
Nom de religion: Columba
Pays: Irlande - Belgique
Naissance: 01.04.1858  à Dublin
Mort: 30.01.1923  à Maredsous
Prêtre - Abbé bénédictin, moine de Maredsous, puis, en tant qu’abbé “serviteur de la Règle de St Benoît”. 
Etudes à Dublin et Rome. Prêtre en 1881 à Rome. Professeur à Dublin. Entre à Maredsous en 1886. Profession solennelle en 1891. Prédicateur, confesseur. Abbé en 1909. Ecrits spirituels très répandus.
Par sa vie et par ses conférences publiées en de nombreux ouvrages, dont le thème central est le Christ, il fut l’un des maîtres spirituels de la première moitié du 20ème siècle.Béatification: 03.09.2000  à Rome  par Jean Paul II

Martyrologe Romain : Au monastère de Maredsous, en Belgique, l’an 1923, lebienheureux Columba Marmion, abbé. Né en Irlande, devenu moine prêtre puis abbé bénédictin, il se rendit illustre comme père de ses moines et directeur spirituel, par sa sainteté de vie, sa doctrine spirituelle et son éloquence.
Au calendrier bénédictin, il est fêté le 3 octobre, date où le Bienheureux fut béni abbé en la fête de saint Gérard de Brogne tout près de l'abbaye.

San david galvan bermudez aSaint David Galvan

prêtre et martyr au Mexique (✝ 1915)

Né en 1881 à Guadalajara, professeur au séminaire, il se dévoue pour aider les pauvres et c'est parce qu'il prenait la défense d'une jeune fille qu'un soldat déjà marié voulait forcer à l'épouser qu'il fut fusillé par celui-ci.
Béatifié le 22 novembre 1992, canonisé le 21 mai 2000 à Rome par Jean-Paul II avec 25 martyrs du Mexique

Martyrologe Romain : À Guadalajara au Mexique, en 1915, saint David Galvan, prêtre et martyr. Dans la persécution mexicaine, parce qu’il avait revendiqué la dignité du mariage, il fut fusillé sans jugement par un soldat, obtenant ainsi la couronne de gloire.

Beato francesco taylorBx François Taylor

Martyrologe Romain : À Dublin, en 1621, le bienheureux François Taylor, martyr. Père de famille, il souffrit sept années de prison à cause de la foi catholique et, brisé par les tribulations et la vieillesse, il acheva son martyre sous le roi Jacques Ier.

Saint Hippolyte 

Prêtre d'Antioche (3ème s.) 
Prêtre d'Antioche qui refusa de se laisser entraîner dans le schisme de Novat. Il voulut rester fidèle à l'Eglise de Pierre et de Paul. Reconnu comme chrétien durant la persécution de l'empereur Dèce, il fut égorgé pour sa foi en Jésus-Christ.

Santa giacinta marescotti Sainte Hyacinthe (Giacinta) Marescotti

Religieuse du Tiers-Ordre régulier de Saint-François Clarisse de Marescotti, née vers 1585 à Vignarello (Viterbe), manifesta dès son jeune âge un fort penchant pour les mondanités. L'éducation reçue au pensionnat des Sœurs Franciscaines de saint Bernardin à Viterbe ne l'améliora guère, aussi son père l'obligea, en 1604, á entrer dans cette communauté, auprès de sa sœur aînée ; elle reçut le nom de Jacinthe. Après dix ans d'une vie religieuse quelconque, une maladie grave fut à l'origine d'une véritable conversion. Bientôt on lui confia la charge de maîtresse des novices où elle réussit à merveille. Elle fonda aussi deux associations pieuses au service des pauvres et des malades et établit en ville la pratique des XL Heures á l'occasion du carnaval. Elle est morte le 30 janvier 1640 et fut canonisée en 1807 par Pie VII (Barnaba Chiaramonti, 1800-1823).

Originaire de la province du Latium, en Italie, elle était fantasque et frivole. Son père, le seigneur de Mariscotti, estima qu'elle devait être religieuse et la fit entrer de force chez les franciscaines de Viterbe. Pendant dix ans, elle scandalisa les sœurs de la communauté par ses mondanités et les visites qu'elle recevait. Mais comme elle était imposée par le seigneur de Mariscotti, on tolérait toutes ses insoumissions, jusqu'au jour où elle tomba malade. Elle eut alors le temps de réfléchir et de revenir sur elle-même. Elle décida de devenir une bonne religieuse. Elle connut alors une deuxième rechute et cette nouvelle maladie la conduisit à vivre les vingt-cinq dernières années de sa vie dans la sainteté et les grâces mystiques.

