12 mars

Beata angela aniela salawa cBse Angèle SALAWA

 Pologne  . Naissance: 09.10.1881  à Siepraw . Mort: 12.03.1922  à Cracovie
Etat: Laïque - Célibataire .  Employée de maison. Prière et souffrance dans le travail ordinaire. Tiers Ordre séculier de saint François.
Béatification: 13.08.1991  à Cracovie  par Jean Paul II

Martyrologe Romain : À Cracovie en Pologne, l’an 1922, la bienheureuse Angèle Salawa, vierge du Tiers-Ordre de Saint-François, qui travailla toute sa vie comme domestique, vivant humblement parmi les servantes, et mourut dans une extrême pauvreté.

SAINT BERNARD DE CARINOLA

(+ 1109)On sait de lui qu’il fut un bon évêque, nommé par le pape Victor III en 1087. En 1100, il transféra le siège épiscopal à Carinola en Campanie. Il mourut très âgé. 

Bx Denis le Chartreux

- En 1471, à Roermond aux Pays-Bas, écrivain fécond, en théologie mystique surtout : ce qui lui valut le surnom de  “Docteur extatique”.

 SAINT EGDUNE

(+ 303)ou Mygdon et ses compagnons martyrs. Ils étaient huit chrétiens fidèles qui vivaient à Nicomédie, région proche de Byzance, en Asie Mineure, sous l’empereur Dioclétien. Suspendus par les pieds au-dessus d’un feu, ils furent condamnés à mourir asphyxiés par la fumée, successivement, et à des jours différents, pour inspirer de la crainte aux autres. 

SAINT ELPHÈGE L'ANCIEN

 (+ 951)Confesseur. Il fut d’abord moine, puis évêque de Winchester en Angleterre en 935. Il eut le plus grand soin de restaurer la vie cénobitique et eût parmi ses disciples saint Dunstan et saint Éthelwald. 

Martyrologe Romain : À Winchester en Angleterre, l’an 951, saint Elphège, évêque, qui fut d’abord moine, et qui eut le plus grand soin de restaurer la vie cénobitique.

Santa fina di san gimignano bBse FINE

(+ 1253)ou Joséphine. Elle passa la plus grande partie de sa vie, étendue sur une planche, San Giminiano en Toscane. Elle était jeune et belle aux dires de ses contemporains quand, dès son plus jeune âge, une maladie étrange la couvrit d’ulcères douloureuses qui ne se guérirent jamais qu'elle supporta avec un grande patience. Ses mains immobiles ne pouvaient chasser les mouches qui l’importunaient. L’odeur de ses plaies ne favorisait pas les visites de ses voisines qui lui apportaient le minimum de nourriture. Ce qui ne l’empêcha pas de se déclarer la plus heureuse des créatures de Dieu. On la découvrir morte un matin, les traits souriants des extases dont souvent le Seigneur crucifié lui donnait la grâce

Martyrologe Romain : À San Gimignano en Toscane, l’an 1253, la bienheureuse Fine, vierge, qui supporta, depuis son plus jeune âge, une longue et cruelle maladie, avec une patience inaltérable, mettant toute sa confiance en Dieu.

0312gregoire4Saint Grégoire Le Grand

Pape. Les Eglises d’Orient font aujourd’hui mémoire de saint Grégoire, le pape de Rome, dit “le dialogue”tant fut grande cette vertu pratiquée par lui pour la paix, la charité et l’unité de l’Eglise. L’Eglise d’Occident le nomme saint Grégoire le Grand et le fête le 3 septembre, le jour de son ordination

Martyrologe Romain : À Rome près de saint Pierre , en 604, la mise au tombeau du pape saint Grégoire Ier, surnommé le Grand, dont la mémoire est rappelée le 3 septembre, jour de son ordination.

