30 septembre

Sant amato di nuscoSaint Aimé de Nusco

Martyrologe Romain : Près de Nusco en Campanie, l’an 1093, saint Aimé, évêque.

Alfredpampalon2

Vén Alfred Pampalon

prêtre rédemptoriste au Québec (✝ 1896)

Alfred Pampalon (1867-1896), rédemptoriste, déclaré Vénerable le 14 mai 1991. La vie du jeune Alfred Pampalon témoigne que la sainteté réside dans une vie toute simple vécue dans l'amour de Dieu et du prochain. Elle enseigne que la route la plus rapide et la plus sereine vers Dieu est celle d'une grande affection pour Marie, notre Mère

Sant antonino di piacenza aSaint Antonin

Martyrologe Romain : À Plaisance en Émilie, saint Antonin, martyr.

sainte Eusébie

Martyrologe Romain : À Marseille, vers 497, sainte Eusébie, vierge, qui fut une fidèle servante de Dieu de sa jeunesse à sa vieillesse.

Bse Félicia Meda

Martyrologe Romain : À Pesaro dans les Marches, en 1446, la bienheureuse Félicia Meda, abbesse de l’Ordre des Clarisses

 San francesco borgiaSaint François de Borgia

 Prêtre de la Compagnie de Jesus (1510-1572)

Il est fêté le 30 septembre au martyrologe romain, le 3 octobre chez les Jésuites et le 10 octobre dans l'ancien calendrier.

Beato federico albertBx Frédéric Albert

En 1876, ami de Dom Bosco et curé durant 32 ans, de Lanzo en Piémont, jusqu’à sa mort, au terme d’un jeûne d’un mois dont il disait, tout joyeux, qu’il attendait une grande grâce.

Martyrologe Romain : À Lanzo près de Turin, en 1876, le bienheureux Frédéric Albert, prêtre. Curé de la paroisse, pour soulager les miséreux de toute sorte, il fonda la Congrégation des « Sœurs de Saint-Vincent-de-Paul de l’Immaculée Conception ».

GregoireilluminateurSaint Grégoire l’Illuminateur

 Au 4e siècle, en Arménie, , évêque et apôtre de ce pays : le célibat ecclésiastique n’y étant pas de rigueur, il fonda une dynastie qui a gardé l’épiscopat un siècle durant.

Martyrologe Romain : En Arménie, saint Grégoire, évêque, surnommé l’Illuminateur. Baptisé à Césarée de Cappadoce, ordonné évêque par Léonce de Césarée, il convertit le roi Tiridate à la foi chrétienne et, après de multiples travaux apostoliques, se retira dans une grotte, au nord du confluent des deux branches de l’Euphrate et y mourut en paix, vers 326, reconnu comme l’apôtre de l’Arménie.

 Bx Guillaume de Dongelberg

 A Villers en Brabant, vers 1250,, moine cistercien : souffrant d’une jambe, on lui  conseilla le repos... “Ah non” dit-il, “je ne vais pas, pour une jambe, manquer Matines! ”

Saint Honorius

Martyrologe Romain : À Cantorbéry, en 653, saint Honorius, évêque. Moine à Rome, il fut envoyé par le pape saint Grégoire le Grand comme compagnon de saint Augustin pour l’évangélisation de l’Angleterre et fut son troisième successeur sur le premier siège épiscopal du pays.

Saint Ismidon

Martyrologe Romain : À Die sur la Drôme, en 1115, saint Ismidon, évêque, homme pacifique et généreux, qui, poussé par un ardent amour des lieux saints, fit deux fois le pèlerinage de Jérusalem.

Beati martiri dei pontoni di rochefortBx Jean-Nicolas Cordier

Martyrologe Romain : Sur l’île Madame, dans la baie devant le port de Rochefort, en 1794, le bienheureux Jean-Nicolas Cordier, prêtre et martyr. Ancien jésuite, après la suppression de la Compagnie, il exerça le ministère sacerdotal dans le pays de Verdun et, sous la Révolution française, à cause de son sacerdoce, il fut déporté, dans des conditions inhumaines, sur un bateau négrier. Privé de son bréviaire et du bâton qui lui était nécessaire, raillé et malmené par le capitaine, il mourut à l’âge de quatre-vingt-cinq ans.

San girolamo o gerolamo vSaint Jérôme 

- Vers 420, St Jérôme, prêtre et Docteur de l’Eglise. Né aux confins de la Hongrie et de la Yougoslavie, il connut à Rome l’ivresse de la découverte intellectuelle, puis en Gaule et dans le désert de Syrie, celle plus austère de la vie monastique. Il revint à Rome, secrétaire du Pape St Damase, qui le chargea de réviser la traduction latine de la Bible, révision qui sera “la Vulgate”, et dont il donna des commentaires. Il acheva cette oeuvre à Bethléem, où il vécut les 35 dernières années de sa vie ; il y assura de surcroît, la direction de quelques Patriciennes romaines qu’il initia à la vie monastique, à la lectio divina en particulier. “Ignorer les Ecritures” assurait-il, “c’est ignorer le Christ”. Là enfin il se pacifia, communiant peu à peu à l’esprit de la Crèche qu’il avait choisi pour refuge. Il est l’un des plus féconds collaborateurs de la Patrologie Latine de Migne dont il remplit, à lui seul, 6.000 colonnes.

Quelques écrits 

Saint Simon

Martyrologe Romain : À Rome, entre 1080 et 1082, saint Simon, moine. Comte de Crépy-en-Valois, il renonça à sa patrie, à son mariage et à tous ses biens pour choisir la vie monastique puis érémitique, dans les monts du Jura; demandé plus d’une fois comme légat pour rétablir la paix entre les princes, il mourut à Rome et fut enterré à Saint-Pierre.

Santi urso e vittore Saints Ours et Victor

 

Martyrologe Romain : À Soleure en Suisse, les saints Ours et Victor, martyrs qui furent membres, dit-on, de la légion thébéenne.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-09-18