Bse Marguerite RUTAN Sainte CASILDA Bse Katarzyna Celestyna FARON Saint Thomas de Tolentino Bx Ubald D'ADIMARI

09 avril

marguerite-rotan-45-01.jpgBse Marguerite RUTAN

 Religieuse de la Charité, Martyre, 1736-1794

Marie

 femme de Cléophas, proche parente de la Vierge Marie, près de laquelle elle se trouvait au pied de la Croix de Jésus. Elle est témoin de la Résurrection. Elle serait la mère de l’apôtre St Jude et des deux premiers évêques de Jérusalem : l’apôtre St Jacques le Mineur et St Siméon martyr. 

santa-valdetrude-a.jpgSte Waltrude

En 688,  mère de famille. Ses parents étaient des saints, son mari et ses quatre enfants aussi. La ville de Mons (dont le nom dérive de monastère) s’édifia autour du couvent qu’elle y avait fondé

Bx Guillaume

seigneur de Montpellier, vaillant guerrier contre les Sarrasins, puis moine de Grandselve, près de Toulouse.

SAINT ACACE

(5ème s.)Evêque et confesseur. Il était évêque d’Amida en Mésopotamie (Irak). En 419, l’empereur Théodose II l’envoie en ambassade auprès du roi des Perses. Le premier fruit de cette ambassade sera la réunion, par le catholicos nestorien, d’un concile des Eglises perses. En 421, la guerre éclate entre les deux empires. 7000 Perses sont faits prisonniers par les Byzantins. Ces prisonniers meurent de faim car leur nombre est trop grand. L’évêque Acace vend les vases sacrés de son église pour payer leur rançon et les libère. Beaucoup en deviendront chrétiens. Reconnaissant, le roi de Perse, Bahram V, cesse de persécuter les chrétiens nestoriens de son empire. C’est encore Acace qui lui sera envoyé pour négocier la paix en 422.

beato-antonio-pavoni.jpgBx Antoine PAVONI

(+ 1374)Martyr. D’une noble famille piémontaise, il entre à quinze ans chez les dominicains. A trente-neuf ans, il est nommé inquisiteur général pour le Piémont et est envoyé pour convertir les hérétiques vaudois et réconforter la foi des catholiques. Furieux du succès de sa prédication, certains Vaudois décident de le supprimer. Il le sait, mais continue son oeuvre. La veille de sa mort, il passe la nuit en prière, célèbre la messe et prêche le matin. A la sortie, sept personnes le poignardent, à Bricherasio, près de Pignerol dans le Piémont.

casilda-de-burgos-45-01-1.jpg

Sainte CASILDA

(+ 1007)Vierge. Originaire de Burgos en Espagne, elle était la fille du prince de Tolède qui était de race Maure. Bien que n’étant pas encore chrétienne, elle allait soutenir et nourrir les chrétiens qui mouraient de faim dans les prisons. Elle obtint de son père de quitter Tolède pour Burgos et elle put ainsi se faire baptiser. Elle y passa le reste de ses jours.

beata-caterina-celestina-katarzyna-celestyna-faron.jpgBse Katarzyna Celestyna FARON

(+ 1943)Jeune religieuse polonaise, elle était entrée à 16 ans chez les Petites Servantes de l'Immaculée Conception. Elle avait offert sa vie pour le retour d'un prêtre qui s'était éloigné de la foi. Dieu l'entendit. Arrêtée en février 1942 par la Gestapo allemande, elle fut déportée à Auschwitz où elle mourut le jour de Pâques 1943, des suites des tortures qu'elle avait courageusement supportées.

san-demetrio-di-tessalonica-i.jpgSAINT DEMETRIUS ou Dimitri. 

(4ème siècle)Après saint Georges, il est le plus célèbre martyr militaire de l'Orient, d'où son nom de "mégalomartyr". Diacre à Sirmium en Dalmatie, il souffrit le martyre sous Dioclétien. Il est mentionnné dans la liturgie byzantine.

SAINT EDÈSE

(+ 306)Martyr à Alexandrie, frère de saint Apphien. Sous l’empereur Maximin, alors qu’il reprenait publiquement un juge de livrer à la prostitution des vierges consacrées à Dieu, il fut arrêté par des soldats, soumis à des supplices et enfin jeté dans la mer pour le Christ Jésus. 

