Passioniste de Polynésie

30 octobre

Beato alessio oleksa zaryckyjBx Alexis Zaryckyj

 Martyrologe Romain : Au camp de travail de Dolinka près de Karaganda dans le Kazakhstan, en 1963, le bienheureux Alexis Zaryckyj, prêtre de Lwow etmartyr, qui fut déporté, sous le régime soviétique athée, et mourut pour la foi.

Beato angelo dacriBx Ange d'Accri

En 1730, en Calabre, Capucin. Ses premières prédications furent un désastre : il dut plusieurs fois descendre de chaire avant le moment prévu : ce qui lui mérita de devenir un orateur très écouté et efficace. 

**********

Angelo, au siècle Lucantonio, naît le 19 octobre 1669 à Acri, en Calabre, de Francesco Falcone et de Diana Enrico : parents pauvres mais riches en vertus chrétiennes.  Il eut le bonheur d'avoir pour maître, dans son enfance, un pieux capucin qui lui apprit à méditer chaque jour la Passion de Jésus-Christ et à s'approcher souvent du sacrement de Pénitence et de la Table Sainte. Quelle édification pour tous de voir cet enfant passer deux ou trois heures de suite dans la contemplation des souffrances du Sauveur !

À dix-huit ans, il entra chez les Capucins ; mais il en sortit plusieurs fois par inconstance. La troisième fois il se mortifia si bien, il se mit à l'œuvre avec tant de courage, qu'il obtint la grâce de la persévérance et même dépassa de beaucoup la mesure commune de la perfection des religieux. Au jour de sa première Messe, il tomba en extase après la consécration, ce qui lui arriva souvent dans la suite.

Son désir était de passer sa vie dans le silence du couvent, tout occupé de Dieu et de son âme ; mais le Ciel le destinait à de grandes œuvres. Ses premières prédications furent laborieuses, car la mémoire lui fit défaut, et il lui fut impossible de prêcher ses sermons comme il les avait écrits. Craignant de ne pas être appelé à la vie de missionnaire, il pria Dieu avec ferveur de lui manifester sa Volonté. Il entendit un jour, pendant sa prière, une voix qui lui dit : « Ne crains rien, je te donnerai le don de la prédication, et désormais toutes tes fatigues seront bénies. Tu prêcheras à l'avenir dans un style familier, afin que tous puissent comprendre tes discours. »
Désormais il abandonne ses écrits et ses livres, pour se borner à l'étude de l'Écriture Sainte et du grand livre du Crucifix.

Son éloquence, puisée à ces sources, devint si chaude et si profonde, que les plus savants eux-mêmes en étaient ravis d'admiration. Pendant trente-huit années d'apostolat, malgré les efforts de l'enfer, il opéra un bien immense dans la Calabre. Sa grande force, son argument invincible, était surtout le souvenir de la Passion ; il n'en parlait jamais sans faire pleurer son auditoire.
Il passa de la terre au ciel le 30 octobre 1739.

Angelo d'Acri fut béatifié le 09 décembre 1825 par le pape Léon XII (Annibale Sermattei Della Genga, 1823-1829).

Beata benvenuta boianiBse Bienvenue Bojani

En 1292, dans le Frioul en Haute Italie,  Son père avait déjà six filles ; à la naissance d’une septième, il se serait écrié : « Bienvenue, quand même ! ». Le nom lui resta. Tertiaire dominicaine, elle vécut 37 ans d’une vie chrétienne si exemplaire qu’elle fut béatifiée.

***************

Benvenuta, née à Cividale del Friuli, Frioul-Vénétie julienne (I), le 04 mai 1255, passa sa vie dans des austérités hors du commun.

Elle entra dans le tiers ordre de saint Dominique et se sanctifia ainsi sans entrer dans un couvent. Ses contemporains l'ont dotée de toutes les vertus, mais « on se demande quand elle eut le temps de les mettre en œuvre tellement son biographe nous la montre occupée à faire sans cesse des miracles. » (Englebert).

Elle voulait imiter les souffrances du Christ. Un cilice ne lui suffisant pas, elle serra autour de sa taille une corde qui, peu à peu, lui entra dans la chair. Elle en tomba malade, couverte d'ulcères douloureux jusqu’à son départ, à l’âge de 38 ans, pour les demeures éternelles, le 30 octobre 1292.

Le pape Clément XIII (Carlo Rezzonico, 1758-1769) la béatifia le 06 février 1765, ratifiant ainsi le culte que le peuple lui rendait.

