Passioniste de Polynésie

Luc 24/1-12

Luc 24 1 12awÉvangile de Jésus Christ selon saint Luc 24/1-12.

Le premier jour de la semaine, à la pointe de l’aurore, les femmes se rendirent au tombeau, portant les aromates qu’elles avaient préparés.  Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau.  Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.  Alors qu’elles étaient désemparées, voici que deux hommes se tinrent devant elles en habit éblouissant.  Saisies de crainte, elles gardaient leur visage incliné vers le sol. Ils leur dirent : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ?  Il n’est pas ici, il est ressuscité. Rappelez-vous ce qu’il vous a dit quand il était encore en Galilée :  “Il faut que le Fils de l’homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et que, le troisième jour, il ressuscite.” »  Alors elles se rappelèrent les paroles qu’il avait dites.  Revenues du tombeau, elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres.  C’étaient Marie Madeleine, Jeanne, et Marie mère de Jacques ; les autres femmes qui les accompagnaient disaient la même chose aux Apôtres.  Mais ces propos leur semblèrent délirants, et ils ne les croyaient pas.  Alors Pierre se leva et courut au tombeau ; mais en se penchant, il vit les linges, et eux seuls. Il s’en retourna chez lui, tout étonné de ce qui était arrivé. 

separ bible

Les femmes, fidèles en leur service vont au tombeau pour terminer les soins funéraires, elles sont les premières à arriver au tombeau, mais quelle n’est pas leur surprise de constater que le tombeau est vide,. C’est l’incrédulité, le questionnement, l’inquiétude aussi …mais où est donc passé le corps de Jésus ? Qui l’a pris ?  Mettons-nous à leur place, si au lendemain de funérailles d’un proche, on retrouvait la tombe vide, quelle serait notre réaction, notre sentiment ? Ces femmes ne s’attendaient pas à la résurrection, pas plus que les disciples  l’évangile nous parle ici de l’étonnement de Pierre devant cela !  

Jésus avait prévenu ses disciples de sa résurrection mais ils ne s’y attendaient pas  car ils n’avaient pas compris son message.  De quoi en effet être tout retournés !

Qui pouvait croire alors à la résurrection ?  Il n’y en avait jamais eu avant. Certes Lazare avait été ressuscité, mais il vaudrait mieux parler de retour à la vie, car Lazare, devra mourir un jour… Jésus lui n’aura plus à mourir ….Donc personne ne comprend !

Nous avons l’habitude de lire ce texte, et pour nous la résurrection est « normale », cela nous parait même une évidence, mais prenons un moment pour nous mettre en cette situation. Dans les mêmes circonstances qu’aurions nous cru ?

 Et aujourd’hui, Jésus est mort, et ressuscité, mais qu’est-ce que cela signifie vraiment pour nous ? Quelle importance cela a-t-il dans notre vie ? Vivons-nous en ressuscité avec Jésus ?

Myriam de Gemma
Mars 2016

Date de dernière mise à jour : 2019-04-22