25 février

Bse Sr rani mariaBse Rani Maria Vattalil

la béatification de la religieuse indienne martyre Rani Maria Vattalil a eu lieu le 4 novembre 2017 à Indore, au centre de l’Inde. « Elle était si bonne. On l’appelait la ‘sœur du sourire' », a-t-il rappelé lors de l’angélus qu’il a célébré le lendemain, place Saint-Pierre.

La clarisse franciscaine, assassinée pour sa foi le 25 février 1995, naquit dans le Kerala, le 29 janvier 1954. Très jeune, elle entra dans la congrégation des Clarisses franciscaines et après deux ans de travail comme institutrice à la St. Mary’s School de Bijnor, devint travailleuse sociale auprès des pauvres sans terre. Mais ses actions allaient à l’encontre des intérêts de plusieurs propriétaires terriens. Elle fut brutalement assassinée dans un bus où elle reçut 40 coups de couteau infligés par un meurtrier professionnel. Jusqu’au dernier coup elle continua à dire : « Jésus ! Jésus ! »

*****

Paroles du pape...

Chers frères et sœurs,

Hier, à Indore, en Inde, Rani Maria Vattalil, religieuse de la Congrégation des Sœurs Clarisses Franciscaines, morte pour sa foi chrétienne en 1995, a été béatifiée. Sœur Vattalil a rendu témoignage au Christ dans l’amour et dans la douceur, et s’unit au long rang des martyrs de notre temps. Que son sacrifice soit semence de foi et de paix, spécialement en terre indienne. Elle était si bonne. On l’appelait la « sœur du sourire ».

 Adelhelm (ou Adelin),

 En Suisse,  moine de St Blaise, dans la Forêt-Noire, et abbé fondateur d’Engelberg dans le canton d’Unterwalden. Il mourut le 25 février 1137. 

sainte Adeltrude

Martyrologe Romain : À Maubeuge dans le Hainaut, sainte Adeltrude, vierge et abbesse. Fille des saints Vincent Madelgaire et Vaudru, elle gouverna avec sagesse le monastère fondé et dirigé auparavant par sa tante, sainte Aldegonde.

Saint Alexandre le romain

(3ème s.) Martyr. Il était légionnaire à Rome quand il fut arrêté pour avoir refusé d’offrir l’encens et un sacrifice à Jupiter. Suspendu par les doigts, il fut d’abord cruellement battu. Puis pendant quarante jours de marche, il fut conduit à Drizipara, subissant de cruels tourments en cours de route. C’est là qu’il fut décapité.

Saint Callisto (Calixte) Caravario

martyr (✝ 1930)

Né en 1903 près de Turin, entré en 1918 chez les salésiens. Il arrive en Chine en 1925, ordonné prêtre à Shanghai en 1929. Le 25 février 1930 il est massacré avec son évêque Luigi Versiglia à Li-Thaul-Tseul.
Béatifié le 15 mai 1983 à Rome par le pape Jean-Paul II (homélie en italien), il a été canonisé avec les martyrs de Chine, durant le jubilé le 1 octobre 2000.

 Fête aussi le 13 novembre

St Césaire de Nazianze

(+ 369) Confesseur. Il était le frère de saint Grégoire de Nazianze. Médecin à la cour impériale sous Julien l’Apostat, il échappa à la mort lors d’un tremblement de terre. Dès lors il renonça à sa situation et voua sa vie au Christ.

Frère cadet de saint Grégoire de Nazianze,  il le suivit dans les grands centres culturels de son époque où il  apprit, avec succès, les mathématiques, l'astronomie, la philosophie,  donnant toutefois préférence à la médecine. Nommé médecin du palais  impérial à Constantinople, il fut l'un des rares chrétiens à ne pas  avoir été exilé par Julien l'Apostat. Sous le règne de Valens, il fut  nommé questeur des finances publiques à Nicée. Ce n'est que plus tard  qu'il demandera le Baptême, rendant son âme à Dieu quelque temps plus  tard. Son frère, saint Grégoire le théologien, prononcera son éloge  funèbre, dont nous avons encore le texte dans la Patrologie grecque.

Beato domenico lentiniBx Dominique LENTINI

Italie  . Naissance: 1770  .  Mort: 25.02.1828
 Prêtre  ; Surnommé "le précurseur du Curé d'Ars".
Béatification:  12.10.1997  à Rome  par Jean Paul II

Le bienheureux Domenico Lentini (1770 - 1828) est un prêtre originaire du diocèse de Tursi -Lagonegro (Italie). Prédicateur itinérant, il invite inlassablement les gens à la conversion et au retour à Dieu. C'est pourquoi son activité apostolique s'accompagne du ministère assidu de la confession. Il est surnommé "le précurseur du Curé d'Ars". Il s'occupe avec prédilection des jeunes qu'il éduque à la fermeté dans la foi, et des pauvres à qui il offre tout ce dont il dispose avec une confiance absolue en la divine Providence. C'est vraiment "un prêtre dont l'unique richesse est le sacerdoce" (Pie XI).

