Passioniste de Polynésie

Luc 19,1-10

Luc 19 1 10awÉvangile de Jésus-Christ selon saint Luc 19,1-10.

En ce temps-là, entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait. Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là. Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. » Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. » Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

separ bible

Voilà un homme qui dans un pays occupé est collecteur d’impôts, c'est-à-dire qu’il perçoit les impôts pour l’occupant. Aujourd’hui on traiterait un tel homme de « collabo », et comme si cela n’était pas suffisant, il est voleur c'est-à-dire qu’il augmente les taxes afin de s’enrichir personnellement. De son propre aveu il est voleur. Et c’est chez cet homme-là que Jésus veut aller manger !  C’est à cet homme là qu’il fait l’honneur de sa présence ! On peut comprendre les interrogations et les commentaires des « gens bien »…

Seulement si Jésus a fait cela, ce n’est pas pour honorer Zachée, mais c’est afin de toucher son cœur, pour qu’il se convertisse et change de vie. Jésus est venu pour sauver. Et c’est bien ce qui va se passer.

Aujourd’hui encore Jésus vient à la rencontre des « grands pécheurs ». Il vient pour convertir, mais bien souvent nous sommes comme ces gens bien pensant, qui bien que le pécheur se soit converti , lui refuse tout accueil et toute considération.

Jésus nous appelle ici à ne pas rejeter, mais à accueillir le pécheur repenti. Il nous appelle aussi à l’imiter en allant au devant du pécheur pour l’appeler dans l’amour à la conversion. Mais sommes-nous prêts à cela ?  Sommes-nous prêts à accueillir les pécheurs comme le Christ nous a accueillis nous-mêmes ….. Car, en fin de compte, ne sommes nous pas tous pécheurs devant le Seigneur ?

Myriam de Gemma
novembre 2020

Date de dernière mise à jour : 2020-11-18

Commentaires

  • rey
    • 1. rey Le 2019-11-19
    Très belle article.