Baptême du Seigneur Janvier

Bapteme jesus2

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Marc ( 1, 7-11)
Jean Baptiste proclamait dans le désert : « Voici venir derrière moi celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. » Or, à cette époque, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et se fit baptiser par Jean dans la Jourdain. Au moment où il sortait de l’eau, Jésus vit le ciel se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Du ciel une voix se fit entendre : « C’est toi mon Fils bien-aimé ; en toi j’ai mis tout mon amour. »

Pistes de réflexion
Nous allons nous attarder sur les différentes personnes présentes au baptême de Jésus.
« Jean Baptiste proclamait dans le désert » Jean Baptiste est le fils d’Elisabeth, une cousine de Marie, et de Zacharie. Ce bébé a été attendu pendant très longtemps par ses parents. Dès avant sa naissance, il reconnaît Jésus comme son sauveur et trésaille dans le sein de sa mère lors de la visitation, lorsque Marie enceinte vient rendre visite à sa cousine Elisabeth. Zacharie, son père, tout rempli de l’Esprit Saint, va chanter à sa naissance un cantique magnifique (Luc 1, 68-79) repris tous les matins à l’office des laudes.

Si Jean Baptiste parlait, c’est qu’il était entouré de personnes, parfois même d’une foule. En effet, Jean Baptiste était un grand prophète, le dernier et le plus grand des prophètes, et il avait des disciples qui suivaient son enseignement.

« Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et se fit baptiser par Jean dans la Jourdain. » Nous avons célébré la naissance de Jésus à Noël. Dimanche dernier, nous avons fêté l’Epiphanie et nous retrouvons Jésus à l’âge de trente ans. Il y a très peu de textes dans les évangiles sur l’enfance et la jeunesse de Jésus.

« Jésus vit le ciel se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. » Voici que le ciel se déchire, comme si le voile qui sépare les créatures du Créateur se déchirait pour laisser apparaître l’Esprit Saint. Il ne s’était jamais passé un pareil évènement depuis la création du monde, quand l’Esprit de Dieu planait sur les eaux.

« Du ciel une voix se fit entendre » Dieu le Père, nul ne peut le voir sans mourir mais il se laisse entendre.
Nous voici en présence de la Sainte Trinité qui vient renouveler la création.

« Moi, je vous ai baptisés dans l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. » Les juifs en effet étaient baptisés pour la purification de leurs péchés.

« C’est toi mon Fils bien-aimé ; en toi j’ai mis tout mon amour. » Jésus vient recevoir le baptême comme les autres hommes, non pas pour sa purification puisqu’il n’a jamais pêché, mais pour nous ouvrir la voie du baptême dans l’Esprit Saint. Etre baptisé dans l’Esprit, c’est devenir fils de Dieu, bien aimé du Père.

A travers Jésus, Dieu propose à chaque homme d’être son enfant bien aimé. A nous d’accepter d’être habité par l’amour de Dieu.

Source : « L’intelligence des Ecritures », MN Thabut, ed. Soceval

Bapteme jesus 1

Le Baptême du Christ est un des épisodes de la vie du Christ : son baptême dans le Jourdain par Jean le Baptiste.

Le lieu du Jourdain a une signification particulière dans la Bible : dans l'Ancien Testament, c'est l'une des limites de la Terre promise aux Hébreux menés par Moïse. Moïse n'ayant pas le droit d'entrer dans la Terre promise, il ne peut pas franchir le Jourdain.

Par ailleurs Jean-Baptiste baptise dans le Jourdain un baptême de conversion : les Juifs traversaient le Jourdain pour se faire baptiser par Jean-Baptiste, à travers ce baptême ils se reconnaissaient pécheurs, et pouvaient de nouveau entrer dans la Terre Promise après leur baptême.

C'est dans ce contexte qu'a lieu d'après les évangiles le baptême de Jésus-Christ. Jésus arrive aux bords du Jourdain pour se faire baptiser.

Par ailleurs, le Jourdain est géographiquement situé en dessous du niveau de la mer, cette descente au Jourdain marque pour certains théologiens une descente symbolique

La signification de l'eau dans la Bible revêt souvent une dimension très négative dans l'Ancien Testament : l'épisode du déluge avec Noé conduit à la destruction de l'humanité qui ne reste pas dans l'arche de Noé. Par ailleurs lors de la fuite d'Égypte, le peuple hébreu fuit l'armée de Pharaon et passe à « pied sec », avant que les eaux recouvrent l'armée de Pharaon qui meurt noyé d'après le récit biblique. Les grandes quantités d'eaux comme les fleuves, la mer ou le déluge, sont le signe du péché et de la mort qui engloutit.

L'immersion de Jésus dans le Jourdain pour le baptême a un lien avec le péché. La théologie qui se développe au sein du christianisme voit dans le baptême de Jésus une volonté de Jésus-Christ de prendre en charge le péché du monde.

Le récit du baptême de Jésus-Christ décrit ce qu'on appelle une théophanie : une manifestation de Dieu. Jésus-Christ se faisant baptiser, une colombe symbolisant l'Esprit Saint, et la voix de Dieu le Père. La présence de théophanie étant extrêmement rare dans la Bible, donne une importance plus particulière au baptême de Jésus.

( http://fr.wikipedia.org/wiki/Bapt%C3%AAme_du_Christ )

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-01-07