Le centre de sa spiritualité est la Croix, c'est-à-dire l'amour qui se donne pour les frères à l'image du Christ. Cette Croix est l'itinéraire spirituel qui nous permet de vaincre le péché, d'accueillir la miséricorde divine et de tendre à la sainteté à laquelle tout baptisé est appelé: tel est le message que le bienheureux laisse à notre temps.

Martyrologe Romain : À Lauria en Lucanie, l’an 1828, le bienheureux Dominique Lentini, prêtre, qui déploya dans son pays natal jusqu’à sa mort un ministère fructueux et varié, rendu fécond par une vie d’humilité, de prière et de pénitence.

FelixvarelaVén Felix Varela y Morales

prêtre cubain (✝ 1853)

Félix Francisco José María de la Concepción Varela Morales (1788 - 1853), prêtre cubain, décret du 10 mai 2012.
Felix Varela y Morales (né à La Havane, Cuba, le 20 Novembre 1788 - et mort en Floride, Etats-Unis le 25 Février, 1853) connu comme le Père Varela, est un prêtre, professeur, écrivain, philosophe et homme politique cubain qui a eu une grande importance dans la vie intellectuelle, politique et religieuse à Cuba au cours de la première moitié du XIXe siècle. Le Père Varela est considéré comme l'un des créateurs de la nation cubaine.
Au séminaire de La Havane dans ses cours de philosophie Felix Varela a formé des disciples qui ont promu l'émancipation progressive de l'esclavage et l'indépendance nationale par des moyens pacifiques.
Son influence pour encourager les droits de l'homme et l'indépendance de Cuba l'a amené à l'exil pour éviter la peine capitale prononcée par le roi Ferdinand en 1823. Il a passé presque 30 ans comme prêtre et a été vicaire général du diocèse de New-York. Varela a également exercé son ministère à la paroisse catholique de Saint Augustin (Floride) de 1847 à 1852.
Illustration: un timbre à son effigie a été émis par les services postaux des Etats-Unis en 1988 pour le 200ème anniversaire de sa naissance.

San gerlando di agrigento asaint Gerland

 (+ 1101) Evêque et confesseur. Il était originaire de Besançon, mais pour des raisons familiales, il partit en Sicile pour l’affranchir des Arabes. Robert Guiscard, le chef normand, en fit un évêque à Catane. Mais l’ambiance morale de la ville ne plaisant pas à saint Gerland, il préféra devenir évêque d’Agrigente, au coeur de l’île. Il y fut soutenu par le Pape Urbain II qui l’encourageait à remettre en activité une Eglise très malmenée par la présence sarrasine.

Martyrologe Romain : À Agrigente en Sicile, l’an 1100, saint Gerland, évêque. Originaire de Bourgogne, il réorganisa son Église, libérée de l’occupation des Sarrasins.

San lorenzo bai xiaomanSaint Laurent Bai Xiaoman

Martyrologe Romain : À Xilinxian, dans la province chinoise de Guangxi, en 1856,saint Laurent Bai Xiaoman, martyr. Ouvrier récemment baptisé, il préféra souffrir les verges et la décapitation plutôt que de renier le Christ.

Beata maria ludovica antonina de angelis aBse Maria Ludovica de Angelis 

 religieuse (1880-1962)
Fille de Notre-Dame de la Misericorde

Beata maria adeodata pisaniBse Marie Adeodate PISANI

Marie Thérèse PISANI
Nom de religion: Marie Adéodate
 Malte  .  Naissance: 29.12.1806  à Naples (Italie)
Mort: 25.02.1855  au Monastère Saint-Pierre à Malte
 Abbesse bénédictine  .   Née à Naples de père Maltais et de mère Italienne, elle vient à Malte en 1825. En 1828 elle entre à l'abbaye bénédictine de Saint Pierre où elle sera abbesse pendant deux ans (1851-1853).
Béatification: 09.05.2001  à Floriana (Malte)  par Jean Paul II

Martyrologe Romain : Au bourg de Mdina dans l’île de Malte, en 1855, la bienheureuse Marie-Adéodate (Marie-Thérèse Pisani), vierge et abbesse du monastère de Saint-Pierre, qui, s’acquitta avec sagesse de son office, en prenant soin des pauvres et des abandonnés et en veillant au bien spirituel de sa communauté.

San nestore di magydos saint Nestor

Martyrologe Romain : À Pergé en Pamphylie, l’an 250, la passion de saint Nestor, évêque de Magydos et martyr. Arrêté au temps de la persécution de l’empereur Dèce, il fut condamné à la croix par le gouverneur de la province, pour qu’il subisse le même supplice que celui qu’il reconnaissait comme le Crucifié.

Saint Paphnuce

(4ème s.) - Contemporain de saint Antoine le Grand, il vécut quatre-vingt ans dans le désert en ne portant qu‘un seul et simple vêtement, n‘ayant aucun logement. Il se soumit à cette rude ascèse et à bien d‘autres pour ne vivre que selon la Volonté de Dieu.

