25 novembre

Beatrice ornacieuxBse Béatrice d’Ornacieux

 née à Ornacieu, près de la Côte St André, elle entre toute jeune à la Chartreuse de Parménie, près de Renage. Envoyée à Eymeu, près de Valence, pour y fonder un couvent, elle meurt de dénuement le 25 novembre 1303.

Martyrologe Romain : Dans le Valentinois, entre 1303 et 1309, la bienheureuse Béatrice d’Ornacieux, vierge, qui, saisie d’un grand amour de la croix, vécut et mourut dans la plus grande pauvreté dans la Chartreuse d’Eymeux qu’elle avait fait construire.

Santa caterina dalessandria agSainte Catherine d'Alexandrie

 Elle  doit  beaucoup à un conteur oriental, mais  elle parlait tout de même à Jeanne d’Arc, et ses “fiançailles mystiques” ont inspiré tant de chefs d’œuvre ! Elle partage avec St Thomas le patronage des philosophes, parce qu’elle aurait converti les 50 sages païens qui tentaient de la ramener au paganisme.

**************

Catherine naît à Alexandrie, d'une famille de première noblesse. Comme elle ne se hâtait pas de recevoir le baptême, Dieu lui envoya une vision où la Ste Vierge la présentait au divin enfant qui détournait les yeux avec tristesse, et disait : « Je ne veux point la voir, elle n'est pas encore régénérée. » À son réveil, elle résolut de recevoir promptement le baptême. Quand elle l'eut reçut, Jésus lui apparut, lui donna mille témoignages d'amour, la prit pour épouse en présence de Marie et de toute la cour céleste, et lui passa au doigt l'anneau de son alliance.

Catherine, douée d'une haute intelligence, suivit avec le plus grand succès les leçons des plus grands maîtres chrétiens de l'école d'Alexandrie, et acquit la science des docteurs. Dans une grande fête du paganisme, célébrée en présence de l'empereur Maximin, elle eut la sainte audace de se présenter devant lui, de lui montrer la vanité des idoles et la vérité de la religion chrétienne. La fête terminée, Maximin, étonné du courage et de l'éloquence de la jeune fille, réunit cinquante des plus savants docteurs du paganisme et leur ordonna de discuter avec Catherine. Préparée par la prière et le jeûne, elle commença la discussion et fit un discours si profond et si sublime sur la religion de Jésus-Christ comparée au culte des faux dieux, que les cinquante philosophes, éclairés par sa parole en même temps que touchés de la grâce, proclamèrent la vérité de la croyance de Catherine et reçurent, par l'ordre du cruel empereur, le baptême du sang, gage pour eux de l'immortelle couronne.

Cependant Maximin, malgré sa fureur, plein d'admiration pour la beauté et les hautes qualités de Catherine, espéra la vaincre par l'ambition en lui promettant sa main. Il essuya un refus plein de mépris. Pendant deux heures l'innocente vierge subit le supplice de la dislocation de ses membres sur un chevalet, et celui des fouets. Le lendemain, Maximin, surpris de la trouver plus belle et plus saine que jamais, essaya de triompher de sa résistance. Il la fit soumettre au terrible supplice des roues, mais les roues volèrent en éclats et tuèrent plusieurs personnes. Le tyran, confus de tous ces prodiges, ordonna de lui trancher la tête.
Avant de mourir, elle avait demandé et obtenu deux choses de son divin Époux : que son corps fût respecté après le supplice, et que l'ère des persécutions prît bientôt fin. Plus tard, son corps fut transporté par les anges sur le mont Sinaï.

 Bse Élisabeth Achler

Martyrologe Romain : À Reute en Souabe, l’an 1480, la bienheureuse Élisabeth Achler, surnommée la Bonne, qui vécut quasi recluse dans le Tiers-Ordre régulier de Saint François, en pratiquant d’une manière merveilleuse l’humilité, la pauvreté et l’affliction corporelle.