SAINT GAUCHER

(+ 1130)Confesseur. Originaire de Meulan sur Seine dans les Yvelines, il cherche la solitude. A vingt-deux ans, il pense la trouver dans le pays de Limoges où les chanoines lui donnent une forêt qu’ils possèdent. Des disciples vinrent le retrouver pour se mettre sous sa conduite. On peut citer saint Etienne, fondateur de l’Ordre de Grandmont et saint Lambert, fondateur de l’abbaye de la Couronne près d’Angoulême qui nous ont parlé de lui.

SAINT HUGUES

(+ 730)Neveu de Charles Martel, cousin de Pépin le Bref, il consacra sa vie au service de l’Eglise d’abord comme abbé de Fontenelle, actuellement abbaye de Saint Wandrille, puis comme évêque de Paris et de Bayeux. Son oncle lui avait donné des biens temporels nombreux. Saint Hugues en tira un grand profit spirituel.

SAINT LIBOIRE

san-liborio.jpg

(+ 390)Au Mans, au IVe siècle, saint Liboire, évêque du Mans, en France. Ses reliques ont été transportées à Paderborn en Allemagne en 836 et c'est là qu'il est également vénéré depuis cette date. Saint Liboire est un saint guérisseur des maladies «de la pierre» et est vénéré dans de nombreuses villes d'eau (comme à Contrexéville, dans les Vosges ) pour la guérison des maladies biliaires et des calculs. Mais de sa vie, nous ne savons rien de plus que son épiscopat.

SAINT MARCEL DE DIE

(6ème s.)Confesseur. Il avait participé au ministère pastoral de son frère qui était évêque de Die. Quand celui-ci mourut, les fidèles élirent saint Marcel pour lui succéder. Après avoir été persécuté par Gondioc, roi arien des Burgondes, il réussit à le convertir.

SAINT MAXIME D'ALEXANDRIE

 (+ 282)Evêque et patriarche d'Alexandrie. Prêtre, il gouverna le patriarcat de 251 à 264, pendant l'exil du patriarchesaint Fenis auquel il succéda en 265. Il favorisa la célèbre école théologique de cette ville. Il communiqua aux Eglises d'Egypte les décisions du concile d'Ephèse sur la Maternité divine de Marie, en vue de préserver la foi catholique. C'est ainsi qu'il dût chasser d'Égypte l'hérétique Paul de Samosate.

beato-tommaso-da-tolentino.jpg

Saint Thomas de Tolentino

(+ 1321)martyr avec les bienheureux Jacques de Padoue, Pierre de Sienne et Démétrius de Tbilissi. Prêtre de l’Ordre des Mineurs, il se rendit comme missionnaire franciscain tout d'abord en Arménie, puis en Perse. En route pour Ceylan et la Chine, il est arrêté à Thama en Inde avec ses trois frères. Ils furent décapités par les musulmans de la région. Culte approuvé en 1894.

ubaldo-adimari-45-01.jpg

Bx Ubald D'ADIMARI

(+ 1315)Illustre Florentin, réputé pour sa brutalité et sa vie licencieuse il est converti par saint Philippe Benizi qui l'admet chez les Servites de Marie. Il se retire alors au Monte Senario en Toscane où il passe le reste de sa vie en pénitent modèle

SAINT VADIM

(+ 376)Martyr. Il vivait en Perse avec sept autres moines, ses disciples. Le roi Chahpurhr II ou Sapor décida une persécution contre les chrétiens et ils furent tous arrêtés, puis torturés cruellement. Un autre prisonnier chrétien, le prince Nersan, devant ces tortures, préféra l’apostasie pour garder sa vie. Il obtint sa liberté à condition de faire disparaître Vadim. Nersan s’en vint à la prison, mais tremblant d’émotion, il ne put décapiter saint Vadim d’un seul coup. Alors il le frappa par tout le corps, le déchiquetant dans une atroce douleur que saint Vadim supporta avec patience et cherchant à convertir Nersan : "Pourquoi faut-il que tu sois mon bourreau ?"

sant-eupsichio-di-cesarea-di-cappadocia.jpgEupsykès 

A Césarée en Turquie, sous Julien l’Apostat,martyrisé avec d’autres chrétiens : on les accusait d’avoir détruit le temple de la Fortune. St Basile recommandait de célébrer solennellement leur mémoire.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-04-03