 Be Philippa de Gheldre

clarisse (✝ 1547)

ou Philippe de Gueldre.
Apparentée à la famille des Bourbons, elle fut orpheline très tôt et fut élevée par l'une de ses tantes. Demandée en mariage par le duc de Lorraine René II, elle forme avec lui un couple très uni. Devenue veuve, elle élève très chrétiennement ses douze enfants, aidant le jeune duc Antoine de Lorraine, son fils, à gouverner ses sujets. Mais dès qu'elle reconnaît qu'il n'a plus besoin d'elle, elle sait se retirer, entre chez les clarisses de Pont-à-Mousson et là, pendant vingt-sept ans, y mènera une vie religieuse exemplaire.

Saint Réginos

- Il se distingua en 343, au concile de Sardique (actuellement Sofia en Bulgarie) où fut précisée la vraie foi en la divinité du Fils de Dieu fait homme. Il fut martyrisé dans l‘île de Skopelos en Grèce en 362.

Beato roberto darbrisselBRobert d'Arbrissel

Fondateur de l'ordre de Fontevrault 
(v. 1047-1117)

Beato sebastiano dell apparizione dBx Sébastien d’Apparizio

Au Mexique, en 1600, Venu d’Espagne, il devint l’homme le plus riche du Mexique. Il fut la providence de tous ceux qu’il voyait dans le besoin. Il entra chez les Franciscains de Mexico et passa les 28 dernières années de sa vie dans l’humble emploi de frère quêteur. 

Martyrologe Romain : À Tlaxcala [Puebla] au Mexique, en 1600, le bienheureux Sébastien de l’Apparition. Gardien de troupeau, il émigra d’Espagne au Mexique, où il acquit par son travail de grandes richesses dont il fit profiter les miséreux ; puis, devenu veuf pour la seconde fois, il fut reçu comme frère dans l’Ordre des Mineurs, et mourut presque centenaire.

Taraise

 

A Constantinople, en 806 . Il n’accepte l’évêché de Constantinople qu’à la condition qu’il réunirait un Concile général, le 2ème de Nicée, pour rétablir la Foi catholique ébranlée par l’hérésie iconoclaste et réconcilier l’Eglise de Byzance avec celle de Rome.

San toribio romo gonzalez bSaint Turibio Romo

 Martyrologe Romain : À Tequila, au territoire de Guadalajara au Mexique, en 1928, saintTuribio Romo, prêtre et martyr, mis à mort en haine du sacerdoce durant la persécution religieuse en ce pays.

Santa valburga valpurga aSainte Walburge

Au 8ème siècle,  fille d’un roi anglo-saxon et moniale bénédictine : elle fut envoyée, à la requête de St Boniface, fonder dans le Wutemberg un monastère, jumelé avec celui des moines dirigé par son frère Winibald. 

Martyrologe Romain : Au monastère de Heidenheim en Franconie, l’an 779, sainte Walburge, abbesse. À la demande de saint Boniface et de ses frères les saints Willibald et Winebald, elle vint d’Angleterre en Germanie, où elle dirigea d’une manière excellente un double monastère de moines et de moniales.

San luigi versiglia bMgr Luigi Versiglia et le jeune Callisto Caravario 

En 1930, deux salésiens italiens, missionnaires en Chine et béatifiés par le Pape  Jean Paul II : Mgr Luigi Versiglia et le jeune Callisto Caravario qu’il venait d’ordonner prêtre. Ce dernier était originaire du Piémont. Tous deux furent massacrés pour avoir défendu deux chrétiennes en grand danger d’être maltraitées. 

Martyrologe Romain : Sur les bords du Beijiang, près de Shiuchow dans la province chinoise de Guandong, en 1930, les saints martyrs Louis Versiglia, évêque, et Calliste Caravario, prêtre, tous deux salésiens, qui étaient en barque pour une visite pastorale et furent tués par des soldats communistes en prenant la défense des jeunes femmes.

 

Beato avertano di luccaSaint Averton 
et le Bx Romeo

 (+ 1380) Confesseurs. Ils étaient religieux carmes au monastère de Limoges, l’un comme prêtre, l’autre, Roméo, comme frère convers. Ils se rendaient en Terre Sainte quand la peste les fit mourir à Lucques en Toscane. On fit de belles funérailles aux pieux pèlerins, on les plaça sur les autels, on leur composa une biographie merveilleuse : ils étaient venus de si loin, pour aller auprès du tombeau du Christ. L’on ignore pourquoi l’un est saint et l’autre seulement bienheureux. Shakespaere, Delacroix et Gounod ont maintenu une certaine ferveur autour de l’un d’entre eux.

Martyrologe Romain : À Lucques en Toscane, vers 1385, le bienheureux Avertan, pèlerin et religieux de l’Ordre des Carmes.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-02-07