03 mars

SAINTE ARTHELLAÏS

(+ 670)Vierge. À Bénévent en Campanie.

Martyrologe Romain : À Bénévent en Campanie, vers l’an 670, sainte Arthellaïs, vierge.

Saint Anselme

Martyrologe Romain : À Nonantola en Émilie, l’an 803, saint Anselme, fondateur et premier abbé du monastère de ce lieu, où pendant cinquante ans il sut promouvoir la discipline monastique par ses préceptes et l’exercice des vertus.

SAINT CALUPAN

(+ 576)Reclus en Auvergne dont saint Grégoire de Tours nous dit qu’il fut prêtre et avait des dons de guérisseur. Moine du monastère de l’abbaye de Méallet-15200, il fut ordonné prêtre par saint Avit, évêque de Clermont. 

SAINTE CAMILLA

(+ 437)Native de Civitavecchia en Italie, elle se fixa à Ravenne et y devint disciple de saint Germain l’Auxerrois. Elle accompagna le corps du saint évêque quand il fut ramené à Auxerre, où elle demeura comme recluse. 

Santa caterina katharina drexel aSainte Catherine Marie DREXEL

 Etats-Unis . Naissance: 26.11.1858  à  Philadelphie
Mort: 03.03.1955  à  Cornwells Heights (Pennsylvanie)
 Religieuse - D'une famille très riche, elle fut émue devant la misère des Noirs américains et fonda en 1891, pour leur service et celui des Indiens, une congrégation religieuse dont elle demeura supérieure générale, constamment réélue, jusqu'en 1937: les Sœurs du Très Saint Sacrement.  Son intense activité apostolique se traduisit par la création d'une soixantaine d'écoles, dont la célèbre Xavier University, à la Nouvelle-Orléans, puisque aucune université catholique du Sud ne voulait accepter d'étudiants noirs. Elle fonda encore des dispensaires et des centres catéchétiques.
Béatification: 20.11.1988 à Rome  par Jean Paul II
Canonisation: 01.10.2000 à Rome  par Jean Paul II

Martyrologe Romain : À Philadelphie, en Pennsylvanie aux États-Unis, en 1955,sainte Catherine Drexel, vierge, qui fonda la Congrégation des Sœurs du Saint-Sacrement et dépensa non seulement les biens qu’elle avait reçus en héritage, mais encore toutes ses forces, pour éduquer et aider les Indiens et les Noirs d’Amérique.

SAINT CELE-CHRIST

(+ 728)ou Cristicolla. Il mena une longue vie d’ermite, toute donnée à la contemplation de la vie du Christ, mais, enfin, il dut accepter de devenir évêque de Leinster en Irlande. 

Santi cleonico ed eutropioSaints Cléonique, Eutrope et Basilisque

(+ 308)et ses compagnons martyrs. Cléonique, Eutrope et Basilisque étaient des soldats courageux. Mais ils ne pouvaient accepter d’adorer l’empereur comme cela leur était demandé. Pour avoir confessé la Vérité, saint Cléonique et saint Eutrope furent crucifiés, saint Basilisque fut décapité. 

Martyrologe Romain : À Amasée dans le Pont, vers l’an 306, les saints Cléonique et Eutropemartyrs de la persécution de l’empereur Maximien, sous le préfet Asclépiodote.

Santa cunegondaSainte Cunégonde 

(+ 1040) - Avec le consentement de son époux, l‘empereur saint Henri II, elle garda la virginité qu‘elle avait vouée avant son mariage. AÀ sa mort, elle se retira dans un monastère à Bamberg, oubliant et s‘efforçant de faire oublier sa première dignité

Santi emiterio e cheledonioSAINT ÉMÉTHÈRE et Chélidoine.

 (4ème s.)Martyrs à Calahorra en Espagne Tarragonaise, au début du IVe siècle, où ils servaient comme soldats au camp de Léòn en Galice, quand se déchaîna la persécution. Tous deux, pour avoir confessé le nom du  Christ furent conduits jusqu’à Calahorra. Saint Grégoire de Tours nous a transmis le récit détaillé de leur témoignage.

Martyrologe Romain : À Calahorra en Espagne Tarragonaise, au début du IVe siècle, les saints Éméthère et Chélidoine, qui servaient comme soldats au camp de Léòn en Galice, quand se déchaîna la persécution. Tous deux, pour avoir confessé le nom du Christ furent conduits jusqu’à Calahorra et y reçurent la couronne du martyre.

