03 septembre

Saint Auxence

Martyrologe Romain : À Milan, vers 559, saint Auxence, évêque.

 Saint Ayoul

Martyrologe Romain : Dans l’île de Lérins, vers 675, saint Ayoul, abbé, et ses moines, qui auraient subi le martyre lors d’une incursion des Sarrasins.

Santa basilissa di nicomedia Sainte Basilisse

Martyrologe Romain : À Nicomédie en Bithynie, au IVe siècle, sainte Basilisse, vierge et martyre.

Beata brigida di gesu morello a Bse Brigitte de Jésus (Morello)

Martyrologe Romain : À Plaisance en Émilie, l’an 1679, la bienheureuse Brigitte de Jésus (Morello). Devenue veuve, elle se consacra au Seigneur en mettant tout son zèle à le servir dans la pénitence et les œuvres de charité, et fonda la Congrégation des « Sœurs ursulines de Marie Immaculée » pour l’éducation chrétienne des jeunes filles.

Saint Chrodegang

Martyrologe Romain : À Sées, au VIIIe siècle, saint Chrodegang, évêque et martyrassassiné à son retour d’un pèlerinage à Rome, sur l’ordre d’un de sa parenté, à qui il avait confié le diocèse en son absence.

GregoirelegrandSaint Gregoire Ier

Pape et docteur de l'Église  (537 - 604)

C'est à bon droit que cet illustre Pape (64e) est appelé le Grand ; il fut, en effet, grand par sa naissance, fils de sénateur, neveu d'une sainte, la vierge Tarsille et grand par sa science et par sa sainteté ; grand par les merveilles qu'il opéra ; grand par les dignités de cardinal, de légat, de Pape, où la Providence et son mérite l'élevèrent  graduellement. 


Grégoire était né à Rome. Il en occupa quelques  temps la première magistrature, mais bientôt la cité, qui avait vu cet  opulent patricien traverser ses rues en habits de soie, étincelants de pierreries, le vit avec bien plus d'admiration, couvert d'un grossier  vêtement, servir les mendiants, mendiant lui-même, dans son palais devenu monastère et hôpital. Il n'avait conservé qu'un seul reste de son ancienne splendeur, une écuelle d'argent dans laquelle sa mère lui envoyait tous les jours de pauvres légumes pour sa nourriture ; encore ne  tarda-t-il pas de la donner à un pauvre marchand qui, après avoir tout perdu dans un naufrage, était venu solliciter sa charité si connue. 

Grégoire se livra avec ardeur à la lecture des Livres Saints ; ses  veilles, ses mortifications étaient telles, que sa santé y succomba et  que sa vie fut compromise. Passant un jour sur le marché, il vit de  jeunes enfants d'une ravissante beauté que l'on exposait en vente. Apprenant qu'ils étaient Angles, c'est-à-dire du pays, encore païen,  d'Angleterre : "Dites plutôt des Anges, s'écria-t-il, s'ils n'étaient pas sous l'empire du démon." Il alla voir le Pape, et obtint d'aller  prêcher l'Évangile à ce peuple ; mais les murmures de Rome forcèrent le Pape à le retenir. 

Le Souverain Pontife étant venu à mourir, Grégoire dut courber ses épaules sous la charge spirituelle de tout  l'univers. L'un des faits remarquables de son pontificat, c'est  l'évangélisation de ce peuple anglais dont il eût voulu lui-même être  l'apôtre. 

Grégoire s'est rendu célèbre par la réforme de la  liturgie et le perfectionnement du chant ecclésiastique. Il prêchait  souvent au peuple de Rome, et lorsque la maladie lui ôtait cette  consolation, il composait des sermons et des homélies qui comptent parmi  les chefs-d'oeuvre de ce grand docteur. Son pontificat fut l'un des plus féconds dont s'honore l'Église. Grégoire mourut le 12 mars 604. On le représente écoutant une colombe qui lui parle à l'oreille. Il est  regardé comme le patron des chantres.

********

«Je suis au milieux de vous comme celui qui sert»

Aujourd’hui, Jésus donne à ses disciples une grande leçon sur la nature et le sens de l’autorité, qui n’est pas un pouvoir despotique sur les autres, mais plutôt un service qui aide l’autre à grandir, afin qu’il soit acheminé sur la voie du bien, afin qu’il devienne vraiment un fils de Dieu. Le modèle d’autorité de l’Eglise est le même que celui de Jésus-Christ; celui-là même auquel Saint Grégoire le Grand se conforma dans sa vie chrétienne et dans son ministère pastoral. Par amour du prochain, il accepta la charge pastorale que Dieu lui demandait, alors que son choix se tournait vers la vie monastique.

Avec ses paroles et son exemple, Jésus-Christ enseigna ce principe à ses disciples : «Que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert» (Lc 22,26). Il le ratifia en offrant sa vie pour notre salut: «Et moi cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert» (Lc 22,27). Imitant le Christ, Saint Grégoire le Grand érigea ce principe en emblème de sa vie, sans abriter le moindre désir d’être protagoniste, sans chercher à se placer au-dessus des autres. Bien au contraire, il aspira à rechercher la sainteté dans l’amour et le service envers le prochain, par amour pour Dieu qui le lui demandait.

