10 mars

Anastasie,  la Patricienne

(567) dame d’honneur de l’Impératrice Théodora à la Cour de Byzance. Pour échapper aux assiduités de l’Empereur Justinien, elle s’enfuit au désert et y vécut 20 ans, au 6ème siècle.

Bx ANDRE DE VALLOMBREUSE

(+ 1097)Originaire de Parme en Italie, il fut le disciple et le défenseur du diacre saint Ariald qui fut persécuté et excommunié parce qu’il s’opposait à la simonie de l’évêque de Milan. Après le martyre de son maître, il se retira dans l’abbaye de Vallombreuse. Puis, il fut abbé du monastère de Strumi, sur l’Arno, et il se distingua par son action pacifique pour réconcilier Florence et Arezzo

Saint  AREY

(5ème s.)Evêque de Gap et confesseur. Il fut consulté par saint Colomban pour harmoniser la datation de la fête de Pâques. Il organisa la vie paroissiale dans son diocèse. Une localité conserve sa mémoire : Saint Arey-38350.

Sant attala aSaint  Attale DE BOBBIO

(+ 627)Confesseur. Originaire de la Bourgogne, il fut d’abord moine de Lérins, mais comme il n’y trouvait pas assez de rigueur, il se rendit à Luxeuil pour se ranger sous la direction de saint Colomban. Il le suivit à Bobbio où il lui succéda dans la charge abbatiale. 

Martyrologe Romain : Au monastère de Bobbio en Italie, l’an 628, saint Attale, abbé. Partisan de la vie cénobitique, il alla d’abord au monastère de Lérins, puis se mit à Luxeuil sous la direction de saint Colomban, qu’il suivit à Bobbio et à qui il succéda.

SAINT BLANCHARD

(659) Confesseur. Fêté à Nesle-la-Repose, dans la Brie, nous ne savons rien de lui, sinon qu’il est aussi honoré dans le diocèse d’Auch et qu’une localité conserve encore sa mémoire : Saint Blancart-32140.

 SAINT CAÏUS 
et saint Alexandre

(+ 171)qui furent de farouches défenseurs de la foi, devant les chrétiens hérétiques disciples de Montan. Ils furent arrêtés, comme eux, et c'est ainsi que Caïus, Alexandre et les montanistes furent unis par delà leurs querelles théologiques et reçurent ensemble la glorieuse couronne du martyre durant la persécution de Marc Antonin et de Lucius Verus, à Apamée sur le Méandre en Phrygie

Martyrologe Romain : À Apamée sur le Méandre en Phrygie, après l’an 171, les saints martyrs Caïus et Alexandre, qui reçurent la glorieuse couronne du martyre durant la persécution de Marc Antonin et de Lucius Verus.

Saint Codratus DE CORINTHE

(+ 258) et ses compagnons martyrs, Denis, Cyprien, Anectus et Crescent. Au temps de la persécution de Dèce, le proconsul de Corinthe les fit attacher derrière des chevaux et ils furent ainsi traînés au sol par toute la ville, jusqu’à l’extérieur des murs. Là où ils furent décapités, une fontaine jaillit qui coule encore auprès de l’église où se trouvent leurs reliques. 

Doctrovée

né vers 535, appelé pas saint Germain de Paris à Saint-Vincent (devenu Saint Germain des Prés), mort en 580.

Martyrologe Romain : À Paris, vers 580, saint Droctovée, abbé, qui fut mis à la tête de la communauté de moines établie dans cette ville par son maître, saint Germain d’Auxerre.

Beato elia del soccorso matteo nievesBx ÉLIE DU SECOURS

NIEVES DEL CASTILLO  Elie (Elias)
Nom de religion: Matthieu Elie (Elias del Socorro)
 Mexique .  Naissance: 1882
Mort: 10.03.1928
: Prêtre - Religieux de l'Ordre de Saint-Augustin.- Martyr , fusillé en haine de la foi.
Jean Paul II le béatifie à Rome le 12 octobre 1997. En ce jour, "la Famille augustine vit une journée extraordinaire car elle voit unis dans la gloire des autels les représentants des deux branches de l'Ordre, la branche apostolique avec le bienheureux Elias del Socorro Nieves et la branche contemplative avec la bienheureuse Maria Teresa Fasce

(+ 1928)Martyr mexicain. Matthieu Nieves del Castello était prêtre prêtre de l’Ordre de Saint-Augustin sous le nom d'Élie. Quand sévit la persécution contre l’Église, il fut arrêté à Cortazar alors qu’il exerçait son ministère, caché dans une grotte, et fusillé après avoir béni le peloton d’exécution et distribué aux soldats ses effets personnels

Martyrologe Romain : Près de la ville de Cortazar au Mexique, en 1928, le bienheureux Élie du Secours (Matthieu Nieves del Castello), prêtre de l’Ordre de Saint-Augustin et martyr. Quand sévit la persécution contre l’Église, il fut arrêté alors qu’il exerçait son ministère, caché dans une grotte, et fusillé après avoir béni le peloton d’exécution et distribué aux soldats ses effets personnels.

