20 septembre

Beato adelpreto di trento aBx Adalpret

Martyrologe Romain : Dans le pays de Trente, en 1172, le bienheureux Adalpret, évêque. Protecteur énergique des pauvres et des orphelins et défenseur de la liberté de l’Église il tomba dans des embûches tendues par ses ennemis et mourut frappé d’un coup de lance.

Saint Dorymédon

Martyrologe Romain : À Synnada en Phrygie, au IIIe siècle, saint Dorymédon, martyr

Sant eustachio placido aSaint Eustache

Martyrologe Romain : commémoraison de saint Eustache, martyr, dont le nom est vénéré dans une antique diaconie de la ville.

Beato francesco de posadasBx François de Posadas

Martyrologe Romain : À Cordoue en Andalousie, l’an 1713, le bienheureux François de Posadas, prêtre de l’Ordre des Prêcheurs. D’un esprit de pénitence, d’humilité, de charité remarquable, il annonça le Christ dans cette région pendant quarante ans.

**********

Francisco naît à Posadas(Córdoba, Espagne) le 25 novembre 1644. De parents nobles, pauvres et chrétiens, il montra de bonne heure un grand amour pour Dieu et une tendre dévotion envers la sainte Vierge, il récitait tous les jours le rosaire, avec d'autres enfants qu'il avait formés à cette pratique. 
Sa mère l'avait mis, dès sa naissance, sous la protection de Marie, et désirait beaucoup le voir entrer dans l'ordre de Saint Dominique. Dès lors il se regarda comme consacré à Dieu. Sa mère, devenue veuve (l’enfant avait 5 ans), se remaria à un homme qui le força d'apprendre un métier, et le confia à un cordonnier brutal. François, à force de patience et de douceur, vint à bout de gagner son affection au point qu'il en obtint des aides pour achever ses études, interrompues par son apprentissage. Sa mère ayant perdu son second mari, il la soigna en bon fils : il attribuait plus tard au respect et aux égards qu'il avait eus pour elle les grâces dont Dieu le comblait.

Il put enfin entrer chez les Dominicains en 1663, et après avoir fait son noviciat au couvent de la Scala Caeli, près de Cordoue, il y prononça ses vœux. Au début, la communauté ne sut pas l'apprécier, et il fut en butte à la persécution et à la calomnie qu'il supporta sans se plaindre ; mais on finit par lui rendre justice, et il fut ordonné prêtre à Saint-Lucas.

Quand il prêchait, la foule était si grande qu’il était souvent obligé de prêcher sur les places publiques. La force et la beauté de ses discours, le charme de sa parole, ses larmes, son extérieur, tout concourait à toucher et à convertir les cœurs : on le voyait quelquefois, le visage rayonnant comme on représente les séraphins. Il menait dans ses missions une vie mortifiée, voyageant à pied, souvent sans chaussures, ne portant pas de provisions et n'ayant pour lit qu'un sac de paille et souvent même la terre nue. 
Ses succès n'étaient pas moins grands au confessionnal qu'en chaire. Il s'appliquait surtout à éloigner ses ouailles des dangers du monde et, en particulier, des festivités profanes : il obtint la destruction du théâtre de Cordoue. Rien ne l'effrayait, ni les fatigues, ni les dangers, ni les obstacles, les austérités et les jeûnes. Son humilité, son amour pour les pauvres le faisaient regarder comme un saint.

François de Posadas, après avoir refusé un évêché en Sardaigne et celui de Cadix, après une vie passée dans les travaux des missions, mourut presque subitement, lorsqu'il venait de célébrer la messe : le 20 septembre 1713.

Francisco de Posadas a été béatifié le 20 septembre 1818 par Pie VII (Barnaba Chiaramonti, 1800-1823).

Saint François Jaccard

En 1838,  missionnaire savoyard, martyrisé en Annam. Né à Onnion, près de Bonneville, il fut séminariste à Meylan, Chambéry et aux Missions Etrangères de Paris. Il évangélisa le Sud - VietNam, “évêque nommé et non consacré, pour cause de persécution”. Prisonnier 5 ans, il fut étranglé à 39 ans, avec un jeune chrétien, Thomas Thieu, pendant la persécution de Ming-Mang. 

San giancarlo cornaysaint Jean-Charles Cornay

Martyrologe Romain : À Son Tay au Tonkin, en 1837, saint Jean-Charles Cornay, prêtre de la Société des Missions étrangères de Paris et martyr. Accusé d’être le chef d’une secte fausse, il subit la cangue puis la cage et, par décret de l’empereur Minh Mang, fut taillé en pièces. Sa tête exposée trois jours fut ensuite jetée au fleuve.

De yermosaint Joseph-Marie de Yermo y Parres

Martyrologe Romain : À Puebla au Mexique, en 1904, saint Joseph-Marie de Yermo y Parres, prêtre, fondateur de la Congrégation des « Servantes du Sacré-Cœur de Jésus et des pauvres », pour venir en aide aux abandonnés dans leurs besoins corporels et spirituels.