Martyrologe romain 
À Viterbe dans le Latium, l’an 1640, sainte Hyacinthe Mariscotti, vierge, du Tiers-Ordre régulier de Saint-François. Après quinze ans passés dans une vie frivole de vanités mondaines, même au couvent, elle se convertit et embrassa une vie de pénitence; elle établit des fraternités pour l’assistance des vieillards et l’adoration du Saint Sacrement.

Saint Jean Yi 

Martyr à Taygu en Corée (✝ 1867) 
Jean-Baptiste Yi Kwangnyol menait une véritable vie religieuse communautaire avec quelques autres jeunes chrétiens, visitant les malades et aidant les pauvres. Reconnu comme chrétien, il fut décapité. Il fut canonisé avec 102 martyrs, par le pape Jean-Paul II à Séoul le 6 mais 1984

Santa martina eSainte Martine

martyrisée à Rome à une date inconnue

 Saint Matthias 

 Martyrologe Romain : À Jérusalem, au IIe siècle, saint Matthias, évêque, qui souffrit beaucoup pour le Christ et, finalement mourut en paix.

Il était d'origine juive. Il devait beaucoup se déplacer pour rejoindre ses petites communautés chrétiennes dispersées dans tout le pays. 

Serva di dio maria bolognesiBse Maria Bolognesi 

mystique italienne (✝ 1980)

Maria Bolognesi (née en 1924 à Bosaro et morte en 1980 à Rovigo), béatifiée à Rovigo le 7 septembre 2013.
'Pauvre au service des pauvres'.

StmutienmarieSaint Mutien-Marie Wiaux

Louis - Joseph WIAUX
Nom de religion: Mutien-Marie
Pays: Belgique
Naissance: 20.03.1841  à Mellet prs de Gosselies (Belgique)
Mort: 30.01.1917  à Malonne
Frère des Ecoles chrétiennes .   58 ans au collège de Malonne comme surveillant et enseignant dans des charges secondaires et un humble dévouement.
Béatification: 30.10.1977  à Rome  par Paul VI
Canonisation: 10.12.1989  à Rome  par Jean Paul II
1841-1917), frère des écoles chrétiennes ; il fut pendant plus de cinquante ans surveillant au collège de Malonne, près de Namur, et professeur de dessin et de musique “par obéissance et sans beaucoup de talents”. Mais sa présence, à Dieu et à ses élèves lui assurèrent un très grand rayonnement.

Saint Paul Ho Hyob

Martyrologe Romain : À Séoul, en 1840, saint Paul Ho Hyob, soldat, martyr. Arrêté à cause de sa profession de foi, il fut soumis à des tortures et, ses forces s’affaiblissant, il parut faillir, mais, se repentit de sa faiblesse, confirma aussitôt devant le juge la foi du Christ, et, après un long emprisonnement, il succomba, brisé par les coups.

PierredebulgarieSaint Pierre de Bulgarie

Fils et successeur du roi Syméon le Guerrier (✝ 969)

Fils et successeur du roi Syméon le Guerrier, saint Pierre fut un homme humble et pacifique, tout en contraste de son père qui marqua son règne de guerres continuelles. Marié à la fille de l'empereur de Constantinople, il connut un long règne de réconciliation avec Byzance. Il aimait s'entourer des conseils de saint Jean de Rila. Malheureusement son royaume vit naître l'hérésie des Bogomiles, dérivée du manichéisme. Le nord de son royaume fut envahi par le prince de Kiev. Pour ramener la paix, il préféra renoncer à son trône. Il prit l'habit monastique et il mourut l'année suivante, en consacrant à Dieu seul ses derniers jours.

Sainte Savine

Pieuse veuve de Lodi en Italie du nord (✝ 311)

Pieuse veuve de Lodi en Italie du nord, dont saint Charles Borromée, évêque de Milan, pensait avoir retrouvé les reliques douze siècles plus tard.

