20 mai

Yves

En 1116,  évêque de Chartres. Sa compétence en matière juridique lui permit de lutter contre les abus, et de défendre les droits de l’Eglise, notamment dans “la querelle des investitures “ : conflit opposant le Pape et le Roi. St Yves tint tête également au roi Philippe 1er qui avait renvoyé sa femme pour en épouser une autre, ce qui valut la prison à l’évêque.

Bx Arcangelo TADINI
prêtre, fondateur
1846-1912

 

 

 

Arcangelo Tadini naît le 12 octobre 1846 à Verolanuovo dans le diocèse de Brescia en Lombardie. Sa famille est aisée. Ordonné prêtre en 1870, il est vicaire à Lodrino, petit village de montagne. En 1873, il est aumônier du Sanctuaire de Santa Maria de la Nuez, à Brescia. En 1885, il est envoyé à Botticino, dont il devient le Curé Archiprêtre. L'extraordinaire efficacité de cet homme à la santé fragile est à chercher dans son union au Christ, sa prière et sa vie d'ascèse. A l'école de l'Eucharistie, il apprend à rompre le pain de la Parole de Dieu et à exercer la charité. La révolution industrielle engendre de nouvelles formes de pauvreté dont il relève le défi en cherchant de nouvelles modalités d'annonce et de témoignage évangélique. Parce qu'il est un homme appartenant entièrement à Dieu, il peut également être un prêtre entièrement donné aux hommes. Il crée une Mutuelle ouvrière qui garantit une aide en cas de maladie ou d'accident. S'inspirant de l'Encyclique de Léon XIII 'Rerum novarum' (1891), il projette et construit une filature avec son patrimoine familial pour donner du travail aux jeunes filles pauvres. Il achète aussi une maison dont il fait leur résidence et il fonde la Congrégation des Sœurs ouvrières de la Sainte Maison de Nazareth, qui, travaillant à leurs côtés, leur donne un exemple de sanctification dans le travail. Il meurt en 1912.

Béatifié le 3 octobre 1999 à Rome par le Pape Jean Paul II.

http://voiemystique.free.fr/arcangelo_tadini.htm

Bernardin de Sienne

 

En 1444,  Il parcourut l’Italie, réconciliant les cités et y propageant la dévotion au St nom de Jésus. C’est lui qui développa l’usage de peindre, graver, broder... le trigramme "J H S", c’est à dire “Jésus Sauveur des hommes". A sa parole s’élevaient aussi sur les places publiques des “bûchers de vanité" où les joueurs jetaient leurs cartes et les femmes leurs colifichets provocants

Bx Vivien

Vers 1150,  premier abbé d’Hautecombe dont St Bernard se proclamait l’ami et vantait la religion.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2016-06-13