 Beata maria teresa di san giuseppe anna maria tauscher van den bosch aBse Maria-Theresia vom heiligen Josef 

Fondatrice de la Congrégation :
 « Karmelitinnen vom Göttlichen Herzen Jesu 
»
 (
Sœurs Carmélites du divin Cœur de Jésus)

 Commémorée le 20 septembre (dies natalis) par le Martyrologe Romain et le 30 octobre par la Famille Carmélitaine

Maximin Giraud

  voyant de La Salette 

Apparition de La sallette

Beato tommaso johnsonBx Thomas Johnson

Martyrologe Romain : À Londres, en 1537, le bienheureux Thomas Johnson, prêtre de la Chartreuse de cette ville et martyr. Sous Henri VIII, en raison de sa fidélité à l’Église romaine, il fut mis dans la prison de Newgate et y mourut de faim et de maladie, neuvième du groupe de ses confrères.

 Bx Davy et 7 autres chartreux de Londres

En 1537, , martyrisés pour avoir refusé de reconnaître le roi Henry VIII comme seul chef spirituel de l’Eglise d’Angleterre.

 saints Hypace,  et André,

 

Martyrologe Romain : À Constantinople, les saints martyrs Hypace, évêque en Asie, et André, prêtre. Vers 740, pour le culte des saintes images, sous l’empereur Léon l’Isaurien, tous deux subirent des supplices violents et affreux, puis furent donnés en pâture aux chiens.

Santi martiri coreani andrea kim taegon paolo chong hasang e compagni aLes Martyrs d’Extrême-Orient 

 Ceux de Corée : ils sont des milliers. Le Pape Jean Paul II en a canonisé 103 dont André Kim, premier prêtre autochtone ; un jeune de 13 ans, Pierre Yu ; soeur Agnès Kim ;des évêques français, Laurent Imbert, Siméon Berneux...
- Au Tonkin un prêtre des Missions Etrangères, martyr : St Jean Charles Cornay, du diocèse de Poitiers. Dans une lettre écrite “en cage”, en 1837, il écrivait à ses parents : “Dans peu  mes souffrances seront terminées, et je serai à vous attendre au Ciel”. 

Martyrologe Romain : À Séoul en Corée, en 1837, les saints Laurent Han I-hyong, catéchiste, et six compagnonsmartyrs, étranglés dans diverses prisons. Leur mémoire est célébrée aujourd’hui en même temps que les autres martyrs de ce pays

**************

Durant les quatre vagues de persécutions qui se succédèrent en Corée de 1839 à 1867, saint André Kim fut le premier prêtre coréen martyrisé pour sa foi.
Né en 1821, il mourut en Corée en 1846, à l'âge de 25 ans, après d'horribles tortures à l'exemple de son père, saint Ignace Kim, qui l'avait précédé dans le martyre, décapité lui aussi, neuf ans plus tôt.
Durant les années qui suivirent, 10.000 chrétiens allaient donner leur vie en témoignage.

En 1984, à Séoul, saint Jean-Paul II a canonisé André Kim, avec 102 prêtres et laïcs morts lors de ces persécutions de 1839-1846 et 1866-1867. Parmi eux, des enfants, 3 évêques et 7 prêtres français des Missions étrangères de Paris (rue du Bac).

Le groupe des martyrs est composé de :

- Trois évêques français :
Laurent IMBERT,
Siméon BERNEUX,
Antoine DAVELUY ;
- Sept prêtres missionnaires français : 
Pierre MAUBANT,
Jacques CHASTAN,
Just Ranfer de BRETENNIERES,
Pierre Henri DORIE,
Louis BEAULIEU,
Martin Luc HUIN,
Pierre AUMAITRE ;

- André KIM TAEGON, premier prêtre coréen ;
- 92 laïcs, dont Paul CHONG HASANG, un des chefs de la communauté chrétienne.

Ils furent tous martyrisés en 1839, 1846 ou 1866.
Ils ont été béatifiés ainsi : 
79 béatifiés le 5.7.1925 par Pie XI : 70 martyrs de 1839-1841 et 9 martyrs de 1846.
24 béatifiés le 6.10.1968 par Paul VI : martyrs en 1866.
24.05.1839 : Agathe Yi So-sa.
24.05.1839 : Anne Pak A-gi.
24.05.1839 : Augustin Yi Kwang-hon.
24.05.1839 : Barbara Han A-gi.
24.05.1839 : Damien Nam Myong-hyog.
24.05.1839 : Lucie Pak Hui-sun.
24.05.1839 : Madeleine Kim O-bi.
24.05.1839 : Pierre Kwon Tu-gin.
26.05.1839 : Joseph Chang Song-jib.
27.05.1839 : Barbara Kim.
27.05.1839 : Barbara Yi.
01.07.1839 : Sébastien Nam I-gwan.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2018-09-19