Beato sebastiano valfre a Bx Sébastien Valfré

Martyrologe Romain : À Turin dans le Piémont, en 1710, le bienheureux Sébastien Valfré, prêtre de l’Oratoire, qui se dévoua tout entier à aider les pauvres, les malades et les prisonniers et, par son amitié et son exquise charité, il conduisit bien des personnes au Christ.

Serafinagregoris

Vén Serafina Gregoris

religieuse italienne (✝ 1935)

Née le 15 octobre 1873 à Fiume Veneto, Vittoria Gisella Gregoris entre à 21 ans chez les Sœurs Franciscaines du Christ Roi, à Venise et prend le nom de Serafina degli angeli (anges séraphins).
A l'âge de 24 ans, elle tombe malade. Le mal de Pott (tuberculose osseuse) l'immobilise et pendant 38 ans elle offre ses souffrances au Seigneur.
Elle meurt le 30 janvier 1935 dans son couvent à Venise.
Elle a été déclarée vénérable par le Pape Jean-Paul II le 22 juin 2004
Beato sigismondo zygmunt pisarski a

Bx Sigismond Pisarski

victime de la persécution nazie en Pologne (✝ 1943)

Béatifié par Jean-Paul II à Varsovie le 13 juin 1999, parmi les cent huit victimes de la persécution nazie en Pologne.

Martyrologe Romain : À Godeszyn, paroisse du diocèse de Lublin, en Pologne, l’an 1943, le bienheureux Sigismond Pisarski, prêtre et martyr. Au cours de la seconde guerre mondiale et de l’occupation de la Pologne par un régime hostile à Dieu, parce qu’il n’avait en rien abdiqué la foi devant les persécuteurs, il fut fusillé près de sa paroisse

Saint Théodore de Mytilène

Père de famille dans l'île de Lesbos (✝ 1784)

Paisible père de famille dans l'île de Lesbos, il renia sa foi chrétienne un jour de colère et se fit musulman. Pris de repentir, il s'en alla au Mont-Athos pour se faire pardonner cette apostasie. Mais afin que son reniement ne soit pas un exemple, il revint dans son village, et devant les juges, il rendit sa foi au Christ. Arrêté et jugé, il fut condamné à être pendu. Il se passa lui-même la corde au cou, sur la place publique, montant sur la pierre qui servait d'échafaud et, après avoir demandé pardon à tous les chrétiens qui l'entouraient, il se laissa glisser dans le vide et rendit ainsi à Dieu son âme purifiée.

 Saint Théophile, le Jeune

 Martyrologe Romain : En Arabie, l’an 792, la passion de saint Théophile, surnommé le Jeune, martyr. Chef de la flotte des chrétiens, il fut capturé par les Sarrasins près de Chypre et conduit devant le calife Haroun-al-Rashid, et comme ni les présents ni les menaces ne pouvaient l’amener à renier le Christ, il fut mis à mort d’un coup de cimeterre.

Gouverneur militaire en Asie Mineure (✝ 792) 
Gouverneur militaire en Asie Mineure, il fut chargé de diriger une expédition navale contre les Sarrasins qui menaçaient l'empire. Lors de cette bataille, les deux autres navires amiraux l'abandonnèrent, le livrant ainsi à l'ennemi. Capturé, il fut gardé prisonnier quatre années, à l'issue desquelles il fut décapité, durant une fête musulmane, pour avoir refusé de renier le Christ. 

Sainte Thiatilde

(9ème s.) 
Abbesse du monastère de Freckenhorsten en Westphalie

San khuong tommasoSaint Thomas Khuong

Martyrologe Romain : Au Tonkin, en 1860, saint Thomas Khuong, prêtre etmartyr. Dans la persécution de l’empereur Tu Duc, il se déclara chrétien avec un courage invincible, fut mis en prison et, agenouillé devant la croix, fut tué d’un coup de hache.

dominicain martyr au Viet-Nam (✝ 1860)

Il appartenant à une famille noble du Tonkin, chrétien depuis son enfance, il devint prêtre dominicain et fut emprisonné à plusieurs reprises à cause de sa Foi. Les juges essayèrent en vain de la lui faire renier. A l'âge de 80 ans, il fut arrêté une fois de plus et sommé de fouler la croix du Christ. Il s'inclina devant la croix et eut la tête tranchée.
Il fut canonisé en 1988 

 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2020-01-20