Dorothée de Montau

En 1394, en Prusse Orientale dont elle est la patronne,  mère de famille, puis recluse après son veuvage. Sa cellule était percée de trois fenêtres : l’une ouvrait sur le ciel, une autre donnant sur le cimetière, lui servait aussi de passe-plats, la troisième avait vue sur l’autel. Grande était sa dévotion pour l’Eucharistie : les jours de communion, le désir l’empêchait de dormir et elle guettait par la fenêtre l’aube trop lente.

 Sainte Eutropie  Martyrologe Romain : À Alexandrie, au IIIe siècle, sainte Eutropie, martyre, qui, ayant refusé de renier le Christ, futtorturée atrocement jusqu’à rendre l’âme.

San gerardo di potenzaSaint Gérard

 Martyrologe Romain : À Potenza en Lucanie, l’an 1112, saint Gérard, évêque

Saint Germain

Au 6ème siècle,  évêque de Capoue : le jour de sa mort, St Benoît vit son âme transportée au ciel par les anges. 

Martyrologe Romain : À Capoue, également en Campanie, vers 540, saint Germain, évêque, dont le pape saint Grégoire le Grand a parlé dans ses écrits

beati-martiri-di-inghilterra-galles-e-scozia-a.jpg Bx Jean Slade

Martyrologe Romain : À Winchester en Angleterre, l’an 1583, le bienheureux Jean Slade, martyr. Parce qu’il avait refusé de reconnaître la suprématie de la reine Élisabeth Ière dans le domaine spirituel, il fut pendu au gibet et affreusement démembré.

Bx Jean-Michel Langevin

Martyrologe Romain : À Angers, en 1793, le bienheureux Jean-Michel Langevin, prêtre et martyr. Alors que la terreur régnait en France, sous la Révolution, il fut guillotiné à cause de son sacerdoce, premier d’une troupe d’une centaine d’hommes et de femmes qui demeurèrent unanimes dans la foi du Christ et témoignèrent fermement et sans peur jusqu’à la mort.

saint Marcel le centurion

Martyrologe Romain : À Tanger en Maurétanie, l’an 298, la passion de saint Marcel le centurion. Le jour anniversaire de l’empereur, alors que tous sacrifiaient, il jeta devant les enseignes son ceinturon militaire, ses armes et sa vie même, en déclarant qu’il était chrétien et qu’il ne lui était plus possible d’obéir comme il convient au serment des soldats, mais à Jésus Christ seul; aussi acheva-t-il son martyre par la décapitation

San marciano di siracusaSaint Marcien

Martyrologe Romain : À Syracuse en Sicile, peut-être au IIe siècle saint Marcien, vénéré comme le premier évêque de la cité.

 Beata maria teresa di san giuseppe anna maria tauscher van den bosch a 1Bse Maria-Theresia
vom heiligen Josef 

 

Fondatrice de la Congrégation :
 « Karmelitinnen vom Göttlichen Herzen Jesu 
»
 (
Sœurs Carmélites du divin Cœur de Jésus)

 Commémorée le 20 septembre (dies natalis) par le Martyrologe Romain et le 30 octobre par la Famille Carmélitaine.

Saint Maxime

Martyrologe Romain : À Cumes en Campanie, l’an 303, saint Maxime, martyr.

Paul 

 En 298, à Tanger, il était centurion de l’armée romaine, et chrétien. Devant le front des troupes, il rejeta armes et insignes, déclarant son refus de servir les empereurs “comme des dieux” ; déféré au juge Agricolanus, il fut par lui condamné. Sur le chemin du supplice il eut la force de dire : « Agricolanus, Dieu te bénisse ! ».

San saturnino di cagliariSaint Saturnin

Martyrologe Romain : Saint Saturnin, martyr, au IIIe siècle, à Cagliari, en Sardaigne.

 Saint Sérapion

 

Martyrologe Romain : Commémoraison de saint Sérapion, évêque d’Antioche, qui s’illustra par son érudition et sa doctrine, et laissa à sa mort, vers 211, une renommée de sainteté non moins éclatante.

Beato terenzio obrienBx Térence-Albert
O’Brien

Martyrologe Romain : À Limerick en Irlande, l’an 1651, la passion du bienheureux Térence-Albert O’Brien, évêque et martyr, de l’Ordre des Prêcheurs. À la tête de l’Église de Hemly, il se dépensa pour soigner les gens atteints de la peste, mais, arrêté par des soldats, sous le régime du Protecteur Cromwell, il fut conduit au gibet en haine du sacerdoce et de la foi catholique.

saints ClaudeLuperque 
et 
Victorius

Martyrologe Romain : À León en Espagne, vers 303, les saints martyrs Claude, Luperque et Victorius, mis à mort pour le nom du Christ dans la persécution de Dioclétien.

Date de dernière mise à jour : 2018-10-29