25 avril

SAINT ANIEN

(2ème s.) Premier successeur de saint Marc, sur le Siège Apostolique d’Alexandrie, illustré, dans la suite, par plusieurs grands saints évêques et Docteurs de l’Eglise. La tradition conte de lui un épisode qui mérite d’être rapporté en raison de sa fraîcheur. Saint Anien était savetier à Alexandrie, mais ce chrétien, qui jurait souvent, étonna saint Marc qui venait faire réparer son soulier. Anien ne jurait pas par "Jupiter, Hercule ou les dieux", mais "Par le grand Dieu du ciel." Saint Marc mit alors la conversation sur ce grand Dieu du ciel que Jésus était était venu révéler récemment. Saint Anien se convertit. Il devint le premier chrétien et ensuite le premier évêque d’Alexandrie en succédant à saint Marc.

Bx Benoît XII, pape

En Avignon, l’an 1342, un languedocien qui prit l’habit cistercien à Boulbonne et devint abbé de Fontfroide, puis évêque, cardinal, et enfin Pape. Il resta fidèle à sa vocation première, et stimula moines blancs et moines noirs à retrouver leur première ferveur. A cet effet  il publia, à l’intention des cisterciens, la bulle “Fulgens sicut stella matutina”, où il donne des directives précises sur la discipline monastique, l’administration du temporel, et les études théologiques ; puis, la Constitution “Benedictus Deus”, plus célèbre encore, sur la vision de Dieu qui est celle des élus après leur mort.

SAINT ERMIN

(+ 737) Après ses brillantes études à l’école épiscopale de Laon, il entra à l’abbaye de Lobbes. Sa sagesse émerveilla saint Ursmar qui engagea ses moines à le désigner comme son successeur à la tête de ce monastère, destiné à devenir l’un des foyers intellectuels les plus intenses de Belgique.

Bx Jean Baptiste PIAMARTA

 Italie . Naissance: 1841 . Mort: 25.04.1913

 Prêtre - Fondateur

Le bienheureux Giovanni Battista Piamarta est né et a vécu dans le diocèse de Brescia. Cet homme de Dieu extraordinaire a su animer la charité sociale d'un authentique esprit de foi. Prêtre, c'est dans la prière qu'il puisait son énergie pour une action multiforme. Cette prière assidue et fervente était la source de son ardeur apostolique inlassable et de l'attraction bienfaisante qu'il exerçait sur tous ceux qui l'approchaient. Il disait: "Par la prière, l'on acquiert une force qui est la même que celle de Dieu. Omnia possum (Je puis tout)". Il disait aussi qu'une prière serait toujours exaucée si elle cherchait la gloire de Dieu et le salut des âmes. Sa confiance en la Providence était inébranlable.

Son œuvre apostolique s'étendit à de nombreux domaines , du monde ouvrier au monde agricole, de l'éducation scolaire au monde de l'édition. Il s'est occupé d'enfants et de jeunes: grâce à lui, beaucoup ont pu démarrer dans la vie avec joie, car il leur apprenait un métier, mais surtout il leur avait fait connaître le message de salut et leur avait fait rencontrer le Christ et son regard aimant et exigeant. Il fonda la Congrégation masculine de la Sainte-Famille et contribua de façon décisive à la naissance de la Congrégation féminine des "humbles Servantes du Seigneur".

Béatification: 12.10.1997  à Rome  par Jean Paul II

Bx Jean de la Barrière 

En 1600, abbé cistercien de Feuillant, près de Toulouse, et instigateur de la Réforme très austère de ce nom.

SAINT MACEDONIOS

(+ 516)Patriarche de Constantinople dont la droiture de sa foi et la pureté de sa vie le firent vénérer par ses fidèles. Il combattit le monophysisme et confirma les décisions des Conciles oecuméniques, malgré les pressions de l’empereur Anastase qui le destitua et le fit exiler. Il mourut à Gangres, sans doute de mort violente.

marc.jpgSaint Marc 

 évangéliste. Jusqu’à Gethsémani un jeune homme avait suivi Jésus; appréhendé, il s’enfuit, lâchant le drap dont il était couvert ; l’Evangéliste rapportant ce détail, semble le présenter comme un souvenir personnel. Marc était fils d’une veuve de Jérusalem chez qui se réunissait la 1ère communauté chrétienne. St Barnabé, son cousin, le prendra comme compagnon d’évangélisation. Marc les lâcha, ce dont Paul se fâcha. Ils se réconcilieront; Paul réclamera sa présence “précieuse pour le ministère”. St Pierre l’aura ensuite pour compagnon, à Rome, et la Tradition présente l’Evangile de Marc comme l’écho de St Pierre. Son attribut iconographique est le lion, peut-être parce que son Evangile commence au désert, avec St Jean-Baptiste.

SAINT PHEBADE

(4ème s.)Confesseur. Premier évêque indiscuté d’Agen. Il écrivit plusieurs ouvrages contre les hérésies, dont un sur la pureté de la foi et l’unité de l’Eglise, le "De Fide". Ami de saint Hilaire de Poitiers et très lié à saint Ambroise de Milan, il est cité par saint Jérôme dans son livre "Des hommes illustres".


pierre-de-betancour.jpgSaint Pierre de BETANCUR

 

 

Espagne - Guatemala . Naissance: 21.03.1626  à Vilaflor (Ile de Tenerife - Canaries)
Mort: 25.04.1667  à Antigua (Guatemala)

Pierre de Betancur naît en 1626 à Vilaflor dans l’île de Ténériffe, aux Canaries. Pauvre paysan, il acquiert une âme franciscaine au contact de la nature. Lorsqu’il entend son oncle, religieux missionnaire, lui parler de l’Amérique et de ses pauvres “Indios” (Indiens), il décide de partir pour les évangéliser. Il a 24 ans. Après une traversée mouvementée, il séjourne au Honduras, puis se rend au Guatemala et se fixe à Antigua Guatemala, la capitale. N’ayant pas assez d’instruction pour être prêtre, il entre dans le Tiers-Ordre franciscain sous le nom de Frère Pierre de Saint Joseph et décide de rester dans le monde, ce qui lui permet de partager sa vie entre la contemplation, le service de l’Église et l’aide matérielle et spirituelle aux pauvres de la capitale. Pour eux, il crée la “Petite Maison de Notre-Dame de Bethléem” qui devient le creuset d’un nouvel ordre religieux, dit des Bethléemites, le premier-né en Amérique. Épuisé, il meurt à 41 ans en 1667. Sa béatification et sa canonisation par Jean Paul II redonnent vigueur à l’Ordre que le gouvernement espagnol avait tenté de supprimer au 19e siècle.

Béatification: 22.06.1980  à Rome  par Jean Paul II
Canonisation: 30.07.2002  à Guatemala City  par Jean Paul II

Marioborzagapaulthojxyooj 1Bx Mario Borzaga
Paul Thoj Xyooj

Mario Borzaga (1932 - 1960), prêtre italien missionnaire oblat, prêtre de la Congrégation des Missionnaires oblates de la Bienheureuse Marie Vierge Immaculée, décédé à l’âge de 27 ans et Paul Thoj Xyooj (1941 - 1960), catéchiste laotien, un laïc laotien de 19 ans, tous deux tués en haine de la foi au Laos en avril 1960.

SAINT SYLVESTRE

(+ 1379)Moine solitaire dans la forêt d’Obnora en Russie, il s’en vint à Moscou pour obtenir la bénédiction du patriarche saint Alexis afin de construire une église et le monastère de la Résurrection. Sa communauté et les fidèles se ressourçaient auprès de lui pour y boire l’eau vive de la Grâce.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-04-22