01 aout

st-alphonsus-liguori.jpg

Saint-Alphonse-Marie-de-LIGUORI

brillant avocat napolitain (il était à 16 ans Docteur en droit civil et canonique), puis prêtre et évêque de Ste Agathe des Goths : un évêché misérable dont personne ne voulait ; il fonda les Rédemptoristes, spécialistes des missions populaires. L’épreuve ne lui manqua pas : il vit l’œuvre de sa vie sur le point de disparaître, il fut même exclu de la congrégation qu’il avait fondée ! Sa théologie morale, à bonne distance du laxisme de toujours, comme du jansénisme alors florissant, lui valut le titre de Docteur de l’église, mais, mieux encore, sauva du désespoir d’innombrables chrétiens. Il avait fait vœu de ne jamais perdre son temps. Il mourut nonagénaire en 1787.

Quelques écrits

La mère des 7 frères Macchabées

Martyrisés avec leur mère par ordre du roi Antiochius Epiphane, à Antioche de Syrie, parce qu’ils avaient observé la Loi du Seigneur avec une foi indomptable. Ils furent férocement livrés à la mort, sous les yeux de leur mère avec leur mère, qui souffrit en chacun d’eux, mais fut couronnée en eux tous, comme le rapporte le second livre des Martyrs d’Israël. On commémore en même temps saint Éléazar, un des scribes les plus éminents, très âgé, qui dans la même persécution, refusa de manger de la nourriture interdite pour avoir la vie sauve. Préférant une mort prestigieuse plutôt qu’une vie abjecte, il marcha de son plein gré au supplice, laissant ainsi un noble exemple de vertu. Par leur mort, ces martyrs d'Israël témoignèrent de leur fidélité à la loi du Seigneur et de leur espérance en la résurrection. D’abord localisé à Antioche, leur culte passa en Occident au 4ème siècle. Les Pères de l’Eglise voyaient en eux des chrétiens avant la lettre et ils leur ont consacré de nombreuses homélies.

 

VictimesnazismeBses Maria Stella MARDOSEWICZ 
et 10 compagnes

(1943) / Le 5 mars 2000, Jean Paul II béatifie Mère Maria stella du saint sacrement et ses 10 consœurs  polonaises, martyres du nazisme, qui s'ajoutent aux 108 martyrs polonais de la seconde guerre mondiale déjà béatifiés par le Pape en 1999. En tout il y a eu 2'647 prêtres, 4'117 religieuses et d'innombrables laïcs polonais, victimes du nazisme.Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Adélaïde MARDOSEWICZ

MARDOSEWICZ   Adélaïde Nom de religion: Maria Stella du Très St Sacrement  Pologne - Biélorussie  Naissance: 14.12.1888  à Ciasnowka (Minsk)  Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  -  Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazarethen1910. A Nowogrodek en 1936. Supérieure pendant la 2e Guerre mondiale. Fusillée le 1er août 1943.Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Eugénie MACKIEWICZ

 MACKIEWICZ   Eugénie (Eugenia) Nom de religion: Marie Canisius (Maria Kanizja)  Pologne - Biélorussie  Naissance: 27.09.1903  à Suwalki (Lomza)   Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  -  Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie  Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth en 1933. A Nowogrodek en 1938. Professe simple. Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Julie RAPIEJ

RAPIEJ   Julie (Julia) Nom de religion: Marie Serge de la Vierge des Douleurs  Pologne - Biélorussie  Naissance: 18.08.1900  à Rogozyn (Elk)  Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  -  Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie  Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth en 1922. Envoyée en Amérique. A Nowogrodek en 1933. Travaux domestiques. Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Marie Danièle de Jésus et Marie Immaculée JOZWIK

JOZWIK  Eléonore Aniela (Eleonora Aniela) Nom de religion: Marie Danièle de Jésus et Marie Immaculée (Maria Daniela) Pologne - Biélorussie  Naissance: 25.01.1895  à Poizdow (Diedice)   Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  - Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth en 1920. A Nowogrodek en 1932. Travaux domestiques. Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Marie Guidonie de la Miséricorde Divine CIERPKA

CIERPKA   Hélène (Helena) Nom de religion: Marie Guidonie de la Miséricorde Divine Pologne - Biélorussie  Naissance: 11.04.1900  à Granowiec (Kalisz)   Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  -  Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie  Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth en 1927. A Nowogrodek en 1936. Travaux dans la ferme. Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Marie Héliodore MATUSZEWSKA

MATUSZEWSKA  Léocadie (Leokadia) Nom de religion: Marie Héliodore (Maria Heliodora) Pologne - Biélorussie  Naissance: 08.02.1906  à Stara Huta (Pelplin)  Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  -  Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie  Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth en 1933. A Nowogrodek en 1935. Professe simple. Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Marie Imelda de Jésus Hostie ZAK

ZAK   Hedwige Caroline (Jadwiga Karolina) Nom de religion: Marie Imelda de Jésus Hostie Pologne -Biélorussie  Naissance: 29.12.1892  à Oswieim (Auschwitz)   Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  -  Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie  Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth en 1911. A Nowogrodek en 1936. Enseignante. Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Marie Kanuta de Jésus au Jardin de Gethsémani CHROBOT

CHROBOT  Josèphe (Jozefa) Nom de religion: Marie Kanuta de Jésus au Jardin de Gethsémani (Maria Kanuta)  Pologne - Biélorussie  Naissance: 02.05.1896  à Raczyn (Czestochowa)  Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  -  Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie  Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth en 1921. A Nowogrodek en 1931. Elle possédait le don de la prière contemplative. Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Marie Raymonde de Jésus et Marie KUKOLOWICZ