Louismariebeltrame1Bx Louis BELTRAME QUATTROCCHI

Italie   Naissance: 12.01.1880  à  Catane (Sicile)
Mort: 09.11.1951  à Rome
: Laïc - Marié- Avocat. Epouse en 1905 Maria Corsini.  4 enfants. Béatifiés ensemble (une première dans l'histoire de l'Eglise).
Béatification: 21.10.2001  à Rome  par Jean Paul II

Louismariebeltrame1Bse Marie BELTRAME QUATTROCCHI  (CORSINI)

Italie  Naissance: 24.06.1884  à Florence
Mort: 25.08.1965  à Serravalle di Bibbiena
 Laïque - Mariée - Veuve 
Maria Corsini épouse Louis Beltrame Quattrocchi  en 1905, à Rome. 4 enfants. Béatifiés ensemble (une première dans l'histoire de l'Eglise).
Béatification: 21.10.2001  à Rome  par Jean Paul II

Saint Marcule

Martyrologe Romain : En Numidie, en 347, saint Marcule, évêque, qui, dit-on, au temps de l’empereur Constant, fut précipité d’un rocher par un certain Macaire et succomba martyr.

Saint Maurin

Martyrologe Romain : Au pays d’Agen, vers le VIe siècle, saint Maurin. Selon la tradition, alors qu’il s’employait à évangéliser le peuple de la campagne, il fut massacré par des païens.

San mercurio di cesarea di cappadocia Saint Mercure

Martyrologe Romain : À Césarée de Cappadoce, saint Mercure, martyr.

Jeune chrétien d'origine scythe, il servait dans l'armée impériale romaine où ses actes de bravoure lui valurent le titre de général. Entraîné par les honneurs et les plaisirs, il en oublia son baptême. Mais un jour, il fut pris de remords et refusa de sacrifier à la déesse Artémis. Arrêté, torturé, il fut décapité, inébranlable dans sa foi retrouvée. Il avait à peine vingt-cinq ans

Mesrob

- En 440,  inventeur de l’alphabet arménien et traducteur, en cette langue, de la Bible et de divers livres liturgiques. Son oeuvre littéraire favorisa l’unité du peuple arménien en dépit des vicissitudes de son histoire.

Saint Moïse

 A Rome,  prêtre et martyr ; il joua un rôle important durant l’interrègne, provoqué par la persécution de Dèce, qui sépara les pontificats de St Fabien et de St Corneille. Il défendit St Cyprien contre les calomnies de Novatien, et mourut en prison en 251.

Martyrologe Romain : À Rome commémoraison de saint Moïse, prêtre et martyr en 251. Après l’exécution du pape saint Fabien sous l’empereur Dèce, il administra l’Église de Rome avec le collège des prêtres; il jugea qu’il fallait réconcilier les apostats repentants qui étaient malades et sur le point de mourir; longtemps détenu en prison et souvent consolé par les lettres de saint Cyprien de Carthage, il fut honoré d’un illustre et admirable martyre, au dire du pape saint Corneille.

Santi pietro d alessandria esichio pacomio e teodoro e compagni aSaint Pierre d'Alexandrie

- A Alexandrie , son 16e évêque. Quand commença la deuxième grande persécution, il pourvut, sans se cacher, aux besoins de l’Église. Il fut décapité sous Maximin-Daïa le 25 novembre 311, dernier en date des martyrs des premiers temps, et, disent les Grecs,: »Sceau et terme de la persécution ».

  Saint Pierre Yi Ho-yong
sainte Agathe Yi So-sa

 Martyrologe Romain : À Séoul en Corée, l’an 1838, saint Pierre Yi Ho-yong, martyr. Catéchiste, il fut arrêté par des gardes avec sa sœur sainte Agathe Yi So-sa et, puisqu’il demeurait ferme dans sa confession de la foi, on lui fractura trois fois les os et on le maintint quatre ans en prison, où il mourut, premier de la très glorieuse troupe des martyrs de cette nation.

Beati giacinto serrano lopez e giacomo meseguer burillo Bx Hyacinthe Serrano López,

Beati giacinto serrano lopez e giacomo meseguer burillo aBx Jacques Meseguer Burillo,

 Martyrologe Romain : À Puebla de Hijar, près de Teruel en Espagne, en 1936, le bienheureux Hyacinthe Serrano López, prêtre dominicain et martyr, fusillé dans la persécution contre l’Église au cours de la guerre civile. Avec lui, on commémore le bienheureux Jacques Meseguer Burillo, autre prêtre dominicain et martyr, qui tomba à Barcelone dans la même persécution, un jour inconnu.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2018-11-24