Néanmoins, au fur et à mesure que son ministère lui occasionnait des débordements propres aux affaires temporelles, Saint Grégoire ressentit toujours une vive nostalgie envers la vocation monacale. Il avait dû y renoncer pour assumer la charge pastorale qui s’avérait très lourde, par moment. Il aspirait à une vie de recueillement afin de contempler et de prier avec une grande ferveur. Il resta cependant, obéissant à Dieu. Ainsi, il le luit exprima : « Par amour du Christ, lorsque je parle de Lui, je ne peux me le pardonner à moi-même». Saint Grégoire a toujours été un grand contemplatif dans l’action.

Abbé Joaquim MESEGUER García 
(Sant Quirze del Vallès, Barcelona, Espagne)

*******

Quelques écrits

Beato guala di brescia Bx Guala

Martyrologe Romain : Au monastère d’Astino dans le pays de Bergame, en Lombardie, l’an 1244, la déposition du bienheureux Guala, évêque de Brescia, de l’Ordre des Prêcheurs, qui travailla pour le bien de la paix entre l’Église et l’Empire au temps de l’empereur Frédéric II.

Saint Macanisius (Oengus
Mac Nisse)

Martyrologe Romain : En Irlande, vers 514, saint Macanisius (Oengus Mac Nisse), qui fut d’abord ermite, puis évêque de son clan.

Saint Mansuy

Martyrologe Romain : À Toul au IVe siècle, saint Mansuy, premier évêque de cette cité.

San marino sSaint Marin

Martyrologe Romain : Au mont Titan, près de Rimini sur l’Adriatique, vers le IVe siècle, saint Marin, diacre et ermite, qui conduisit, pense-t-on, le peuple de la région, encore païen, à la lumière de l’Évangile et à la liberté du Christ.

Santa febe phoebeSainte Phoebé

Martyrologe Romain : Commémoraison de sainte Phoebé, ministre de l’Église de Cenchrées, qui prit soin de l’Apôtre saint Paul et de beaucoup de gens, comme il l’atteste lui-même dans sa lettre aux Romains.

 Saint Remacle

 Au 7ème siècle, né en Aquitaine et moine de Luxeuil. A la demande de St Eloi, il fonda l’abbaye de Solignac en Limousin (dont il fut 10 ans abbé) et d’autres encore dans la forêt d’Ardenne.

*****

Martyrologe Romain : À Stavelot, entre 671 et 679, saint Remacle, évêque et abbé. D’abord moine à Luxeuil, il fonda, à la demande de saint Éloi, le monastère de Solignac, puis, dans la vaste solitude de la forêt d’Ardenne, un double monastère, à Stavelot et Malmédy.

Saint Sandale

Martyrologe Romain : À Cordoue en Espagne, vers le IVe siècle, saint Sandale, martyr.

San vitaliano di capua cSaint Vitalien

Martyrologe Romain : À Caudium en Campanie, au VIIe ou VIIIe siècle, saint Vitalien.

Beati andrea abel alricy e compagni BX André-Abel Alricy et compagnons 

 

Martyrologe Romain : À Paris, en 1792, la passion de soixante-quinze bienheureux martyrs.

- À la prison de la Force : Jean-Baptiste Bottex, de Neuville-sur-Ain, au diocèse de Belley, curé de sa paroisse natale, député aux États-Généraux - Michel-Marie-François de La Gardette, de Billom, au diocèse de Clermont, vicaire à Saint-Gervais, à Paris - François-Hyacinthe Le Livec de Trésurin, de Quimper, ancien jésuite, aumônier des Filles du Calvaire, à Paris.

 

Beati martiri agostiniani del giappone Bx Barthélemy Gutierrez, Vincent Carvalho, François Terrero, , Antoine IshidaJérôme de Torres

 Martyrologe Romain : À Nagasaki au Japon, en 1632, les bienheureux Barthélemy Gutierrez, prêtre de l’Ordre des Ermites de Saint-Augustin, et cinq compagnons : lesbienheureux Vincent Carvalho et François Terrero, prêtres de l’Ordre des Ermites de Saint-Augustin - Antoine Ishida, prêtre de la Compagnie de Jésus - Jérôme de Torres, prêtre -Gabriel de la Madeleine, religieux franciscain, martyrs, qui, en haine de la foi chrétienne, furent d’abord plongés dans des eaux sulfureuses brûlantes, puis jetés sur un bûcher.

Santi martiri coreani andrea kim taegon paolo chong hasang e compagni asaints Jean Pak Hu-jae et cinq compagnes

Martyrologe Romain : À Séoul en Corée, l’an 1839, la passion des saints Jean Pak Hu-jae et cinq compagnes: Saintes Marie Pak Kun-e-gi Hui-sun, soeur de sainte Lucie Pak Hui-sun - Barbe Kwon-hui, femme de saint Augustin Yi Kwang-hon - Barbe Yi Chong-hui - Marie Yi Yon-hui, femme de saint Damien Nam Myong-hy - Agnès Kim Hyo-ju., martyrs. Quand vint la persécution, ils furent conduits comme chrétiens au tribunal criminel, subirent pour la foi de terribles tortures et furent à la fin décapités.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-09-02