SAINTE FOILA

(6ème s.)Nous ne savons rien de sa vie, sinon qu’elle aurait été la sœur de saint Colgan, ami d’Alcuin qui fut à l’initiative des écoles de Charlemagne. Une paroisse dans le Glaway, en Irlande, porte son nom et fut longtemps un lieu de pèlerinage.

Bx FREDERIC

(+ 1175)Il naquit en Frise hollandaise et, entré chez les religieux prémontrés, il fut l’abbé fondateur de l’abbaye de Mariengarten aux Pays-Bas.

Martyrologe Romain : En Frise, l’an 1175, le bienheureux Frédéric, prêtre, qui fut d’abord curé du bourg de Hallum, puis abbé du monastère prémontré du Jardin de Marie.

SAINT GERWIN

(+ 1075)Originaire de Laon, il fut élevé à l’école épiscopale de Reims avant d’y devenir chanoine de Reims. Il entra dans l’Ordre bénédictin à Verdun. Nommé abbé du célèbre monastère de Saint Riquier, il y gèra remarquablement la vie spirituelle, intellectuelle et matérielle des moines. Il rénove les bâtiments, construit une chapelle, enrichit la bibliothèque de nombreux manuscrits grecs et latins, s’attache à la sanctification des moines et des fidèles qui viennent au monastère, prêchant et confessant. Défiguré par la lèpre durant les quatre dernières années de sa vie, il continua au maximum son service de l’Eglise de Dieu. Après sa mort, la lèpre disparaîtra de son visage.

GuenoleSaint Gwénolé

 En Bretagne au 6ème siècle;  Il fonda le monastère de Landévénnec où il mourut, à la fin de la Messe qu’il célébrait.

Beato innocenzo da berzo bSaint Innocent de Berzo SCALVINONI

 SCALVINONI Jean (Giovanni)
Nom de religion: Innocent de Berzo (Innocenzo da Berzo)
 Italie . Naissance: 1844  (Lombardie)
Mort: 03.03.1890
Prêtre diocésain puis capucin.
Béatification: 12.11.1961  à Rome  par Jean XXIII

Martyrologe Romain : À Bergame, en Lombardie, l’an 1890, le bienheureux Innocent de Berzo (Jean Scalvinoni), prêtre de l’Ordre des Frères Mineurs Capucins, qui s’illustra par une parfaite charité dans la diffusion de la parole de Dieu et dans l’audition des confessions.

JacquotBx JACOBIN DE CANEPACI

(+ 1508)Il naquit à Verceil dans le Piémont en Italie et devint frère laïc dans l’Ordre des Carmes. Il y vécut simplement l’Evangile, ce qui lui valut bien des miracles et aussi de voir approuver en 1845 le culte populaire qui lui était rendu depuis sa mort. 

Martyrologe Romain : À Verceil dans le Piémont, en 1508, le bienheureux Jacquot de Canepacci, religieux de l’Ordre des Carmes, d’un zèle remarquable pour la prière et la pénitence.

SAINT LAMALISSE

(7ème s.)Sa vie d’ermite en Ecosse n’a connu aucun épisode extraordinaire, mais après sa mort, l’ilôt où il avait vécu, devant la côte d’Arran, reçut son nom de par la dévotion populaire, l’ilôt de Lamlash. 

Saints Marin et Astère

A Césarée de Palestine, vers 262,  Il était officier romain et inscrit au tableau d’avancement pour le grade de centurion ; un rival l’accusa d’être chrétien... Martin eut trois heures pour réfléchir ; il rencontra l’évêque, qui lui montra son épée et le livre des Evangiles : “Il faut choisir”. Les trois heures écoulées, Martin fut supplicié. Le sénateur Astère fut aussi mis à mort pour avoir enseveli le martyr.

Martyrologe Romain : À Césarée de Palestine, vers 260, les saints Marin, soldat et Astérius, sénateur, martyrs durant la persécution de l’empereur Galère. Le premier, dénoncé comme chrétien par un compagnon d’armes jaloux, déclara hautement sa foi devant le juge et reçut la couronne du martyre par la décapitation ; et quand Astère recueillit le corps du martyr en lui faisant un coussin de son vêtement, aussitôt, rapporte-t-on, il reçut lui-même, avec le martyre, l’honneur qu’il rendait au martyr.

SAINTE NONNA

(5ème s.)Elle était la mère de saint David, le patron du Pays de Galles. Les légendes sur elle sont nombreuses et contradictoires. Une chapelle et une source portent son nom près de la cathédrale de son fils, et une autre source lui est dédiée en Cornouailles. Ce sont les seules sources que nous ayions sur sa vie.

