Passioniste de Polynésie

Matthieu 7,1-5.

Matthieu 7 1 5

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 7,1-5.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ; de la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera. Quoi ! tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ; et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ? Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère : “Laisse-moi enlever la paille de ton œil”, alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

separ bible

Le commandement de Dieu c’est l’amour : aimer Dieu, aimer les autres, et s’aimer soi-même.

 Mais pour aimer vraiment, il faut être vrai, vrai avec soi même, sans se trouver de bonnes excuses, sans nier ses limites, ses déficiences, ses péchés.

Il faut se regarder en vérité, sans complaisance, mais sous le regard bienveillant de Dieu.

Quand on prend ainsi conscience de sa véritable pauvreté alors on devient plus tolérant envers les autres, on devient plus miséricordieux envers les autres. C’est que nous mêmes nous avons tant à nous faire pardonner !

Le drame de notre civilisation, c’est que nous ne savons pas nous arrêter et encore moins nous arrêter pour nous remettre en cause. Nous courons, nous nous activons, nous nous dispersons. Toute cette agitation, ne nous permet pas de nous arrêter, de nous regarder, et dans notre course, nous nous heurtons aux autres, ces autres qui nous entourent, qui croisent notre chemin, dont nous n’avons pas véritablement pris conscience qu’ils existent aussi pour eux mêmes, et qui nous gênent dans notre course, dans notre pensée, dans notre vie, et là, le jugement arrive, et avec lui la condamnation, voir le rejet pur et simple.

 Dans notre temps rempli de conflits, de peurs, il est facile de juger et de condamner, condamner ceux qui se font vacciner, condamner ceux qui ne se font pas vacciner ...... etc . Mais est-ce la bonne conduite à avoir devant le Seigneur? 

 Dans notre Eglise aussi nous voyons aussi bien des dérives, voire même des hérésies, cela porte au jugement, à la colère, à la condamnation ... mais là encore est-ce la bonne conduite à avoir devant le Seigneur ? 

Que nous le voulions ou non, le monde d'aujourd'hui est en mode d'auto destruction , mais le monde de demain ne pourra jamais se construire sur la colère, la rancoeur et les jugements de quelques sortes que ce soit. 

Ce texte nous invite aujourd’hui à nous arrêter, à regarder notre vie, a regarder notre cœur, et surtout il nous invite à nous remettre en vérité devant le Seigneur qui veut nous combler de sa vie, de son amour pour peu que nous veuillons bien l’accueillir.

Myriam de Gemma
Juin 2021

Date de dernière mise à jour : 2021-06-20