26 avril

Saint anacletSaint Anaclet (ou Clet) , pape

A Rome,  appelé (c’est le sens de son nom grec) à l’honneur d’être le troisième Pape, après St Pierre et St Lin.

SAINT BASILE DE NICOMEDIE

(+ 322)Alors que l’Occident commençait à connaître la paix religieuse avec l’avénement de l’empereur Constantin, l’Orient trouvait en Licinius un persécuteur plus farouche encore. Saint Basile était évêque d’Amasée. Il fut arrêté avec deux de ses diacres, lié par les poignets et les jambes, comme une brebis d’abattoir et mené ainsi jusqu’à la prison de Nicomédie. Il refusa d’apostasier et fut décapité.

SAINT ETIENNE DE PERM

(+ 1396)Confesseur et évêque. Il était le fils d’un clerc d’Oustioug en Russie. Très jeune, entra au monastère de Rostov-le-Vieux où il apprit le grec et se perfectionna dans la connaissance des Saintes Ecritures. Nous connaissons sa vie par l’historien de saint Serge de Radonège. Devenu prêtre, il partit évangéliser les tribus païennes qui vivaient sur les pentes occidentales de l’Oural, apprenant leur langue, la transcrivant avec un alphabet et traduisant les Livres Saints à leur intention. Il connut bien des difficultés pour illuminer ces populations de la Grâce de l’Evangile, mais il les supporta avec patience. Devant le succès de cet effort missionnaire, le métropolite de Moscou lui conféra l’épiscopat. Il fut un évêque attentif à son peuple et, lors d’une famine, ce fut lui qui fit venir le blé de Vologda pour organiser des distributions gratuites à la population.

SAINTE EXUPERANCE

(+ 380)Vierge. Née à Troyes, elle se distingua très vite par son désir d’une vie austère toute donnée à Dieu. Elle appuyait sa vie spirituelle sur les religieux du monastère Saint Ursion à Isle et sous la direction des pères, elle fut conduite sur le chemin de la Vie éternelle.

SAINT JEAN DE VALENCE

(+ 1145)Confesseur. Chanoine de la cathédrale de Lyon, il voulut devenir cistercien et c’est ainsi qu’il entra dans l’abbaye de Bonnevaux, près de Vienne en Dauphiné. Il y accueillit saint Pierre de Tarentaise, fonda les abbayes de Tamié et de Léoncel. Il fut appelé à devenir évêque de Valence, pour remplacer un évêque dont les folles dépenses et la dureté de coeur envers les pauvres, obligèrent saint Bernard à obtenir du Pape sa destitution. Saint Jean sut alors redonner vie et paix à son Eglise durement touchée et bouleversée par les errements de son prédécesseur.

SAINT JOANNICE

(+ 1430)Il passa la plus grande partie de sa vie dans les solitudes du Kosovo, où de nombreux disciples, attirés par sa sainteté, vinrent chercher près de lui les conseils dont leur vie spirituelle avait besoin.

SAINT MARCELLIN

(+ 295)Pape. Son pontificat commença dans une ère de paix pour s’achever dans la persécution de Dioclétien qui fit détruire les églises déjà ouvertes et brûler les Livres Saints. Les fidèles étaient privés de leurs charges. Selon les régions, la persécution fut plus ou moins violente. La bibliothèque de l’Eglise romaine fut détruite et les supplices commencèrent envers les chrétiens qui refusaient de sacrifier aux dieux. Une tradition veut même que saint Clet aurait cédé à un moment donné, mais l’évêque de Rome se reprit et mourut martyr par fidélité à sa foi en Jésus-Christ.

Rafael arnaiz baronBx Rafaël Arnaiz-Baron

 Espagne . Naissance: 09.04.1911  à Burgos (Espagne) . Mort: 26.04.1938
il avait interrompu ses études d’architecte pour entrer au monastère cistercien de Sant’Isidro, en Espagne en 1934 ; la maladie le contraignit à quitter 3 fois le monastère où il revenait aussitôt. Ce que fut sa sainteté ? Une photo très belle le suggère qui le représente, sans autre détail, assis au soleil, les yeux mi-clos, souriant à un interlocuteur invisible.
Jean Paul II l'offre en modèle aux jeunes de S. Jacques de Compostelle (1989).
Béatification: 27.09.1992  à Rome  par Jean Paul II

 Quelques écrits 

SAINT STANISLAS KUBISTA

(+ 1940)Religieux polonais de la congrégation du Verbe Divin, il fut un grand rédacteur de publications missionnaires. Arrêté par les nazis à cause de ces activités, il fut déporté à Sachsenhausen en février 1940 et assassiné par un gardien le 26 avril suivant.

Riquier

Au 7e siècle,  Il était encore païen quand, prenant la défense de deux moines missionnaires irlandais, il fut par eux converti. Il devint lui-même missionnaire des provinces du Nord, avant de fonder en Picardie, sa patrie, le monastère qui porte son nom.

Paschase Radbert 

 C’est en ce même monastère de St Riquier que Paschase Radbert, abbé démissionnaire de Corbie, se retira vers 850, “pour se jeter, dit-il, dans les bras de la philosophie et de la Sagesse, pour y être nourri, à l’automne de sa vie, du même lait des Ecritures qu’il avait sucé en son printemps”. C’est là sans doute qu’il composa son célèbre traité de l’Eucharistie.

Alda

En 1309,  Elle naquit, vécut et mourut à Sienne. Prématurément veuve, elle se consacra aux malades et aux pauvres.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-04-22