Beato pietro geremia Bx PIERRE JÉRÉMIE

(+ 1452)À Palerme en Sicile, prêtre de l’Ordre des Prêcheurs, qui fut confirmé dans le ministère de la parole de Dieu par saint Vincent Ferrier et se donna tout entier au salut des âmes.

Martyrologe Romain : À Palerme en Sicile, l’an 1452, le bienheureux Pierre Jérémie, prêtre de l’Ordre des Prêcheurs, qui fut confirmé dans le ministère de la parole de Dieu par saint Vincent Ferrier et se donna tout entier au salut des âmes.

Bx Pierre-René Roque

lazariste. Né à Vannes, il fut professeur au grand séminaire. Arrêté, alors qu’il portait le Saint Viatique à un malade, il fut guillotiné en 1796.

Martyrologe Romain : À Vannes, en 1796, le bienheureux Pierre-René Rogue, prêtre de la Mission et martyr. Pendant la Révolution française, il récusa le serment à la Constitution civile du clergé, demeura dans la ville pour exercer son ministère en secret auprès des fidèles, fut condamné à mort dans l’église même où il avait célébré les saints mystères et il chantait les bontés du Seigneur tandis qu’on le menait à l’échafaud.

SAINT SACER

(7ème s.)Abbé fondateur de l’abbaye de Saggard près de Dublin, la fidélité irlandaise ne l’a pas rejeté dans l’oubli. 

Bx SERLON

(+ 1104)Chanoine d’Avranches, il prit l’habit bénédictin au Mont Saint Michel. En 1074, ce normand sera nommé abbé de Gloucester en Angleterre et y sera installé par saint Wuslan, le seul évêque anglais qui put garder son siège après la victoire de Guillaume le Conquérant. Serlon avait trouvé une abbaye avec deux moines et huit jeunes garçons. A sa mort, ils étaient plus d’une centaine de religieux. Il entreprit également de grandes constructions dans ce monastère tout en y maintenant une vie religieuse très stricte.

VerzeriSainte Therese Eustochium VERZERI

 VERZERI   Ignatia
Nom de religion: Thérèse Eustochium (Teresa)
 Italie ; Naissance: 31.07.1801  à Casal di Cologno (Bergame - Lombardie)
Mort: 03.03.1852  à Brescia (Lombardie)
 Religieuse - Elle fonde en 1831 les Filles du Sacré-Cœur pour l'éducation et l'assistance des filles pauvres, congrégation approuvée par Grégoire XVI (1841) Elle subit l'épreuve mystique de "l'absence de Dieu".
Béatification: 27.10.1946  à Rome  par Pie XII
Canonisation: 10.06.2001  à Rome  par Jean Paul II

SAINT TITIEN

(+ 536)Peut-être originaire de Germanie, il est mentionné sur les listes épiscopales de Brescia en Italie. 

Martyrologe Romain : À Brescia en Lombardie, vers l’an 526, saint Titien, évêque.

Jean Mesle et Augustin Pascal,

Le même jour,  moines cisterciens de St Aubin des Bois, en Bretagne, surpris dans leur monastère, étaient aussitôt fusillés à cause de leur Foi 

Beato liberato weiss e compagni a3 Franciscains martyrs d'Ethiopie (1716)Bx Samuele MARZORATI, Liberatus WEISS et Michele Pio FASOLI DA ZERBO

  3 frères mineurs franciscains, prêtres. missionnaires
Samuele MARZORATI   né le 10.09.1670  près de Varèse
Liberatus WEISS   né le 04.01.1675  à Konnersreuth (Bavière)
Michele Pio FASOLI DA ZERBO   né le 03.05.1676  près de Pavie

 Ils arrivent en Ethiopie en 1712. A la suite d'une révolte de la population contre l'empereur Justos, leur protecteur, ils furent arrêtés comme étrangers, prêchant une religion contraire à la religion éthiopienne et condamnés à la peine de mort. Ils refusèrent d'abjurer le catholicisme et furent lapidés près de Gondar, sur les pentes du mont Ambo Abo, le 3 mars 1716.

Béatification: 20.11.1988  à Rome  par Jean Paul I

Martyrologe Romain : Près de Gondar en Éthiopie, l’an 1716, les bienheureux martyrs Libérat Weiss, Samuel Marzorati et Michel-Pie Fasoli, prêtres de l’Ordre des Mineurs, qui furent lapidés à cause de la foi catholique.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-02-28