 Voir les écrits

Sant innocenzo iSaint Innocent Ier, pape

Il fut Pape au temps des grands évêques St Augustin, St Jean Chrysostome. De ce dernier il fut le défenseur, quand il fut déposé et remplacé par un intrus. St Augustin lui envoya le dossier de l’hérésie pélagienne, le considérant comme arbitre normal des controverses en matière de foi. C’est sous son pontificat que Rome tomba aux mains des Barbares, en 417.

Martyrologe Romain : À Rome, au cimetière de Pontien « À l’Ours affranchi », en 417, la mise au tombeau de saint Innocent Ier, pape, qui prit la défense de saint Jean Chrysostome, consola saint Jérôme et approuva saint Augustin.

 Beato girolamo da recanatiBx JÉRÔME GHÉRARDUCCI

(+ 1335)À Recineto dans les Marches. Prêtre de l’Ordre des Ermites de Saint-Augustin, il s’employa à procurer au peuple la concorde et la paix. 

Martyrologe Romain : À Recanati dans les Marches, l’an 1335, le bienheureux Jérôme Gherarducci, prêtre de l’Ordre des Ermites de Saint-Augustin, qui s’employa à procurer au peuple la concorde et la paix.

Saint JOSEPH TSANG-TA-PONG

(+ 1815)Laïc catéchiste chinois martyr par fidélité au Christ. Né dans une famille païenne de la province de Kouei-tcheou, il quitta son village pour s'établir à Koui-yang. Il avait 40 ans et voulait se lancer dans le commerce dans cette grande métropole. C'est à cette occasion qu'il rencontre le P. Mathias Lo qui lui fit découvrir le Christ et Joseph reçut le baptême en 1800. Il revint à Kouei-tcheou où il fut la cheville ouvrière de la mission. Comme la persécution se déchaînait contre les chrétiens, il fut dénoncé par l'un de ses cousins qui révéla sa cachette aux soldats. Arrêté en 1814, il fut emprisonné durement puis étranglé le 12 mars 1815, à Guiyang dans la province chinoise de Guangxi. Il fait partie des cent vingt martyrs de Chine, canonisés le 1 octobre par Jean Paul II durant le Jubilé 2000. Il avait été béatifié en 1909

Martyrologe Romain : À Guiyang dans la province chinoise de Guangxi, en 1815, saint Joseph Zhang Dapeng,martyr. Quand il eut reçu la lumière de la foi et tout juste baptisé, il ouvrit sa maison aux missionnaires et aux catéchistes, secourut de toutes les manières les pauvres, les malades , les enfants, et à la fin, dénoncé par un cousin, il fut jeté en prison et étranglé.

Beata giustina bezzoli francucciBse Justine

A Arezzo, en 1319,  moniale bénédictine. 

Martyrologe Romain : À Arezzo, en Toscane, l’an 1319, la bienheureuse Justine Francucci Bezzoli, vierge, moniale bénédictine, qui termina sa vie en recluse.

San luigi orioneSaint Louis ORIONE

 Italie . Naissance: 23.06.1872  à Pontecurone
Mort: 12.03.1940  à San Remo
Etat: Prêtre - Fondateur . Il parcourt l'Italie et l'Amérique latine, soulageant ceux qui souffrent. Il fonde la Petite Œuvre de la divine Providence, les Petites Sœurs missionnaires de la Charité, les sacramentines aveugles et les ermites de S. Albert. Prédilection pour la Pologne
Béatification: 26.10.1980  à Rome  par Jean Paul II
canonisé le 16 mai 2004, par Jean Paul II

San massimiliano di tebessaSaint Maximilien

En 295, près de Carthage,  martyrisé à 21 ans pour avoir refusé de porter l’insigne militaire (la bulle de plomb idolâtrique imposée aux recrues) : il portait déjà l’insigne du Christ. Il fut décapité par ordre du proconsul Dion Cassius.

Enrôlé comme soldat, saint Maximilien rejeta très vite son métier, le jugeant incompatible avec sa foi. Il fut décapité à Thébeste (Algérie) pour n'avoir pas renié. Fier de son fils, son père se convertit bientôt et mourut dans les mêmes souffrances.

