Histoire et méthode

Religion vitraux 00007

LE CHAPELET


Le chapelet instrument de prière

Matériellement, le chapelet est un instrument de prière, c'est un collier de grains enfilés que l'on fait glisser entre ses doigts en récitant chaque fois une prière. Le chapelet chrétien se compose de 5 séries de 10 grains, chaque série étant suivie d'un grain séparé. Il comporte de plus une croix et 5 grains qui introduisent au collier.

On peut aussi dire la prière du chapelet avec un dizainier. Il y a des dizainiers bracelet formés de 10 grains et d'une croix et des dizainiers bague qui comporte 10 encoches et une petite croix.

On ne connaît pas l'origine du chapelet catholique dans l'Église, mais son usage existait déjà au XII ème siècle quand St Bernard contribua à le développer.
Comment dire, réciter le chapelet ?

Pour réciter le chapelet, on commence par un préambule qui comporte le signe de la croix, un "Je crois en Dieu", un "Notre Père", trois "Je vous salue Marie" et un "Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit pour les siècles des siècles. Amen". Le chapelet consiste ensuite dans la récitation d'un "Notre Père, de dix "Je vous salue Marie" et d'un "Gloire au Père". Cet ensemble est appelé "dizaine de chapelet", mais désigne une dizaine de "Je vous salue Marie". Le chapelet comporte cinq "dizaines". On peut terminer le chapelet sur la médaille en récitant au choix le Salve Regina ou Les litanies de Lorette 

Que nous apporte le chapelet ? 

Certains chrétiens sont allergiques au caractère répétitif de la prière du chapelet. Ils trouvent que la répétition des "Je vous salue Marie" entraîne une monotonie qui tend à assoupir ou a penser à autre chose. Cependant cette monotonie relative favorise le recueillement et permet la méditation des mystères du rosaire. De plus, l'occupation des doigts qui égrène le chapelet écarte la fatigue de l'immobilité. Le chapelet est la prière des humbles. Le chapelet est une prière vocale qui favorise une prière contemplative.
Religion vitraux 00007

LE ROSAIRE


Origine et histoire de la prière du rosaire

Le mot "rosaire" signifie "couronne de roses". Il vient de l'usage au Moyen Age de couronner de roses les statuts de la vierge, chaque rose symbolisant une prière.

L'origine du Rosaire remonte au XIème - XIIème siècle. Dans les monastères les religieux, qui ne comprenaient pas le latin, récitaient 150 "Ave Maria" à la place des 150 psaumes de l'office liturgique. On appelait le Rosaire le psautier de la Vierge Marie.

Un dominicain Alain de la Roche fonde en 1470 la Confrérie du psautier de la vierge Marie et il attribue à St Dominique l'origine de la dévotion du rosaire. Les dominicains répandent cette dévotion. On conjugue la récitation des dizaines d'Ave Maria avec la contemplation des mystères joyeux, douloureux et glorieux de la vie du Christ. Le rosaire est devenu une pratique commune après le concile de Trente (1545 - 1563). C'est à la prière des confréries que le pape saint Pie V attribua la victoire de Lépante sur les Turcs en 1571.

Après un déclin, le Rosaire a eut un renouveau au XIXème siècle. En 1828, Pauline Jaricot fonde l'Association du rosaire vivant. En 1858 à Lourdes, la vierge se montre à Bernadette avec un chapelet. Le pape Léon XIII consacre de nombreuses encycliques au rosaire, spécialement en 1883 1891. En 1917 à Fatima, Marie se montre en disant "Je suis Notre Dame du Rosaire" 

Les mystères lumineux ajoutés par Jean Paul II

Le pape Jean Paul II, en 2002, a ajouté aux mystères joyeux, douloureux et glorieux (qui avaient été fixé par le pape St Pie V en 1569) les mystères lumineux : le baptême du Christ, les noces de Cana, la prédication de Jésus, la transfiguration et l'institution de l'Eucharistie. L'initiative du pape recentre le rosaire sur le Christ, car ces mystères n'ont pas tous été vécus directement par Marie, et nous invite à contempler Jésus-Christ Lumière du monde.

La prière du rosaire consiste donc maintenant en la récitation de quatre chapelets. Le rosaire en son entier se compose de 20 dizaines de "Je vous Salue Marie" 

De plus, à l'occasion de la 25 ème année de son pontificat, Jean Paul II a proclamé l'année 2003 "année du rosaire". 
La méditation des "mystères" du Rosaire

Le Rosaire est actuellement composé de vingt "mystères" . On appelle mystère les moments significatifs de la vie de Jésus et de Marie évènements sur les quelles on médite, que l'on contemple. Le Rosaire est principalement une prière contemplative. La qualification de prière contemplative attribuée au Rosaire élève son caractère de prière populaire au rang d’un rapport intime avec le Seigneur. Sans la contemplation la récitation du rosaire court le danger de devenir une répétition mécanique de formules.

Religion vitraux 00007
Comment prier le Rosaire ?

Le Rosaire est à la fois une prière vocale et une méditation contemplative. On récite des prières très simples (Je vous salue Marie, Notre père ...) et on médite les principaux évènements de la vie de Jésus et de la vierge Marie. La récitation des prières du chapelet laisse l'esprit libre pour la méditation des épisodes évangéliques. 

