Laurent Justinien quelques écrits

LaurentjustinienSaint Laurent Justinien (1381-1455), chanoine régulier, puis évêque de Venise

Marie....

Lorsque Marie confrontait en elle-même tout ce qu’elle avait appris pour l’avoir lu, entendu ou vu, comme elle grandissait dans la foi, comme elle progressait en mérite, comme elle était éclairée par la sagesse, comme elle s’enflammait de plus en plus du feu de l’amour ! En revivant la révélation des mystères célestes qui lui avait été proposée, elle était comblée de joie, merveilleusement fécondée par l’Esprit, et elle s’élançait vers Dieu tout en demeurant dans l’humilité. De tels progrès dans la grâce divine élèvent jusqu’aux sommets et transfigurent de gloire en gloire.

Heureuse, certes, l’âme de la bienheureuse Vierge : habitée par l’Esprit et par son enseignement, elle obéissait toujours et en toutes choses aux ordres du Verbe. Elle n’était pas guidée par son sentiment personnel, pas sa propre décision ; mais ce que la sagesse suggérait intérieurement à sa foi, elle l’accomplissait extérieurement pas son corps. Il convenait bien à la divine Sagesse, qui bâtissait, pour y habiter, la demeure de l’Église, il lui convenait d’employer Marie la toute sainte pour procurer l’observance de la loi, la purification de l’âme, l’idéal de l’humilité et le sacrifice spirituel.

Imite-la, âme fidèle. Pour te purifier spirituellement et pouvoir te délivrer de la maladie du péché, entre dans le temple de ton cœur. Dieu y regarde toute affection plus que notre ouvrage, en tout ce que nous faisons. Aussi nous pouvons, par le désir de la contemplation, nous jeter en Dieu pour ne penser qu’à lui ; ou bien nous pouvons chercher notre équilibre par le progrès des vertus et des activités profitables à notre prochain ; en tout cela n’ayons pas d’autre mobile que l’amour de Christ. Voilà quel est le sacrifice spirituel de purification qui est agréable à Dieu. Il ne s’accomplit pas dans un temple matériel, mais dans le temple de notre cœur où le Christ Seigneur fait avec joie son entrée.

SERMON 

separ ecrit biblioDieu choisit l’apôtre Matthias

      L'apôtre Paul écrit : « Ô abîme de la richesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont impénétrables et ses voies inaccessibles ! » (Rm 11,33)... Et un psaume dit : « Tu as tout fait avec sagesse » (103,24), c’est-à-dire dans ton Verbe, ta Parole éternelle. Si c'est dans le Verbe et par le Verbe que tout a été fait (Jn 1,3), qui doutera que c'est avec sagesse, et qu'il a parfaitement choisi ses disciples, sans partialité ? « Il nous a choisis en lui, dit l’apôtre Paul, dès avant la création du monde » (Ép 1,4)...

      Considérons le choix de Matthias. Les apôtres avaient choisi Joseph Barsabbas et Matthias…; ensuite ils ont proposé leur choix à celui qui juge selon le coeur et qui « connaissait le coeur de chacun » d'eux, afin qu'il montre lequel des deux lui-même avait choisi. Et il avait sûrement choisi Matthias pour cet honneur avant que soit jeté le sort, avant même que soit créé le monde...

      « Tout ce que vous demanderez dans la prière, dit le Seigneur, tenez-le pour obtenu, et vous l’obtiendrez » (Mc 11,24). C'est pourquoi l'Église a coutume de prier d’un commun accord toutes les fois qu'elle pense devoir demander quelque chose au Seigneur ; aucun moyen n'a autant de prise sur la volonté de Dieu que la prière, si du moins elle est faite avec foi, sérénité, humilité et persévérance. Le tirage au sort n'a donc porté aucun préjudice au choix de ce glorieux apôtre puisque, comme l'Écriture en témoigne, les apôtres ont commencé par prier ; c'est plutôt en réponse a leur prière que Dieu leur a inspiré de tirer au sort pour cette élection. D'autre part, Matthias n'a pas obtenu une grâce moins grande que Pierre, ou que les autres apôtres, bien qu'il soit appelé le dernier. Il a reçu l'Esprit avec la même plénitude que les autres, et les mêmes dons spirituels qu'eux. L'Esprit Saint, en se posant sur lui, l'a rempli de charité ; il lui a donné de s'exprimer en toutes les langues, de faire des miracles, de convertir les nations, de prêcher le Christ et de remporter le triomphe du martyre.

Sermon pour la fête de St Matthias (trad. Orval) 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2014-06-28