Se mettre à l’écoute de l’Esprit Saint / Tauler

home-priere-colombe2.jpg

Attentif à l’œuvre de l’Esprit.

Ceux qui sont activés par l’Esprit de Dieu sont les plus aimés de tous les enfants de Dieu. Ce sont les hommes qui sont continuellement attentifs à suivre la tout aimable volonté de Dieu, à répondre à ses inspirations et à ses avertissements. Mes enfants, ces personnes sont parfois mises sur un chemin vraiment sauvage et pénible sur lequel elles doivent s’aventurer. Si elles osaient s’y engager hardiment, dans l’esprit, avec foi et confiance, quelle chose précieuse sortirait de là ! Si seulement elles se recueillaient en elles-mêmes, attentives à l’œuvre de l’Esprit en elles, quelles merveilles ne découvriraient-elles pas, merveilles que Dieu lui-même opère en elles, œuvres qui dépassent tellement le sentiment, la nature et l’intelligence ! )

Avec Dieu on ne peut rien perdre.

L’homme passerait-il toute une année à ne rien faire d’autre qu’à observer en lui ce travail de Dieu, jamais année n’aurait été par lui si bien employée, même si pendant ce temps il n’avait fait aucune autre bonne œuvre, d’aucune sorte. Si seulement à la fin de l’année il lui était accordé de jeter un seul coup d’oeil sur l’œuvre mystérieuse de Dieu opérée dans son fond. Que dis-je ? Même si ce regard ne lui était pas accordé, même alors cet homme aurait encore mieux employé l’année que tous ceux qui, de leur propre initiative, auraient accompli les plus grandes œuvres. Car avec Dieu on ne peut rien perdre. Or cette œuvre est l’œuvre de Dieu et non pas celle de l’homme.

Activés par l’Esprit de Dieu.

“Ceux qui sont activés par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont les fils de Dieu.” Toutes les œuvres que tous les hommes et toutes les créatures ont jamais pu faire ou feront jamais jusqu’à la fin du monde, si grandes qu’on puisse les imaginer ou les réaliser, tout cela réuni n’est encore qu’un pur néant vis-à-vis de la plus petite de toutes les œuvres que Dieu opère en l’homme pour le mettre en action.

Le Saint Esprit te pousse dans ton fond.

Le Saint Esprit vient souvent en l’homme. Il l’avertit, ou le fait avertir par les maîtres, et le pousse dans son fond intérieur.

Veux-tu que Dieu parle ? Tout doit se taire.

Ah, mes enfants, c’est une misère qu’il y en ait si peu à vouloir suivre ce sage et bon conseiller, ou consentir à l’entendre. Il y en a tant qui s’en tiennent à leurs propres résolutions, aux manières de faire qu’ils se sont choisies, à des œuvres aveugles et sensibles, à ce qui leur plait. On empêche ainsi l’aimable action intérieure du Saint Esprit, en sorte que l’on n’entend pas et qu’on ne comprend pas son langage et que l’on ne donne li lieu ni espace à son œuvre adorable. Pourquoi ? Est-il nécessaire de le redire ? Pour entendre sa parole on ne peut rien faire de mieux que de se tenir dans le calme, écouter et se taire. Veux-tu que Dieu parle ? Tout doit se taire.

 

Tauler  Sermon I pour le huitième dimanche après la Trinité

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2013-05-02