François Libermann quelques écrits

LibermanVénérable François Libermann (1802-1852),
fondateur de la Congrégation du Saint-Esprit
 

Liste des lectures 

.......

Exhortation à des missionnaires : « Ne rien emporter pour la route »

LibermanVénérable François Libermann (1802-1852),
fondateur de la Congrégation du Saint-Esprit
 


......

Exhortation à des missionnaires : « Ne rien emporter pour la route »

Pour vivre de la vie d'hommes apostoliques, vous avez besoin d'une bien grande abnégation de vous-mêmes... Ce qu'il faut, c'est de conserver son âme dans la paix, dans la gaieté, au milieu des privations continuelles et fortement senties, non seulement dans les privations corporelles qui sont assez faciles à supporter, mais dans les privations spirituelles ou morales. Celles-ci sont bien plus pénibles, attristent, troublent, découragent une âme faible et attachée à elle-même ; elles donnent un courage, une sérénité et une vigueur toute nouvelle à une âme forte, par une solide abnégation à elle-même et par un attachement parfait à Dieu seul... 

Si vous saviez quelle est la valeur de la patience parmi les vertus apostoliques, vous vous emploieriez de toutes les puissances de votre âme pour l'obtenir. Si vous savez maintenant patienter, vous êtes sûrs du succès et d'un succès solide et stable... Les herbes qui croissent vite acquièrent peu de développement et se détruisent promptement. Les arbres dont la croissance est lente, deviennent grands et puissants et durent des siècles. S'il vous arrive jamais d'avoir dans une mission un succès prompt et facile, tremblez pour cette mission ; lorsque, au contraire, elle demande du temps et offre des difficultés, augurez-en bien, si vous sentez en vous-mêmes la force et la persévérance d'une sainte patience... Si vous avez la patience, vous êtes sûrs d'acquérir cette prudence, cette sagesse de Dieu dans votre conduite et vos entreprises.

Lettres spirituelles (tome IV, p. 458-462) 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2018-01-31