On médite les mystères joyeux (annonciation, visitation, nativité, présentation au temple, vie cachée à Nazareth), les mystères douloureux (l'agonie de Jésus à Gethsémani, la flagellation, le couronnement d'épine, le portement de croix, la crucifixion) et les mystères glorieux (résurrection, ascension, pentecôte, assomption de Marie, couronnement de Marie au ciel) et les mystères lumineux ( le baptême du Christ, les noces de Cana, la prédication de Jésus, la transfiguration et l'institution de l'Eucharistie)

Pour dire le rosaire, il est suggéré de méditer :

*les mystères joyeux lundi et le samedi
*les mystères lumineux le jeudi
*les mystères douloureux le mardi et le vendredi
*les mystères glorieux le mercredi et le dimanche 
Religion vitraux 00007

Depuis le 16 octobre 2002 , à la demande de notre Saint Père Jean Paul II , le Rosaire comprend cinq mystères supplémentaires : les mystères lumineux .

Voici donc le nouveau calendrier du Rosaire , pour le réciter dans la semaine

Mystères
Fruits
Joyeux lundi et samedi
1er: Annonciation de l'Ange à Marie Conformité à la Volonté De Dieu, Humilité
2e: Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth Charité, oeuvres de miséricorde temporelle
3e Naissance de Jésus Joie, paix, détachement des biens matériels
4e: Présentation de Jésus au temple Esprit de sacrifice, obéissance
5e: Recouvrement de Jésus au temple Ferveur, réponse à l'appel de Dieu
Lumineux jeudi
1er: Le Baptême au Jourdain Miséricorde, mission, vocation
2e: Le début des signes à Cana Intercession de Marie
3e: La prédication Écoute de la parole de Dieu, conversion
4e La Transfiguration Contemplation, prière, union à Dieu
5e: L'institution de l'Eucharistie Adoration eucharistique et action de grâce
Douloureux mardi et vendredi
1er: Agonie de Jésus au jardin des oliviers Repentir et résignation à la volonté de Dieu
2e Flagellation de Jésus Mortification
3e: Couronnement d'épines Courage
4e: Portement de la croix Patience dans les épreuves
5e: Crucifiement et mort de Jésus sur la croix Persévérance et pardonner à ses ennemis
Glorieux mercredi et dimanche
1er: Résurrection de Jésus Foi
2e: Ascension de Jésus Espérance
3e: Descente du Saint Esprit sur les apôtres Dons du Saint Esprit
4e: Assomption de la Sainte Vierge Marie Bonne mort et union avec Jésus
5e: Couronnement de la Sainte Vierge au ciel Dévotion envers Marie



Prières du début

Signe de la Croix
Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen

Symbole des Apôtres (qu'on dit sur le crucifix)
Je crois en Dieu, le Père tout puissant, Créateur du ciel et de la terre, et en Jésus Christ son Fils unique Notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour, est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite du Père d'où Il viendra juger les vivants et les morts.
R: Je crois au Saint Esprit, à la Sainte Église Catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection des morts et à la vie éternelle. Amen.

Notre Père (qu'on dit sur le gros grain qui suit le crucifix)
Notre Père, qui es au cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
R: Donne-nous aujourd'hui, notre pain de ce jour et pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal. Amen.

Trois Je vous salue Marie (qu'on dit sur les trois grains qui suivent)
Je vous salue Marie, pleine de grâce! Le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
R: Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Gloire soit au Père (qu'on dit sur le gros grain qui suit)
Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
R: Au Dieu qui est, qui était et qui vient pour les siècles des siècles. Amen.
ou
R: Comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles. Amen.

Pour réciter chaque dizaine:

1. Annoncer le mystère et méditer sur ce mystère au cours de la récitation de la dizaine.

2. Réciter le "Notre Père" sur le gros grain qui précède chaque dizaine.

3. Réciter un "Je vous salue Marie" sur chacun des grains de la dizaine.

4. Réciter un "Gloire soit au Père" puis un "Ô mon Jésus..." (prière de Fatima) sur le gros grain.

Ô, mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

5. Commencer la dizaine suivante en annonçant le mystère suivant et en récitant le "Notre Père" sur le même gros grain. (continuer en répétant les étapes 3,4 et 5 jusqu'à ce que soit terminée la récitation d'au moins cinq dizaines.) 

Prières finales

Salut au Reine (Salve Regina)
Salut, ô Reine, Mère de Miséricorde, notre vie, notre douceur, notre espérance, salut! Enfants d'Ève, malheureux exilés, nous élevons nos cris vers toi, nous soupirons vers toi, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes. Nous t'en supplions, tourne vers nous ton regard miséricordieux, et, après cet exil, montre-nous Jésus, le fruit béni de tes entrailles. Ô clémente, ô charitable, ô douce Vierge Marie.

Prie pour nous, Sainte Mère de Dieu,
R: afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus Christ.

Ô Dieu, dont le Fils unique
Ô Dieu dont le Fils unique, par sa vie, sa mort et sa résurrection, a racheté pour nous la récompense de la vie éternelle, accorde-nous, nous t'en supplions, qu'après avoir médité sur ces mystères du très saint rosaire de la bienheureuse Vierge Marie, nous puissions imiter ce qu'ils contiennent et obtenir ce qu'ils promettent, par le même Jésus Christ Notre Seigneur. Amen.

Que Dieu se hâte de nous secourir,
R: et que les âmes des fidèles défunts reposent en paix par la miséricorde de Dieu. Amen.

Prière à Saint Michel
 (que le pape Jean-Paul II nous demande de réciter quotidiennement)

Saint Michel Archange,
défendez nous dans le combat.
Soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon.
Que Dieu lui commande, nous vous en supplions.
Et vous, Prince de la milice céleste,
par le pouvoir divin qui vous a été confié,
précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes.
Amen.

Religion vitraux 00007

 

Pour Prier le Rosaire :    priere-du-rosaire.pdf priere-du-rosaire.pdf

 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2014-02-08