04 aout

Jean marie vianney

Saint-Jean-Marie-VIANNEY

né à Dardilly en 1686, mort curé d‘Ars en 1859 : au prix de grands efforts il parvint au sacerdoce, avec l’humiliation de se voir privé, pour un temps, des pouvoirs de confesser. Après 3 ans de vicariat à Écully, il fut envoyé à Ars, dont il fut le curé pendant 42 ans. Il convertit sa paroisse et y attira des foules ; il passait couramment 18 heures chaque jour au confessionnal. Ce contemplatif, qui aurait voulu se retirer à « la Trappe » de La Neylière, a été donné comme modèle et patron aux curés du monde entier.

Quelques écrits 

Aristarque

Converti par saint Paul, il était originaire de Thessalonique, mais c’est à Ephèse qu’il risqua sa vie pour le Christ. Une émeute populaire des orfèvres les prit en otage et ils furent traînés au théatre. Le “secrétaire du théatre” calma la foule et Aristarque se hâta de quitter la ville. Il suivit saint Paul jusqu’à Rome :”Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue (Lettre aux Colossiens 4. 10) Après le martyre de saint Paul, nous perdons de vue saint Aristarque.

Frederic jansoone

Bx Frédéric Jansoone

France - Terre Sainte - Canada
Naissance: 19.11.1838  à Ghyvelbe (Lille)
Mort: 04.08.1916  à Trois-Rivières (Canada)
 Prêtre - Franciscain. 1864 Franc. à Amiens. 1870 Prêtre.1876 en Terre Sainte. 1878 vicaire custodial. Mendiant pour les chrétiens de Palestine. 1881 Canada, quêtant pour la custodie de T.S., fonde des revues et développe le culte marial au Québec et le Tiers Ordre franciscain.
Béatification: 25.09.1988  à Rome  par Jean Paul II

St Luan

abbé († 609)  Moine en Irlande dont saint Bernard de Clarvaux dira qu’il avait fondé près de cent monastères. Il était pour une stricte observance du silence et un recueillement perpétuel. Cette rigueur de vie monastique fut longtemps suivie en Irlande et saint Bernard ne pouvait que l’admirer

St Rainier de Spalatro

archevêque et martyr († 1180)  Martyr. Né à Ravenne, il avait fait profession religieuse à Fonte-Avellane. Devenu évêque, il fut nommé en Dalmatie, alors dans la mouvance de l’empire d’Orient. La région était encore grandement païennes et les Slaves n’avaient pas tous accepté le christianisme. Il fut écrasé sous les pierres pour avoir défendu les biens de son Eglise, accusé par eux de les dépouiller de ce qu’ils considéraient leur appartenir.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2018-08-24