SAINT MURA MAC-FEDERACH

(+ v. 645)Moine irlandais originaire du Donegal, il fut nommé abbé de Fathan par saint Colomba. 

SAINT NICODEME DE MAMMOLA

(+ 990)Confesseur. Disciple de saint Fantin, il vécut au nord de la Calabre où brillait alors le monachisme italo-grec.Il alla s’établir dans une grotte du Monte-Cellerano. En raison des menaces des Sarrasins, il fut contraint de disperser sa communauté et retourna à la vie solitaire à Mommola, toujours en Calabre. Là encore, il fut rejoint par de nombreux disciples qui l’entourèrent quand il rendit son âme à Dieu. 

SAINT PIERRE DE NICOMÉDIE

(+ 303)Martyr. Chambellan de l’empereur Dioclétien à la cour de Nicomédie, il fut arrêté pour avoir protesté ouvertement contre la cruauté des supplices infligés aux chrétiens. L’empereur le fit amener pour ce motif devant lui, ordonna d’abord de le suspendre, de le déchirer longuement à coups de fouet, de verser sur ses plaies du vinaigre et du sel, enfin de le brûler à petit feu sur un gril. Dorothée et  Gorgon, préposés aussi à la Cour impériale, ayant alors protesté, perdirent la vie étouffés, après des tortures variées

SAINT PIERRE  LE DIACRE

(+ 605)Confesseur. Il était l’un des disciples de saint Grégoire le Grand, qui lui dédia les livres de ses "Dialogues".. Après sa mort, il fut vénéré par les habitants de la région de Bielle en Italie du nord.

San paolo aureliano di leon aSaint Pol de Léon

 Au 6ème siècle,  moine gallois et évêque. Il évangélisa l’Armorique.

Martyrologe Romain : Au pays de Léon en Bretagne Armorique, au VIe siècle, saint Paul Aurélien, premier évêque de la cité

Bx RUSTIQUE

(+ 1092)Moine bénédictin de Vallombreuse, il fut choisi comme troisième abbé génarl de sa congrégation fondée par saint Jean Gualbert quelques années auparavant. Ses reliques furent élevées sur les autels et enchâssées en 1200, ce qui était la reconnaissance de sa sainteté.

San simeone il nuovo teologo aSaint Syméon le nouveau Théologien

 moine (949-1022) - Il naquit en Asie Mineure et fit ses études à Constantinople. À la suite de Siméon le Studite, il apprit l’art de la prière et puisa dans cette profonde expérience la certitude que l’amour de Dieu est répandu dans le cœur des croyants par le don de l’Esprit. Devenu higoumène il s’attacha à transmettre avec sagesse cette simple certitude. Il guida aussi ses disciples par ses écrits spirituels et liturgiques de très grande valeur.

voir les écrits

TeofanechronographeSaint Théophane le Chronographe

 En 517, dans l’île de Samothrace en Grèce,  moine - prêtre. Les hommes contrarièrent toutes ses aspirations personnelles. Marié contre son gré, ermite contraint de diriger un monastère endetté, historien dont on entrava les études... Il fut emprisonné, et exilé.

Martyrologe Romain : Dans l’île de Samothrace, en 817, le trépas de saint Théophane, surnommé le Chronographe. De très riche familier de l’empereur, il se fit pauvre et moine. Devenu supérieur du monastère de Grand-Champ, qu’il avait construit près de Sigriane en Bithynie, il défendit le culte des saintes images au second Concile de Nicée, et à cause de cela, il fut détenu en prison pendant deux ans par l’empereur Léon l’Arménien et de là déporté à Samothrace, où, épuisé par les épreuves, il rendit l’âme.

Saints martyrs de Nicomédie

Martyrologe Romain : Commémoraison des saints martyrs de Nicomédie en Bithynie, l’an303: Mygdon,prêtre,Eugène, Maxime, Domna, Mardoine, Smaragde et 
Hilaire, au martyrologe romain le 12 mars.

 

 
 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-03-11