KUKOLOWICZ  Anne (Anna) Nom de religion: Marie Raymonde de Jésus et Marie (Maria Rajmunda) Pologne - Biélorussie  Naissance: 24.08.1892  à (Région de Vilnius)  Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  -  Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie  Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth en 1918. A Nowogrodek en 1934. Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Pauline BOROWIK

BOROWIK  : Pauline (Paulina) Nom de religion: Marie Félicité (Maria Felicyta) Pologne - Biélorussie  Naissance: 30.08.1905  à Rydno (Siedlce)  Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  -  Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie  Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth en 1932. A Nowogrodek en 1935. Professe simple. Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Bse Véronique NARMONTOWIZ

NARMONTOWIZ Véronique (Weronika) Nom de religion: Marie Borromée (Maria Boromea) Pologne - Biélorussie Naissance: 18.12.1916  à Wiercieliszki (Grodno)  Mort: 01.08.1943  à Nowogrodek Etat: Religieuse  -  Martyre du Groupe des 11 martyres de Pologne-Bielorussie  Religieuse de la Congrégation des Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth en 1936. A Nowogrodek en 1939. Professe simple. Béatification: 05.03.2000  à Rome  par Jean Paul II

Pierre favre saint voyages 900Saint Pierre Favre

jésuite : il était né au Villaret, paroisse de St Jean de Sixt. Grâce à l’appui de son oncle, prieur de la Chartreuse du Reposoir, il put étudier à Thônes, puis à La Roche. Ayant épuisé la science de ses maîtres, il gagna Paris : il y partagea la chambre de St François Xavier, et, grâce à lui fit la connaissance de St Ignace. Il était le seul prêtre du petit groupe, noyau de la Compagnie de Jésus, qui prononçait ses vœux à Montmartre le 15 août 1534. Il fit en Allemagne la conquête du jeune Pierre Canisius, et mourut d’épuisement à Rome le 1er août 1546

Cannonisé par le pape François

Eléazar

En ce même 2ème siècle avant Jésus, ce Saint vieillard  préféra la mort à un semblant d’apostasie.

 

St spireSaint-SPIRE-ou-EXUPERE

ou Exupère ou Exupéry. Il fut sans doute le premier évêque de Bayeux, mais certainement pas disciple de saint Pierre. C’est en effet deux siècles plus tard qu’il apporta la lumière de la foi dans les villages de la Basse-Normandie. Lors des invasions normandes, Haymon, comte de Corbeil, fit transférer ses reliques dans son domaine, au sud de l’Ile de France où le saint évêque est toujours et grandement honoré

Ste Almède (Almeda), vierge et martyre (VIe s.)

ou Alma. Fille d'un roi du Pays de Galles, elle fut tuée par celui qu'elle avait éconduite parce qu'elle voulait garder la virginité qu'elle avait consacrée au Christ. Le prétendant furieux se vengea ainsi de sa déconvenue

St Arcade de Bourges, évêque († 549)

Son existence nous est attestée par les listes épiscopales de Bourges, où il est le vingt-deuxième évêque

St Éthelwold,évêque († 984)

Moine bénédictin de Glastonbury en Angleterre puis abbé d’Abingdon, il devint évêque de Winchester. Après la crise du 9ème siècle, il restaura la vie monastique dans son pays

St Justin, martyr († c. 290)

Les parisiens lui ont voué une grande dévotion à cause de ses reliques qu’ils honoraient dans la cathédrale Notre-Dame. Peu importe qu’à Beauvais, on l’appelle Saint Just, qu’on en fasse un martyr que l’on fête le 18 octobre. Paris ne veut pas abandonner son saint Justin.

Sts Léonce, Attius, Alexandre et comp., martyrs († 300)

et ses compagnons martyrs à Pergé, en Pamphylie. Après de nombreuses tortures destinées à obtenir leur apostasie, ils furent livrés aux bêtes pour les jeux du cirque, puis achevés par le glaive

St Sever, prêtre († c. 500)

Il était curé d’une paroisse rurale dans le Bigorre dans le sud de la France, au diocèse de Tarbes. L’historien saint Grégoire de Tours le loue pour ses aumônes et pour sa charité. Ses reliques furent apportées dans l’église de Rustan qui bientôt changea de nom et devint un lieu de pèlerinage. Cette localité perpétue encore sa mémoire : Saint Sever de Rustan-65150

Sts Friard et Secondel, ermites (c. 580)

Ermites fêtés au diocèse de Nantes. Tout ce que nous savons d’eux, nous le tenons de saint Grégoire de Tours, leur contemporain. Friard était un jeune paysan de la région nantaise, résolu de se consacrer tout à Dieu. Après avoir passé quelques années à cultiver la terre, objet tout à la fois des espiégleries de ses compagnons de travail et objet de leur secrète admiration, il se retira dans une île de la Loire, devenu l’actuel bourg de Besné. Un abbé, Sbaudus et un diacre, Secondel, se joignirent à lui. Sabaudus effrayé par l’austérité de saint Friard les abandonna bientôt. Saint Secondel resta mais ne tarda pas à mourir dans les bras de son maître spirituel. Quand, à son tour, saint Friard sentit venir la mort, il fit appeler l’évêque, mais celui-ci était retenu par une affaire importante. Il pria donc son ami d’attendre un peu pour mourir. Saint Friard s’exécuta de bonne grâce et attendit l’arrivée de l’évêque pour s’endormir dans le Seigneur. La paroisse de Besné conserve et honore leurs reliques.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2016-12-17