SAINT EMILIEN

(+ 675)Confesseur. Il était fêté à Lagny-sur-Marne, non loin de Paris où il avait été le successeur de saint Fursy. Ils furent tous deux de saints moines dont la vie et la sainteté se résument en une grande fidélité à leur idéal monastique.

Saint Himelin  DE VISSENAEKEN

(+ v. 750)Irlandais ou écossais, peu importe. Nous savons que revenant d’un pèlerinage à Rome, il mourut en Belgique, à Vissenaeken où il est toujours vénéré.

Bx JEAN DE VALLOMBREUSE

(+ v. 1380)Il était moine du monastère bénédictin de la Sainte Trinité à Florence. Il se lança dans la magie noire et ce nécromancien dépravé, dénoncé auprès de l’abbé-général, fut enfermé dans une prison sordide. C’est là que, revenant sur lui-même, il se repentit et préféra rester dans sa prison jusqu’à sa mort pour y expier ses fautes dans cet étrange ermitage. Il correspondra alors avec sainte Catherine de Sienne. 

San giovanni ogilvie cSaint Jean (John) Ogilvie

 Ecosse . Naissance: 1579  à Drum-na-Keith (conté de Banffshire)
Mort: 10.03.1615  à Glasgow
J A sa canonisation, faite par Paul VI Le 17 octobre 1976 assistaient des membres de la famille Ogilvie.,
Béatification: 22.12.1929  à Rome  par Pie XI
Canonisation: 17.10.1976  à Rome  par Paul VI

Martyrologe Romain : À Glasgow en Écosse, l’an 1615, saint Jean Ogilvie, prêtre de la Compagnie de Jésus et martyr. Après plusieurs années passées en exil dans divers royaumes d’Europe à l’étude de la théologie, une fois ordonné prêtre à Paris, il revint clandestinement dans sa patrie, où il accomplit avec le plus grand soin le ministère pastoral auprès de ses concitoyens jusqu’à ce que, sous le roi Jacques Ier, il fût jeté en prison, torturé, condamné à mort pour haute trahison et conduit au gibet pour y recevoir la palme du martyre.

San macario di gerusalemmeSaint Macaire de Jérusalem

A Jérusalem, en 335,  évêque. Sur son initiative, les Lieux Saints furent débarrassés des temples païens bâtis sur leur emplacement. C’est au cours de ces travaux que l’on retrouva la Sainte Croix.

Martyrologe Romain : Commémoraison de saint Macaire, évêque de Jérusalem, vers 325. À son instigation, les lieux saints furent purifiés et ornés de saintes basiliques par Constantin le Grand et sa mère, sainte Hélène

Santa maria eugenia di gesu anna milleret de brou aSainte Marie- Eugénie Milleret de Brou

 France ; Naissance: 25.08.1817  à Metz  Mort: 10.03.1898
A Paris, en 1898,  fondatrice des Religieuses de l’Assomption. Celles-ci doivent d’abord “s’occuper de Jésus-Christ”, et “Jésus-Christ apportera une libération qui transformera la société ”. 

Béatification: 09.02.1975  à Rome  par Paul VI
canonisée, place Saint-Pierre, par le pape Benoît XVI, le 3 juin 2007

SAINT MICHEL D’AGRAPHIA

(+ 1544)Originaire de Granitsa en Thessalie, il se maria et s’en vint à Thessalonique comme boulanger. Si grand était son amour pour le Christ qu’il décida durant un Carême de lui donner sa vie. Accusé d’avoir blasphémé le nom de Mahomet, il ne répondit qu’en louant le Dieu Trinité. Il fut condamné à être brûlé vif. “J’ai hâte, dit-il alors, d’être cuit comme un pain de choix afin d’être offert sur l’autel de la Sainte Trinité. Du tribunal au lieu de son supplice, la foule emplit les rues, les uns criant leur haine, d’autres priant en silence. Il fut enduit de souffre et sitôt allumé, son corps “s’embrasa comme un cierge votif” (Hiéromoine Macaire)

SAINT SILVESTRE

(+ v. 420)Evêque, il fut l’un de ceux qui évangélisèrent l’Irlande. 

San simplicioSaint Simplice

Martyrologe Romain : À Rome, près de saint Pierre, en 483, saint Simplice, pape. Alors que les barbares dévastaient l’Italie et Rome, il consola les affligés, favorisa l’unité de l’Église et raffermit la foi

San vittoreSAINT VICTOR

(3ème s.)Martyr africain, il est mentionné par saint Augustin dans son commentaire du psaume 115.

Martyrologe Romain : Commémoraison de saint Victormartyr en Afrique, pour la fête duquel saint Augustin fit un sermon au peuple.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-03-05