Chapelet de la Vierge des Douleurs

1094b-v-des-7-douleurs.jpg

 


Ce culte a été fort promu par plusieurs papes, particulièrement par Benoît XIII et Clément XII, qui non seulement l'ont autorisé, mais qui ont aussi rattaché des indulgences à son exercice.

Ce chapelet se dit en récitant sept septaines, composées chacune d’un Pater et de sept Ave, et en méditant les Sept Douleurs principales de la Très Sainte Vierge.

RÉCITATION du CHAPELET

On se signe de la croix, et on peut dire :

« Ô mon Dieu, je Vous offre ce chapelet en l’honneur des Sept Douleurs principales de Marie, pour Votre plus grande gloire, pour ma conversion et l’adhésion parfaite de tous les hommes de la terre à Votre Fils bien-aimé, Jésus-Christ, notre Salut et notre unique Voie pour aller en Vous avec le Saint-Esprit, pour les siècles des siècles ».

Puis on récite 1 Pater et 3 Ave

Entre chaque septaine, dire : « Mère pleine de Miséricorde, gardez présentes à mon cœur les souffrances de Jésus dans Sa Passion ».

1ère Douleur : La Prophétie de Siméon
La Très Sainte Vierge ayant présenté Son Fils unique au Temple, le saint vieillard Siméon Lui dit : « Cet Enfant sera en butte à la contradiction ; et Vous-même, un glaive transpercera Votre âme ». Par ces paroles, il Lui annonce la Passion et la Mort de Jésus-Christ Notre-Seigneur.
1 Pater, 7 Ave, 1 Gloire au Père.

2ème Douleur : La Fuite en Égypte
La Très Sainte Vierge est obligée de fuir en Égypte pour soustraire l’Enfant-Jésus à la persécution du cruel Hérode, qui Le cherche pour Le mettre à mort.
1 Pater, 7 Ave, 1 Gloire au Père.

3ème Douleur : La Perte de l’Enfant-Jésus
La Très Sainte Vierge, au retour des fêtes de Pâques, ne trouve plus l’Enfant-Jésus, et pendant trois jours entiers Le cherche avec Saint Joseph dans la plus grande affliction.
1 Pater, 7 Ave, 1 Gloire au Père.

4ème Douleur : La Rencontre de Jésus
La Très Sainte Vierge rencontre Jésus sur le chemin du Calvaire, et Le voit portant sur Ses épaules déchirées la lourde Croix à laquelle Il va être attaché pour notre Salut.
1 Pater, 7 Ave, 1 Gloire au Père.

5ème Douleur : Le Crucifiement de Jésus
La Très Sainte Vierge voit Jésus cloué à la Croix, répandant Son Sang par toutes les Plaies dont Son Corps est couvert et mourant enfin après trois heures de cruels tourments.
1 Pater, 7 Ave, 1 Gloire au Père.

6ème Douleur : La Descente de la Croix
La Très Sainte Vierge, après avoir vu le Cœur de Son divin Fils percé par la lance, reçoit Son Corps inanimé sur Ses genoux.
1 Pater, 7 Ave, 1 Gloire au Père.

7ème Douleur : La Sépulture de Jésus
La Très Sainte Vierge accompagne au tombeau le Corps très Saint de Son Fils, et voit la lourde pierre roulée à l’entrée du sépulcre.
1 Pater, 7 Ave, 1 Gloire au Père.

On termine par le „Je crois en Dieu”

Ajouter un commentaire